1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe D
  3. //

Hodgson « dévasté » par la défaite

Modififié
0 21
Hier soir, la sélection des Three Lions s'est lourdement compliqué la tâche en s'inclinant 2-1 face à l'Uruguay. Les huitièmes de finale apparaissent de plus en plus flous pour les Anglais, qui devront compter sur une victoire de l'Italie sur l'Uruguay tout en s'imposant sur le Costa Rica lors des deux dernières rencontres du groupe pour espérer sortir des poules.

Une défaite qui sonne pour l'Angleterre comme un véritable coup de massue, en témoigne les propos d'après-match tenus par Roy Hodgson, fortement atteint par la contre-performance des siens, comme il l'a déclaré en interview après le match : « Nous sommes dévastés. Nous pensions pouvoir faire assez pour obtenir un résultat dans ce match. Après avoir travaillé si dur pour remonter ce premier but, je pensais que nous pourrions continuer sur notre lancée ou au moins conserver le match nul. »

L'ancien sélectionneur de la Suisse et de la Finlande a habilement conclu : « Le nombre de fois où l'on amène le ballon dans la surface adverse n'a aucune importance. Ce qui compte, c'est le nombre de fois où on la met au fond. »

L'Angleterre n'a plus son destin entre ses mains.

VvdW
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Moi j'ai été dévasté par Joe Hart. Je ne suis pas le championnat anglais mais ce mec a ce niveau tout le temps ?
Il ne fait aucune sortie aérienne sur corner ou sur centre, il laisse sa défense se démerder.
"L'ancien sélectionneur de la Suisse et de la Finlande a habilement conclu : « Le nombre de fois où l'on amène le ballon dans la surface adverse n'a aucune importance. Ce qui compte, c'est le nombre de fois où on la met au fond. »"

Les Britanniques ont franchi une étape intéressante, Hodgson a mis le doigt sur quelque chose, pas de doutes.
Cette réflexion peut-elle impacter l'avenir de la sélection ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 21