Hitzfeld encense Benaglio

0 0
La Suisse a créé la première véritable surprise de cette Coupe du Monde en battant l'Espagne, le champion d'Europe en titre.

La discipline helvète est venue à bout de la folie espagnole grâce notamment à une défense de fer. Diego Benaglio, le portier de la Nati, a eu beaucoup de boulot pendant toute la rencontre. Le gardien de Wolsburg a parfaitement débuté son Mondial en rassurant sa défense à la grande satisfaction d'Ottmar Hitzfeld, son sélectionneur. « Benaglio a été sensationnel, il nous a gagnés le match. Diego savait qu'il allait devoir sortir un grand match et il l'a fait » , indique le technicien allemand au Matin.

Benaglio a réussi à faire oublier l'ancien célèbre portier de l'équipe nationale suisse, Pascal Zuberbühler. En même temps, ce n'était pas très compliqué.

RP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0