Les restes du monde – Zone Asie

Par Régis Delanoë

Hiroshima mon amour de champion

Toute l’actu de la zone Asie, c’est ici, avec les fins de saison au Japon et en Corée du Sud, les galères de Del Piero en Australie, les pérégrinations de Drogba et Anelka en Chine et le point sur les championnats du Golfe.

Note
5 votes
5 votes pour une note moyenne de 5/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Sanfrecce Hiroshima (champion du Japon)
Sanfrecce Hiroshima (champion du Japon)
Japon – J. League

Surprise au Japon, la saison 2012 vient tout juste de s’achever avec le premier sacre de son histoire remporté par Sanfrecce Hiroshima. En vrai, le club avait déjà conquis 5 titres dans les sixties, mais c’était à l’époque de l’amateurisme et sous l’appellation Mazda SC. Pas grand-chose à voir, donc. C’est en tout cas parfaitement mérité pour une équipe qui termine meilleure attaque de J. League, deuxième meilleure défense et qui comptait dans ses rangs le meilleur buteur et le meilleur passeur du championnat. Soit respectivement Hisato Sato et Yojiro Takahagi. S’il fallait détacher des individualités, il faudrait ajouter à ces deux hommes forts un troisième larron, le gardien international Shusaku Nishikawa. A noter que le Sanfrecce est coaché par un entraîneur débutant, Hajime Moriyasu. Longtemps à la bagarre pour le titre, le petit Vegalta Sendai a craqué en fin de saison mais est néanmoins parvenu à garder une historique seconde place au classement, tandis qu’Urawa Red Diamonds, le club le plus populaire du pays, complète le podium. Le champion sortant Kashiwa Reysol termine à une décevante sixième place. Mais ce n’est rien comparé à la détresse du Gamba Osaka, relégué en 2e division pour la première fois de son histoire.

Corée du Sud – K-League

Le FC Séoul conquiert facilement le cinquième titre de son histoire, avec une très confortable avance au classement sur le champion sortant Jeonbuk Hyundai Motors. Suivent Pohang Steelers, Suwon Bluewings et le dernier vainqueur de la Ligue des champions AFC Ulsan Hyundai. Seongnam, le recordman de titres en K-League, ne termine qu’en 12e position d’un championnat comptant 16 équipes. Le club de la capitale doit son titre à un expérimenté duo d’attaquants étrangers, composé du Monténégrin Dejan Damjanovic et du Colombien Mauricio Molina, 36 buts à eux deux. Par contre, si c’est la teuf pour le FC Séoul, ça l’est nettement moins pour le football sud-coréen en général, avec des affluences en baisse de plus de 35 % par rapport à la saison passée ! 7 300 spectateurs de moyenne par match, c’est triste, d’autant que la grande majorité des clubs évolue dans des grandes et belles enceintes modernes, dont certaines datent du Mondial 2002.

Australie – A-League

Après 9 journées, la A-League australienne est dominée par les Central Coast Mariners, qui virent en tête grâce une bonne série en cours de 5 victoires lors des 6 derniers matchs. La franchise basée à Gosford, au nord de Sydney, devance d’un point Adelaïde United et de quatre Melbourne Victory. Les Newcastle Jets d’Emile Heskey (5 buts) suivent juste derrière. En dernière position d’un championnat comptant 10 équipes, on trouve le FC Sydney d’Alessandro Del Piero. Avec 5 buts inscrits en 8 rencontres, la recrue-star n’est pas franchement à blâmer. Le problème se situe surtout aux lignes arrières, avec bien trop de buts concédés. L’Anglais Ian Crook, ex assistant promu entraîneur principal à l’intersaison, a déjà été écarté et remplacé par Frank Farina, ancien international des Socceroos passé par la France – Strasbourg et Lille – dans les années 90.

Mais aussi…

- Au Qatar, Al Sadd réalise un début de saison au plus que parfait, avec 9 victoires en 9 rencontres. L’attaque est emmenée par le duo Raul/Mamadou Niang, 68 ans à eux deux. Elle est bien, cette maison de retraite quand même… Éric Gerets, arrivé en octobre à la tête de Lekhwiya, place son équipe en 3e position provisoire.

- Aux Émirats arabes unis, le championnat ne ressemble à rien. Asamoah Gyan fait plus fort que Lionel Messi avec 18 buts inscrits en 10 matchs sous les couleurs du leader Al Ain, où évolue également Jirès Kembo. Visiblement, la galette-saucisse ne manque pas tellement aux deux anciens joueurs du Stade Rennais… L’ancien Manceau Grafite affiche des stats presque aussi ahurissantes, avec 16 buts inscrits pour le club d’Al Ahli. Note pour plus tard : penser à acheter AUSSI des défenseurs pour ne pas que la compétition vire au n’importe quoi.

- En Arabie Saoudite, c’est la modeste formation d’Al-Fateh qui occupe actuellement la tête du classement,
devant le Al-Hilal d’Antoine Kombouaré et le Al-Shabab de Michel Preud’homme. 12 journées ont été disputées depuis le début de saison.

- Rappelons enfin que c’est actuellement l’intersaison en Chine, la 20e saison de la Super League ne démarrant qu’en mars prochain. C’est actuellement l’inconnu pour Drogba et Malouda, qui ne savent pas bien de quoi demain sera fait… Leur club de Shanghai Shenhua va désormais devoir composer avec la concurrence d’un deuxième club en ville, avec l’arrivée du promu Shanghai Tellace. Pour mémoire, outre les deux anciens de Chelsea, les principaux joueurs étrangers sous contrat au pays sont Dario Conca, Lucas Barrios, Seydou Keita, Peter Utaka, Fred Kanouté et Yakubu.


Par Régis Delanoë


 





Votre compte sur SOFOOT.com

1 réaction ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Myros el matador le 07/12/2012 à 16:03
      

    il on dut exploser de joie quoi!! la soirée du titre ça devait juste être de la bombe atomique! (oui c'est moche!)


1 réaction :
Poster un commentaire