1. //
  2. // 1/4 de finale
  3. // Bordeaux/PSG

Hoarau veut « taper » le PSG

Modififié
12 10
Après une expérience d’une année en Chine qui lui a laissé quelques souvenirs douloureux, Guillaume Hoarau, qui n’a pas tapé dans le ballon pendant trois mois, mais un peu face à Toulouse samedi, s’apprête à affronter ce soir (21h00) le PSG, son ancien club. Et plutôt deux fois qu’une, même. Parce que dans une quinzaine de jours, ce sera au Parc, en championnat. Mais ça lui fait quoi, ça, au Réunionnais ?

« Je m’étais dit que si je signais à Bordeaux, je pourrais jouer Paris deux fois, indique l’attaquant. J’espère que l’anecdote va se reproduire, parce que pour mon premier match en Ligue 1, je perds à Monaco 1-0, et je marque ensuite mon premier but contre Bordeaux. Et pour mon premier match avec Bordeaux, je perds 1-0 et là c’est Paris qui arrive… Donc je vais essayer de retrouver le livre et de le relire. » Poète, le garçon. Motivé, aussi.

« C’est une compétition sur laquelle le club mise beaucoup, précise-t-il. On a vu face à Toulouse tout ce qui ne fallait pas faire ; contre Paris, c’est clair que ça peut être plus lourd, donc il va falloir faire ce qu’il faut pour que le coach ait plus de joueurs sur lesquels compter, et motivés. »

Avec une petite dernière pour la route, et « une saveur particulière » dans ce rendez-vous. « Pour n’importe quel joueur et n’importe quelle équipe de Ligue 1, aujourd’hui, Paris est un match à part, poursuit Hoarau. J’y ai passé quatre ans… Il y donc un côté affectif et sans aucune rancune, mais au contraire par respect aussi de ce que j’ai fait là-bas, j’essaierai de faire le meilleur match contre eux. Parce que c’est le PSG, et que tout le monde a envie de taper Paris ! » LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

NabilaZlatan Niveau : Loisir
Kombouaré sors de ce corps !
pedrolito19 Niveau : CFA2
Guigui avec tes conditions physiques digne d'un fumeur de crack, ta résistance physique semblable à celle d'un benjamin contre un vétéran, je la vois arriver, cette frappe déviée de merde que tu n'auras qu'a pousser dans les buts vides.. salaud.
Jsuis pour Paname depuis toujours, mais j'avoue que son commentaire fait plaisir. On sent le gars sincère, sans fausse modestie, "si ya moyen de faire un coup : inquiète toi pas que je serai là".
Jdis ça parceque les mecs qui marquent contre leurs anciens clubs jouent souvent les saintes nitouches, ça me soule, c'est comme si ils assumaient qu'à moitié. Lui non, et c'est tout à son honneur.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
12 10