Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Hoarau, traumatisé par la Chine ?

Modififié
Dire que Guillaume Hoarau a mal digéré son passage en Chine est un euphémisme. Après une année passée là-bas à se poser des questions, puis avoir choisi de résilier son contrat avec le club de Dalian Aerbin, l’ancien Parisien s’est installé pour six mois à Bordeaux.

Et si le Réunionnais a indiqué, lors de sa présentation officielle lundi, arriver « avec de bonnes intentions, beaucoup d’humilité et sur la pointe des pieds, car [son] état de forme n’est plus le même » , il a préféré éluder le quotidien de son intérim asiatique.

« Ils (les Chinois) m’ont un peu enlevé l’envie et la passion… Mais bon, je ne veux pas rentrer dans les détails, parce que c’est assez fragile et sensible, c’est une aventure. Maintenant, elle est passée et je regarde devant moi, expliquait celui qui n’a plus tapé dans un ballon depuis trois mois. C’était ma première aventure d’expatrié, un long combat psychologique, mais ça a fait de moi, j’espère, un homme nouveau et fort. Tout ce dont j’ai besoin pour repartir de bon pied. »

Mais manifestement, ça fait encore mal. « Quand vous êtes footballeur et qu’on vous enlève cette flamme qui vous fait aimer ce métier-là, il faut se donner les moyens de revenir dans un collectif, ajoutait-il. Ça fait un petit moment que je n’ai pas joué au foot, mais tout est réuni ici pour que je retrouve l’envie et la passion. »

L’envie et la passion : les raisons pour lesquelles il était parti en Chine, probablement.




LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25