Hodgson veut plus de temps

Modififié
0 1
La patience n'est pas la principale qualité des dirigeants des grands clubs de football. Massimo Moratti, qui en Italie est aux entraîneurs ce que Silvio Berlusconi est aux femmes, en est une parfaite illustration.


Réputés pour leur flegme, les Anglais n'en demeurent pas moins des compétiteurs invétérés.

Arrivé de Fulham avec un statut de quasi-génie après avoir trainé ses joueurs jusqu'en finale de l'Europa League, Roy Hodgson galère avec Liverpool.

Neuvièmes de Premier League, les Reds réalisent l'une des pires saisons de leur histoire et voient peu à peu un siège éjectable s'installer sous les fesses de leur coach.

Du flegme, Hodgson en a fait preuve dans les colonnes du Sun, lorsqu'il a évoqué sa situation actuelle : « J'espère qu'un jour j'aurai la chance d'exprimer et de mettre en place mon autorité et ma philosophie en choisissant plus de joueurs. On l'oublie souvent, mais je n'ai pas été très actif sur le marché des transferts depuis mon arrivée. Les joueurs ont fait de gros efforts pour m'accepter en tant que nouveau coach, mais certains regardent le passé » .


Roy réclame du temps. Mais dans le football business comme dans la vie, le temps c'est de l'argent.


SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La finale d'EL ca reste son plus haut fait d'arme (avec une finale d'EUFA)sur une carriere de plus de 30ans. Je crois que la on tient tout le probleme...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Porto vaincu
0 1