1. //
  2. // Arsenal

Hleb regrette de pas avoir continué à Arsenal

Modififié
2 15
Prophète en son pays, où il devrait remporter un nouveau titre national avec le BATE Borisov, Alexandre Hleb n'est resté qu'une promesse sans lendemain au plus haut niveau européen.

Et forcément, le Biélorusse a des regrets, qu'il a confié à Reuters. Notamment celui de ne pas avoir poursuivi sa carrière avec Arsenal, qu'il a quitté en 2008 pour le Barça : « D'un côté, je regrette de pas être resté avec Arsenal. Wenger était comme un père pour moi et il me faisait confiance. Je suis triste quand je repense à ça. D'un autre coté, Barcelone était un meilleur club. Je ne jouais pas très souvent, mais j'avais quand même du temps de jeu. »

Un échec que Hleb assume entièrement : « Je me comportais comme un imbécile. À cette époque, Guardiola était toujours jeune... Il n'a pas pu trouver les bons mots... Si Wenger avait été à sa place, il aurait pu me parler. Je me serais comporté plus professionnellement. Si je n'avais pas pris la mauvaise décision, peut-être que j'aurais pu jouer régulièrement dans un top club pour les cinq années suivantes. »

Moralité : ne jamais quitter le nid douillet de Tonton Arsène quand on est toujours un enfant. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Lana Del Reyy Niveau : Loisir
Difficile de regretter, tu passes d'un club moyen au meilleur club des 20 dernieres annees. Forcement la marche etait trop haute, faut pas aller chercher midi a 14 heures. Mais au moins l'armoire a trophees est remplie.
C'est triste quand même de voir les jeunes joueurs répéter les mêmes erreurs à chaque génération. Tu te dis qu'au bout d'un moment ils vont comprendre que si tu signes dans un top club il faut absolument te donner à fond. Mais non.
Ronald Ignoble Niveau : CFA
Michel Alexander Leeb.
2 15