Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options

Hoarau, les Bleus et l'ancien PSG

Modififié
Dans le numéro 115 de So Foot, paru aujourd’hui en kiosque, Guillaume Hoarau revient lors d'un long entretien sur une carrière qui l’a menée de La Réunion à Bordeaux, en passant par Le Havre, Paris et aujourd’hui Bordeaux.

Témoin privilégié du changement de statut du PSG, Hoarau évoque Ibra qui est, selon lui, « dans l’ego trip. Il est dans sa bulle, il se parle à lui-même pendant les exercices. C’est un one-man show. Moi, j’ai adoré. » Mais aussi le changement de public du Parc : « Je ne suis pas d'accord avec le discours qui dit que le PSG n'a plus d'âme aujourd'hui, que c'était mieux avant parce que l'ambiance était complètement folle... Les gens sont nostalgiques parce qu’on n’efface pas une histoire comme ça. Mais il y avait des excès. Maintenant, il faut trouver le juste milieu. »

Interrogé sur son passage en équipe de France, le Bordelais avoue qu'il ne voit pas pourquoi il n'y croirait plus : « Tant que je ne reçois pas le courrier pour me dire : "Guillaume Hoarau, arrêtez de penser à l'équipe de France, vous ne serez plus jamais appelé", je me dis : "Pourquoi pas". [...] L'équipe de France, à la base, j'y avais jamais pensé, on m'a appelé, donc je vais jamais m'interdire d'y repenser. »

Enfin, si le Réunionnais révèle également son amour fou pour le reggae et Bob Marley - « Je me le suis même tatoué. Comme ça, si j’ai Alzheimer, je m’en souviendrai. » - l’international français, 5 sélections, décortique également son jeu, et pointe ses faiblesses : « Pour moi, sauver un ballon sur la ligne de corner, c’est être décisif. Mon psy m’a dit d’être plus égoïste. Alors, à la fin de ma carrière, je me dirai sans doute" T’aurais dû penser un peu plus à ta gueule." Mais au fond, je m’en fous. »



PP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE