En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Hoffenheim-Bayern (2-0)

Hoffenheim scalpe le Bayern

Modififié

TSG Hoffenheim 2-0 Bayern Munich

Buts : Uth (27e, 51e) pour Hoffenheim

Ce match, c'est un peu celui des retrouvailles. Partis cet été respirer l'air de la Bavière, Niklas Süle et Sebastian Rudy retrouvent leur ancien jardin. Le premier sur le banc, le second dans le onze de départ. Côté Hoffenheim, l'entraîneur Julian Nagelsmann a dû se passer des services de Serge Gnabry, prêté par le Bayern et blessé à la cheville. Sur le flanc droit de l'attaque bavaroise, Thomas Müller débute son 400e match sous la vareuse de l'Étoile du Sud. Mais sa quête d'une 286e victoire s'avère plus ardue que prévu. Si les visiteurs dominent d'entrée de jeu, ils se heurtent à une défense compacte et solide qui empêche Lewandowski, Coman ou encore Tolisso de parachever leurs tentatives.



Hoffenheim multiplie alors les contres et trouve la faille à la vingt-septième minute par l'intermédiaire de Mark Uth. Un but plus que litigieux, car deux ballons étaient sur la pelouse lors de sa frappe. Pas de quoi influencer l'arbitre qui renvoie les deux équipes au vestiaire avec un goût d'amertume pour les uns et la rage de vaincre pour les autres.

En deuxième période, la tendance reste la même : le Bayern a la possession, mais sa défense a des allures de tigre de papier. Preuve en est lorsque Hoffenheim double la mise cinq minutes après la reprise. Le centre de Zuber est millimétré, et Uth n'a plus qu'à fusiller un Neuer impuissant dans son petit filet. Comme un symbole, Carlo Ancelotti reste hébété sur son banc, tandis que Julian Nagelsmann harangue constamment le public et ses troupes, qui ont cinq fois moins tiré au but que leurs adversaires. Mais avec quelle réussite ! L'Italien doit se mordre les doigts d'avoir à ce point fait tourner son effectif, en faisant notamment débuter sur le banc des pointures comme Ribéry, Robben et James Rodríguez (tous trois entrés en cours de jeu), surtout au vu de l'absence de cadres comme Alaba (blessé), Boateng et Vidal (tous deux encore physiquement sous le coup de la semaine internationale).


Au coup de sifflet final, Hoffenheim est co-leader de la Bundesliga avec Dortmund. Le Bayern, quant à lui, pointe à une surprenante cinquième place. Un sursaut d'orgueil est à prévoir mardi prochain avec la réception d'Anderlecht en Ligue des champions. Quant aux vainqueurs du jour, ils auront à cœur de prouver qu'ils sont devenus grands, en Ligue Europa face à Braga.

  • Résultats et classements de la Bundesliga
  • Toute l'actualité de la Bundesliga JD
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 47 minutes 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 2 il y a 1 heure Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 1
    Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4 Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 35 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 85 lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 41