Hoarau, les Bleus et l'ancien PSG

Modififié
0 19
Dans le numéro 115 de So Foot, paru aujourd’hui en kiosque, Guillaume Hoarau revient lors d'un long entretien sur une carrière qui l’a menée de La Réunion à Bordeaux, en passant par Le Havre, Paris et aujourd’hui Bordeaux.

Témoin privilégié du changement de statut du PSG, Hoarau évoque Ibra qui est, selon lui, « dans l’ego trip. Il est dans sa bulle, il se parle à lui-même pendant les exercices. C’est un one-man show. Moi, j’ai adoré. » Mais aussi le changement de public du Parc : « Je ne suis pas d'accord avec le discours qui dit que le PSG n'a plus d'âme aujourd'hui, que c'était mieux avant parce que l'ambiance était complètement folle... Les gens sont nostalgiques parce qu’on n’efface pas une histoire comme ça. Mais il y avait des excès. Maintenant, il faut trouver le juste milieu. »

Interrogé sur son passage en équipe de France, le Bordelais avoue qu'il ne voit pas pourquoi il n'y croirait plus : « Tant que je ne reçois pas le courrier pour me dire : "Guillaume Hoarau, arrêtez de penser à l'équipe de France, vous ne serez plus jamais appelé", je me dis : "Pourquoi pas". [...] L'équipe de France, à la base, j'y avais jamais pensé, on m'a appelé, donc je vais jamais m'interdire d'y repenser. »

Enfin, si le Réunionnais révèle également son amour fou pour le reggae et Bob Marley - « Je me le suis même tatoué. Comme ça, si j’ai Alzheimer, je m’en souviendrai. » - l’international français, 5 sélections, décortique également son jeu, et pointe ses faiblesses : « Pour moi, sauver un ballon sur la ligne de corner, c’est être décisif. Mon psy m’a dit d’être plus égoïste. Alors, à la fin de ma carrière, je me dirai sans doute" T’aurais dû penser un peu plus à ta gueule." Mais au fond, je m’en fous. »


PP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"une carrière qui l’a menée de La Réunion à Bordeaux, en passant par Le Havre, Paris et aujourd’hui Bordeaux"
Je vais retourner lire la suite mais ca commence mal...
jenculeoski Niveau : CFA2
On t'aime bien grande saucisse. Mais niveau égoïste t'as fait ce qu'il fallait : aller palper du fric en Chinoiserie.
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
C'est pas un psy qu'il lui faut, c'est du talent.

Le pire c'est qu'à une époque entre lui, Erding et Kezman, c'était notre meilleur attaquant ..
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 19