1. //
  2. //
  3. // Lyon/PSG

Hoarau discret

Auteur du but égalisateur contre Montpellier, dimanche dernier, Guillaume Hoarau entame vraiment sa saison après six mois de galère. Un retour en forme qui pourrait même pousser Kevin Gameiro sur la touche au moment d'affronter l'OL. Costaud.

Modififié
0 15
Guillaume Hoarau aurait pu avoir sa place dans le cinq majeur de Gravelines. A l'aise. Un mec comme ça aurait rayonné dans la raquette à coups de rebonds. Pourtant, Guillaume a préféré se servir de ses longs pieds pour gagner sa vie. En ayant poussé son premier braillement un 5 mars, il allait pouvoir suivre le chemin tracé par ses prédécesseurs à l'État Civil. Les Bertrand Cantat, Jacques Vergès et Lova Moor. Des personnages incompris et pas forcément à leur place dans ce monde de merde. Mais ça, l'attaquant du PSG s'en fout un peu, lui qui vient de claquer son 50eme caramel sous la liquette parisienne le week-end dernier contre Montpellier (en 144 matches). Il profite de sa énième renaissance.

Alors que l'international français (5 capes) vient de traverser six mois de misère sportive (méforme, blessure), le revoilà dans la lumière avant d'affronter l'Olympique Lyonnais. Jusque là, le longiligne attaquant était confiné au banc de touche. Il regardait Kevin Gameiro s'épuiser sur le front de l'attaque francilienne sans beaucoup de réussite. Dimanche, il a dépoussiéré sa case "buts" en égalisant dans les derniers instants contre le dauphin héraultais. Un but de renard. Comme un symbole face à l'impuissance chronique de Gameiro. Sur sa doublette offensive, Carlo Ancelotti, s'est pourtant exprimé sur les ondes de RMC. "Ce sont deux attaquants avec des habilités différentes. Gameiro est très bon dans le jeu en profondeur. Hoarau doit avoir un autre attaquant à côté de lui, car il est bon pour contrôler et dévier la balle. Je ne sais pas qui est le N°1 ou le N°2. Gameiro joue bien tactiquement. Il a marqué contre Evian, il a eu deux belles opportunités contre Montpellier. Je suis content de lui". En brouillant les cartes sur sa hiérarchie, Carlo confirme le retour en forme du Réunionnais. Et la méforme de KG, par la même occasion.

EA Sports rules

Pour autant, dans l'esprit d'Ancelotti, Hoarau et Gameiro ne sont pas au niveau. Surtout si le PSG s'embarque en Ligue des Champions l'année prochaine. A ce propos, l'Italien est très clair. L'un des deux devra aller voir ailleurs. Déjà cet hiver, QSI s'était mis en quête de trouver son 9. Un All-Star. Un franchise player. En vain. "Pato, il n’a pas voulu venir car il voulait jouer la Ligue des Champions balançait Carlito sur RMC. Tevez voulait venir mais nous n’avons pas trouvé d’accord économique. Mais durant le mercato de juin, nous aurons beaucoup de possibilités car beaucoup de joueurs sont intéressés pour venir jouer au PSG. Nous rechercherons un attaquant. Luis Suarez ? C’est un fantastique avant-centre". Quand on lit entre les lignes, c'est très clair. Hoarau et Gameiro doivent se bouger le cul pour avoir une chance de rester dans les petits papiers du Mister la saison prochaine. A ce jeu-là, on mettrait une piécette sur le grand numéro 9. Tout simplement parce que son profil semble mieux correspondre au schéma tactique du Transalpin. Un mec capable de jouer en remise, bon dans les airs, précieux dans la surface et offrant la possibilité de faire reculer une défense. Des qualités rares en Ligue 1 (Giroud peut se vanter d'être dans ce registre, voire Nolan Roux) et pas vraiment celles de Gameiro.

D'autant que le grand semble beaucoup plus solide mentalement que le petit. Après quatre années dans la capitale, même si Hoarau cherche encore l'efficacité de sa première saison (17 caramels), il a compris la complexité du club. Bien que son avenir en Bleu semble bouché pour l'Euro (la faute au mutant Olivier Giroud), son destin parisien n'est pas forcément aussi compliqué que celui de Gameiro, dont le moral est en berne depuis deux trimestres. Alors, dans la dernière ligne droite du championnat, Guillaume pourrait changer la donne et insuffler quelque chose de nouveau au sein de l'attaque parisienne. Personne ne serait étonné de le voir débuter à la pointe du sapin ancelottien à l'heure de défier l'OL. On parle quand même du premier Parisien à avoir signé un contrat avec Electronic Arts pour afficher sa dégaine sur la jaquette du jeu vidéo FIFA 10 aux côtés de Benzema et de Mandanda. Ça vous place un homme.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

+1 cavanix


Un lien de plus ça fait jamais mal!
Titulariser Guillaume, c'est quand crier Hoarau sur Gameiro !
1 but tous les 3 matchs ça reste pas dégueu si on pense aux blessures qu'il a connu.

Ce mec est quand même solide mentalement, je me souviens qu'il en a bien chié avant d'exploser au Havre.
Mouais, alors en gros Hoarau est devenu un monstre et Gameiro est un branque qui sait pas mettre un pied devant l'autre. Mais avant de constater la méforme de Gameiro, faudrait voir que le mec se fait systématiquement oublier par ses coéquipiers, et son coach rabache depuis son arrivée qu'il faut un vrai 9 au PSG. Sympa de lui tomber dessus en disant qu'il est pas fort mentalement, alors que je le trouve justement plus fort que Gameiro.
@Gagou: lapsus révélateur!
il ne faut pas avoir la mémoire courte avec Hoarau, il a porté le PSG de kambouar a bout de bras, en jouant pratiquement tout les matchs du PSG(championnat, les deux coupes plus ligue europa) sans être remplacé. il n'en pouvait plus rappelez vous qu'il a même fait malaise en rentrant de sélection je crois. après avoir pass une saison en surrégime suivie d'une blessure et de l'arrivé de gameiro( qui n'a pas l’étoffe physique et technique de joué seul devant) sa saison a mal début mais il reviendra au top
gastongaudio Niveau : Loisir
"il a porté le PSG de kambouar a bout de bras"
hallucinant, même si sa 1ère saison fut de bonne facture, le reste c'est le mystère complet. une frappe étrangement faible, un jeu de tête qui n'est jamais décisif, fantomatique en 1 contre 1, un physique qu'il impose rarement face à l'adversaire, le PSG a été assez patient avec ce jouorr. comme son acolyte kevin il reste un bon joueur de milieu de tableau de L1 ce qui n'est plus suffisant pour le club de la capitale. il a signé son arret de transfert contre nice, ou il a été incapable de cadrer un caviar de Maxwell qui lui était arrivé pile poil sur la tête et qui aurait scellé le match. fini le sentimentalisme place au réalisme avec, j'espere un tueur de surface sans pitié, un Suarez ?, pour l'été prochain.
leoking suis d'accord avec toi sur les 2 premières saisons,il avait tout donné. mais depuis, on peut pas dire qu'il ait pas eu de très nombreuses chances de briller.il est passé à côté de trops pleins de matchs. sa décontraction toute "anelkienne" est franchement irritante.il peut p'être se relancer en cette fin de saison,mais sa place est plus là.
gastongaudio : ne résumes pas le passage de Hoarau au psg à des détails je parlais d'ordre général. même si tu n'as pas tord, je pense qu'il peut marquer plus de buts s'il dépense moins d’énergie à défendre.


abbesse
je ne sais pas s'il est décontracté ou simplement lent voire mou.
Chrismackers Niveau : District
Gameiro t'aurait du aller à Marseille ou Valence. Pour moi tu es le maillon faible de cette équipe.
Pour ceux qui disent que Hoarau est supérieur à Gameiro, et que celui-ci est le maillon faible de Paris, je vous invite à consulter les statistiques des dernières saisons...
Pour la saison en cours, nous avons donc 10 buts sur 24 journées pour Gameiro (3éme buteur du championnat) contre 1 sur 8 journées pour Hoarau. Mais Hoarau a était blessé, donc ok c'est normal.
Par-contre, sur la saison dernière, nous avons 22 pions pour Gameiro sur 36 journée, contre 9 pions sur 33 journées pour Hoarau. (et il n'était pas blessé...).
Il faut revenir à la saison 2008/2009 pour voir Hoarau devant Gameiro en nombre de but.
On voit quand même la net différence entre ses 2 buteurs (l'un marque, l'autre non...).
La seule chose que j'accorde à Hoarau, c'est qu'il est grand! (mais maladroit...).
Ca fait un an et demi que Hoarau n'a rien fait (la faute à un physique couard et à son "réalisme"), il a le mérite de mettre un plat du pied à 1m 50 du but que même Jean-Eudes Maurice aurait pu marquer. Evitons les conclusions hâtives sur son avenir, son niveau, les futures associations etc.

J'attendrais déjà qu'il débute un match en tant que titulaire pour me lancer dans la moindre analyse ou toute autre supputation.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 15