La pépite du week-end - Suède - Elfsborg

Eric Maggiori

Hiljemark, 20 ans, déjà champion

À tout juste 20 ans, Oscar Hiljemark, milieu de terrain d’Elfsborg, vient d’être titré champion de Suède pour la première fois de sa jeune carrière. Il est d’ores et déjà convoité par les clubs néerlandais, toujours à l’affut.

Note
11 votes
11 votes pour une note moyenne de 4.59/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Oscar Hiljemark
Oscar Hiljemark
Voilà six ans qu’Elfsborg attendait ça. Un titre de champion que le club avait laissé filer lors des dernières saisons, au profit de Malmö, Helsingborgs et autres AIK. Troisième la saison dernière, Elfsborg a finalement été jusqu’au bout cette saison. La semaine dernière, le club entraîné par Jorgen Lennartsson s’est imposé sur la pelouse de Mjällby (2-3). Häcken et Malmö n’ayant pu faire mieux que des matchs nuls dans le même temps, Elfsborg a été sacré avec une journée d’avance. Pour le coup, il s’agit vraiment de la victoire du collectif. Le club a en effet la particularité de n’avoir aucun buteur dans son équipe. Le meilleur canonnier de la saison, Stefan Ishizaki, milieu de terrain, n’a planté que 8 pions sur l’ensemble du championnat, loin, très loin, des 23 buts d’Abdul Waris, avant-centre de Häcken. Du coup, dans ce groupe homogène, un joueur a réussi à tirer son épingle du jeu. Il s’agit d’Oscar Hiljemark. À 20 ans, il effectuait là son deuxième championnat plein avec Elfsborg. Déjà pilier du milieu de terrain, il s’est fait remarquer par tous les observateurs, à tel point de convaincre Erik Hamrén, sélectionneur national, de le convoquer pour un match amical contre Bahreïn en janvier dernier, alors qu’il n’avait que 19 ans. Récompense suprême : Hiljemark avait marqué lors de cette première cape. La classe.

Un doublé fou contre GAIS

En attendant d’être sélectionné à nouveau en équipe première, Hiljemark se contente d’être l’un des hommes forts des Espoirs suédois. Le 16 octobre dernier, il dispute les barrages de l’Euro 2013 face à l’Italie. Battus 1-0 à l’aller en Italie, les Suédois sont menés 2-0 au retour. Ishak redonne l’espoir aux Scandinaves à la 73e, et Hiljemark, quatre minutes plus tard, fait lever le stade avec un deuxième but qui relance tout. Malheureusement pour lui, l’Italie plante un troisième but, et se qualifie pour l’Euro, laissant la Suède sur le carreau. Pas grave. Hiljemark sait qu’il aura certainement un rôle à jouer avec l’équipe première, dans la campagne qui mènera la Suède vers la Coupe du monde 2014. Car cette saison, le joueur a véritablement réalisé un championnat énorme. Les supporters ont évidemment tous en mémoire ce match sur la pelouse de GAIS, lanterne rouge du classement, à quelques journées du terme. C’est lui qui ouvre le score peu avant la pause. Mais GAIS, qui lutte alors pour ne pas descendre, se sort les tripes et égalise. Mais à la toute dernière minute, Hiljemark, encore lui, s’offre son premier doublé en Allsvenskan, pour une victoire finale 2-1, qui lance un peu plus Elfsborg vers le titre.

Avant cela, Hiljemark n’avait pas encore scoré en championnat, mais avait effectué de nombreuses prestations XXL. Un peu comme la saison dernière, où il s’était imposé comme l’une des révélations du championnat suédois. Arrivé à Elfsborg à l’âge de 16 ans, en 2008, il évolue d’abord dans les équipes de jeunes. Il est rapidement repéré par l’entraîneur de l’équipe première, qui décide de l’intégrer à l’équipe A dès le mois d’août 2010. Le tout jeune Hiljemark fait ainsi ses débuts en championnat le 26 septembre 2010, alors qu’il vient de fêter ses 18 ans, lors d’un nul 2-2 sur le terrain de Brommapojkarna, un drôle de blase. À partir de ce moment-là, il ne va plus quitter l’effectif. Il dispute quelques matchs sur la fin de la saison 2010 et, à partir du début de l’exercice suivant, il est régulièrement aligné par Magnus Haglund, le coach de l’époque. Le début du rêve suédois.

L’Ajax, Feyenoord et Nice sur les rangs

Avant de débarquer à Elfsborg, Hiljemark avait débuté sa carrière avec le club de sa ville, Gislaved. C’est là-bas qu’il est débusqué par les émissaires d’Elfsborg, qui flairent le bon coup. Bonne pioche. Lors de la saison 2011, où il dispute 29 matchs sur 30, il est nommé en tant que révélation de la saison, étant même le plus jeune joueur nommé. Il remporte même le prestigieux prix Månadens Tipselitspelare (si si), un prix attribué chaque saison à des éléments prometteurs, et qui compte dans son palmarès des joueurs comme Frederik Ljunberg, Johan Elmander, Olof Melberg et l’ancien Lyonnais Kim Källström. Alors, forcément, il s’attire les convoitises de certains clubs européens, qui tentent d’anticiper tout le monde et de le faire signer à moindre coût à la fin de la saison 2011. Le Club Brugge, mais surtout le Genoa, viennent sonder le terrain, mais se font rembarrer. Elfsborg n’a pas l’intention de laisser filer sa pépite, surtout pour des offres qui avoisinent seulement les 500 000 euros. Trop peu, jugent (à juste titre) les dirigeants. Hiljemark débute ainsi la saison 2012 avec le maillot d’Elfsborg sur le dos, à la grande satisfaction des supporters locaux, dont il est devenu le chouchou.

La saison 2012 est une véritable consécration. Même si le club suédois connaît une sacrée désillusion en Europa League, puisqu’éliminé au deuxième tour préliminaire par les très modestes Danois de Horsens, qui se feront sortir à leur tour au tour suivant par le Sporting. L’équipe en profite toutefois pour jeter toutes ses forces dans le championnat. Et cela paye, puisqu’elle a été sacrée championne la semaine dernière. Hiljemark, grand protagoniste du titre, va pouvoir découvrir la saison prochaine la Ligue des champions. En attendant, son club va devoir être costaud pour repousser les nouvelles offres qui vont parvenir sur la table. L’Ajax, Feyenoord et même… l’OGC Nice (!) ont en effet fait part de leur intention de recruter le jeune talent suédois lors du prochain mercato hivernal. Hiljemark, lui, est sous contrat jusqu’en décembre 2014. Si le club aimerait le conserver, son agent, lui, n’exclut pas une éventualité de départ. « Nous avons déjà reçu des offres concrètes et il partira peut-être cet hiver. » Reste désormais à remporter l’enchère.

Suivre Eric Maggiori sur Twitter Eric Maggiori

Parier sur les matchs de Arsenal FC

 





Votre compte sur SOFOOT.com

2 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Jurgen le 05/11/2012 à 20:12
      

    Vraiment pas mal ce joueur! Je vis en Suède et j'étais à Borås hier pour le match. Sur la fin de saison c'est vraiment le joueur n°1...Un 6-8 à la Källström ou Elm, avec un beau potentiel.

  • Message posté par kev le 05/11/2012 à 21:56
      

    Les plus belles heures des championnats suédois et norvégiens sont passées mais quelques talents sortent chaque année. Hiljemark est l'un d'entre eux


2 réactions :
Poster un commentaire