Hoffenheim explose le Hertha

Modififié
0 5
Pour son dernier match à domicile de l'année civile, c'est peu dire que le Hertha Berlin s'est fait sévèrement corriger par Hoffenheim.

Les joueurs de la capitale ont passé un mauvais après-midi, à commencer par John Anthony Brooks. En deux minutes, le défenseur américain marque contre son camp (23e) avant de faire tomber Sven Schipplock et de concéder un péno. Une sentence que transformera Sejad Salihović (26e). Les malheurs du Hertha ne s'arrêtent pas là, puisqu'une douzaine de minutes plus tard, l'arbitre Peter Sippel siffle un nouveau penalty pour Hoffenheim suite à une faute de Nico Schulz. Qui en fait n'y est pour rien, Andreas Beck étant tombé tout seul. Salihović en profite pour s'offrir un doublé des onze mètres (39e).

Menés 3-0 à la mi-temps, les hommes de Jos Luhukay n'ont pas d'autre alternative que d'attaquer en seconde période. Hoffenheim attend tranquillement qu'une occasion se présente pour corser l'addition. Et cette occasion se présente à la 74e minute : en contre, Schipplock trouve Firmino qui se joue de Kraft et remet à son partenaire d'attaque qui marque dans le but vide. En toute fin de match, Firmino profite d'une passe en retrait de Niemeyer pour s'emparer du cuir et transmettre en retrait à Rudy qui termine le taf (84e).

Hertha : Null. Hoffenheim : Fünf. Le refrain de l'hymne du Hertha dit : « Nur nach hause / gehen wir nicht » (Il n'y a qu'à la maison que nous ne rentrerons pas). Et bien les supporters berlinois vont devoir rentrer chez eux, qui plus est la queue entre les jambes.

AF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Anfield_Road Niveau : Ligue 1
C'est vraiment dommage que le meilleur joueur du club ait rien pu faire pour empêcher ça...
Message posté par Anfield_Road
C'est vraiment dommage que le meilleur joueur du club ait rien pu faire pour empêcher ça...


Il est pieds et poings liés, on l'empêche d'exprimer son grand talent! S'il pouvait se coacher lui-même, il serait Mourinho et Messi dans le même corps!
Je m'attendais à un Hoffenheim bombarde Berlin mais non...
Et dire qu'il se foutait bien de la gueule du LOSC qui joue le maintien cette saison... C'est quand même triste cette tendance à n'avoir aucun club potable dans "l'est" de l'Allemagne. Mis à part le FC Union bien sûr...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 5