En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 23e journée
  3. // PSG/Bordeaux

Hoarau de retour au Parc

Modififié
En principe, le public du Parc des Princes n’oublie pas de rendre hommage aux anciens du club, lorsqu’ils reviennent jouer dans la cuvette du XVIe arrondissement. Ou au contraire, de les massacrer quand ils ont laissé un souvenir pourri. Et Guillaume Hoarau, présent dans le groupe bordelais qui défiera le PSG vendredi soir (20h30), évoque ce fameux moment.

« Jouer au Parc, c’est leur jardin, donc les adversaires arrivent toujours avec une motivation spéciale. C’est un match à part, prévient le Réunionnais. C’est la première fois que je vais y aller en tant qu’adversaire, même si je l’avais fait avec Gueugnon, et c’est spécial, poursuit-il. Je comprends maintenant ce que les autres ressentent quand ils vont là-bas. »

Un moment unique, face à des supporters hors norme ? « Vu ce qu’ils ont réservé à Fabrice Pancrate (revenu lors de la 25e journée avec Nantes), et comment il était ému à la fin du match – et c’est quelqu’un que j’aime bien –, je les connais un peu… On a fait un bout de chemin ensemble et on a été réglo ; je pense que ça va bien se passer, anticipe l’attaquant visiteur. Ce sont des moments particuliers, mais je n’y pense pas… Je verrai le moment présent. Mais peut-être qu’ils n’ont rien prévu non plus ! »


Hoarau, lui, pour son retour, a prévu de planter des pions. LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 6 heures La double fracture de McCarthy 2 il y a 7 heures Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 il y a 7 heures Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9