1. //
  2. //
  3. // Résumé

Nul du Bayern, quadruplé d'Aubameyang

Hoffenheim est allé chercher un joli point sur la pelouse du Bayern (1-1). Mais au-delà de ce duo d'invaincus, la Bundesliga a été marquée par la chute sans fin d'Hambourg, étrillé par Dortmund (2-5), qui a pu compter sur un quadruplé d'Aubameyang et une passe décisive pour Ousmane Dembélé.

Modififié
2k 10

Hambourg SV 2-5 BV 09 Borussia Dortmund

Buts : N. Müller (55e, 82e) pour le HSV / Aubameyang (4e, 23e, 27e, 48e), Dembélé (76e) pour Dortmund

Au moment où Aubameyang marque son triplé, après seulement vingt-sept minutes, le HSV se retrouve dans une position catastrophique et invraisemblable. Menés 0-3, les joueurs de Hambourg ont alors encaissé plus de triplés qu'ils n'ont mis de buts. Et ils ne peuvent en vouloir qu'à eux-mêmes, car ils ont rendu la chose facile à PEA. D'un arrêt moyen de René Adler à un alignement indigne d'une équipe de Bundesliga, Aubameyang n'a pas forcé pour mettre ses trois buts. Alors, certes, le Dino a réagi légèrement en seconde période et bousculé le BvB, notamment grâce à la qualité de son buteur Nicolaï Müller. Mais après dix journées, si le HSV a marqué un but de plus que le Tasmania Berlin de 65/66, il n'a toujours pas gagné la moindre rencontre. Cela devient très inquiétant, non, Uwe Seeler ?




FC Bayern Munich 1-1 TSG 1899 Hoffenheim

Buts : Zuber CSC (34e) pour le Bayern // Demirbay (16e) pour Hoffenheim

Dans ce duel entre équipes invaincues cette saison, Hoffenheim prend les choses par le bon bout, avec culot. Kevin Vogt allume la mèche d'une jolie passe en profondeur vers Amiri. Le centre en retrait trouve Demirbay, dont la reprise pleine lucarne ne laisse même pas Neuer briller. Hoffenheim surprend tout le monde et pense pouvoir faire tomber le Rekordmeister pour la première fois de son histoire. Mais le Bayern ne peut pas laisser les choses en l'état. Robben donne du rythme, Zuber envoie le ballon dans son propre but et il faut un excellent Baumann et un poteau résistant pour empêcher le FCB de remporter la rencontre en deuxième période. Si Hoffenheim a souffert pendant 45 grosses minutes, Julian Nagelsmann tient son exploit. Et si la Ligue des champions était pour cette saison ?




TSV Bayer 04 Leverkusen 3-2 SV Darmstadt 98

Buts : Çalhanoğlu (32e), Brandt (56e), Aránguiz (69e) pour Leverkusen // Colak (47e), Vrančić (85e) pour Darmstadt

Les qualités individuelles des joueurs du Bayer Leverkusen ont permis de battre une courageuse équipe de Darmstadt. Avec les talents d'artificier de Çalhanoğlu, Julian Brandt qui retrouve le chemin des filets pour la première fois de la saison et Aránguiz qui allume à distance le plus fort possible, le Werkself a pris suffisamment d'avance pour ne pas être rattrapé. Pour autant, la défense de Roger Schmidt continue d'être inquiétante, et Darmstadt a pu dominer nettement le jeu aérien. Les têtes de Colak et Vrančić sont insuffisantes. Leverkusen retrouve une place plus honorable et avance dans le bon sens. À condition de rester concentré contre plus fort.


FC Ingolstadt 04 0-2 FC Augsbourg

Buts : Bobadilla (86e) et Altıntop (90e)

Le match des autres Bavarois n'a pas été du gâteau. Ingolstadt, à la recherche de sa première victoire de la saison, n'a pas joué son match de façon franchement sereine. C'était même sur le reculoir que le FCI a abordé son match. Alors Augsbourg a joué à son rythme, en jouant la victoire seulement sur la fin. L'entrée de Bobadilla est décisive. Six minutes après, il ouvre la marque sur coup franc. Ingolstadt craque devant ce qui ressemble plus que jamais à une longue saison de galère : Tobias Levels pète un câble et reçoit un rouge logique, Altıntop achève la rencontre par un second but.


SC Fribourg 0-3 VfL Wolfsbourg

Buts : Gómez 41e, 53e), Rodríguez (86e sp) pour Wolfsbourg

Le bon début de saison de Fribourg n'a pas été très visible, la faute à un intenable Mario Gómez. Une tête sur corner, un face-à-face bien négocié contre Schwolow et les Loups filent vers une jolie opération sous une pluie battante. Le match tourne même au vinaigre dans les dernières minutes, avec un penalty sifflé contre le SC Fribourg, transformé par Ricardo Rodríguez. Valérien Ismaël gagne ainsi son premier match de Bundesliga dans sa carrière d'entraîneur. C'est peut-être le retour des beaux jours qui s'annonce pour les Loups de Volkswagen.

  • Résultats et classement de Bundesliga
    Retrouvez toute l'actualité de la Bundesliga

    Par Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    NikkoFromLyon Niveau : CFA
    C'est une blague le gardien d'Hambourg ?
    Lamine Turgut Niveau : CFA
    il va être un peu limite, Aubam, pour être dans l'équipe type du w-e
    Il a intérêt à dépasser les demies de C1 dès cette saison parce qu'à rythme là il va encore se prendre une Reims dans la gueule Sourcil Man!
    Sinon il la gère vraiment bien Nagelsmann sa partie live de FM, perso j'avais jamais réussi à battre le Bayern en jouant la Bundesliga!
    C'est quand même triste de voir des clubs historiques couler de la sorte, que ce soit Hambourg, Stuttgart, Eintracht Francfort, FC Cologne, Newcastle et Aston Villa en Angleterre la saison dernière, Parme en Italie, Auxerre et Lens en France, La Corogne en Espagne etc.
    helvétie Niveau : CFA2
    Mange des member berries, ça calmera tes bouffées de nostalgie.
    FranckderKaiser Niveau : Loisir
    Cologne et Francfort font une bonne première partie de saison, Stuttgart va remonter, le HSV va se débrouiller pour ne pas descendre comme à chaque fois ! Il est certainement trop tôt pour enterrer ces grands club !
    3 réponses à ce commentaire.
    Ce commentaire a été modifié.
    Hambourg ça fais tellement de saisons où ils doivent descendre et ils finissent par se sauver limite limite, mais j'ai l'impression qu'a aucun moment quelqu'un dans ce club arrive à prendre conscience que ce n'est plus possible et qu'il faut changer les choses...

    Puis comment tu peux te trimbaler une charnière Spahic/Djourou et espérer quelque chose...
    Rado & milinko Niveau : District
    Franchement ce Hoffenheim là fait plaisir à voir, il y'a de la fougue de la jeunesse et beaucoup d'agressivité. Malgré le fait que ce ne soit un club de tradition allemande ça fait tout de même plaisir
    Toon Eastman Niveau : National
    Hambourg ca sent quand même très fort la 2.Buli. Cette équipe est catastrophique et ca n'a pas l'air d'inquieter les dirigeants plus que ca.
    Les 4 buts d'Aubam sont tous pratiquement offert par la defense.Je les pensait pas aussi mal en point
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    2k 10