En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Higuaín terrasse le Toro, l'Udinese se paie l'Atalanta

Au terme d'un derby enlevé de bout en bout, la Juve s'est reposée sur son matador Gonzalo Higuaín pour venir à bout du Toro de Siniša Mihajlović. L'Udinese s'est défaite de l'Atalanta, tandis que Palerme n'en finit plus de s'enfoncer dans les bas fonds de la Serie A.

Modififié

Torino 1-3 Juventus Turin

Buts : Belotti(16e) pour le Torino // Higuaín (28e, 82e), Pjanić (90e+2) pour la Juventus

Le cri du coq pour commencer. Le volatile est l'animal fétiche d'Andrea Belotti, qui conclut d'une tête précise une superbe action collective amorcée par Zappacosta, puis Daniele Baselli. La Juve, fébrile derrière, crée quand même le danger dans la surface du Toro, notamment grâce à l'activité incessante de Sandro sur l'aile, mais Higuaín comme Mandžukić pèchent dans la finition. Jusqu'à ce que Pipita se retrouve dans la surface après un contre éclair, pour tromper subtilement Hart d'une frappe croisée. Pour le reste, comme dans tout bon derby, ça se bastonne : Mandžukić est averti pour un tacle façon M. Bison dans Street Fighter, tandis que Castán fait des prises de judo sur corner.

En seconde période, la Vieille Dame est coupable d'erreurs de relances hallucinantes, mal exploitées par un Toro au pressing étouffant, mais imprécis dans la surface adverse. Zappacosta, Ljajić comme Belotti manquent ainsi successivement de justesse leurs tentatives dans les seize mètres turinois. Les Bianconeri serrent les fesses derrière et laissent Higuaín faire ce qu'il sait faire de mieux : planter un pion assassin en fin de match. Sur un long ballon aérien, l'Argentin joue de son corps pour se défaire du marquage de Barreca et claque une demi-volée sublime qui laisse Hart impuissant. Dybala, entré en cours de jeu, n'a plus qu'à se promener dans la défense adverse pour servir Pjanić, qui conclut en deux temps. Sans tout à fait convaincre, mais avec un Pipita étincelant, la Vieille Dame s'adjuge le premier derby turinois de la saison.


Bologne 0-0 Empoli



Ça commence piano, piano. Destro pour Bologne, puis Maccarone pour Empoli allument quelques mèches avant la mi-temps, mais rien de bien appétissant à se mettre sous la dent pour les spectateurs du stade Renato-Dall'Ara. Malheureusement pour eux, le second acte sera autant, sinon encore plus pauvre en occasions. Résultat plutôt positif pour Empoli, qui se maintient juste en dehors de la zone de relégation.


Atalanta 1-3 Udinese

Buts : Kurtić (47e) pour l'Atalanta// Zapata (45e), Fofana (72e) Théréau (87e) pour l'Udinese

Dix tirs à un, 73% de possession en première période : l'Atalanta a toutes les cartes en main pour faire la leçon à l'Udinese cet après-midi. Sauf que les Frioulans ont dans leur rang Duvan Zapata, un mec auquel il ne faut pas beaucoup d'occasions pour trouver les filets adverses. Le Colombien vient s'immiscer tout en puissance dans la défense de Bergame avant de conclure de près. Mais la domination des Bergamaschi va finir par payer. Papu Gómez dépose ainsi un amour de centre pour Kurtić, qui égalise logiquement. Les hommes de Gian Piero Gasperini continuent de dominer outrageusement, mais Udine est d'un cynisme impressionnant. Seko Fofana enroule d'abord une frappe superbe dans la lulu de Sportiello, avant que Théréau ne soit à la conclusion d'un contre éclair pour parachever le succès des siens.


Palerme 0-2 Chievo Verone

Buts : Birsa (14e), Pellissier(49e) pour le Chievo


À Vérone, Valter Birsa est un homme heureux. Depuis son arrivée a l'été 2014, l'ancien Auxerrois est un rouage essentiel du milieu de terrain des Mussi Volanti. Rien de vraiment surprenant à le voir ainsi marquer peu avant le quart d'heure de jeu. Déjà une quatrième réalisation en Serie A pour lui. Mais à Vérone, personne n'oublie que le vrai buteur maison reste Sergio Pellissier, qui profite d'une énorme bévue de la défense sicilienne pour doubler la mise dans le second acte. Palerme, assommé, ne reviendra plus et reste abonné à la dernière place de la Serie A.


Cagliari 0-5 Napoli

Buts : Mertens (34e, 69e et 72e), Hamšík (45e) et Zieliński (51e) pour le Napoli


  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 6
    Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 22 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7