Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Naples-Sassuolo (3-1)

Higuaín régale encore Naples

Même rapidement mené, le Napoli a déroulé sa partition. Au terme d’un match très intense, les Napolitains prennent leur revanche ​3​-1 sur Sassuolo, qui avait eu leur peau au match aller. Évidemment, Pipita a encore marqué.​ Deux fois. ​

Modififié

SSC Napoli 3-1 USC Sassuolo

Buts : José Callejón (19e) et Gonzalo Higuaín (42e​, 90e+3​) pour le Napoli // Diego Falcinelli (3e) pour Sassuolo

Intenable, infernal, inarrêtable, Gonzalo Higuaín est tout ça à la fois. Quand l’attaquant argentin surgit devant le gardien Andrea Consigli pour caresser les ficelles peu avant la mi-temps, il donne au Napoli un avantage qui s’avérera décisif. Surtout, il inscrit son 19e but en Serie A cette saison. Un chiffre symbolique, puisque l’Argentin dépasse ainsi ses 18 réalisations de l’an passé. Mieux, alors que le championnat n’est qu’à la mi-course, Higuaín présente son meilleur total depuis 2011-12 ! Alors, le speaker du San Paolo « Décibel » Bellini s’époumone pas moins de neuf fois pour célébrer la réalisation de Pipita, et le stade avec.

Souverain malgré un but encaissé


Pourtant, il n'a suffi que d’une minute et 20 secondes à Nicola Sansone pour ​climatiser l’enceinte napolitaine. Alors que le match vient à peine de démarrer, l’ailier de Sassuolo s’infiltre au milieu dans la surface, fauché finalement par Raúl Albiol. Logiquement, l’arbitre désigne le point de penalty. Diego Falcinelli se charge d’exécuter la sentence d’une frappe puissante au milieu des cages (0-1, 3e). Les Neroverdi ont l’habitude de surprendre les cadors : forts de leurs succès contre la Juve, l’Inter et Naples au match aller, jusqu’à cette 20e journée, ils étaient la dernière ​équipe ​invaincue face au top 6.

Sauf que ce but rapide ne déstabilise pas le leader du Calcio. Séduisants et appliqués, les hommes de Maurizio Sarri déploient leur jeu au point d’étouffer rapidement les Sassolesi, privés de Simone Missiroli, sorti sur blessure musculaire (15e) et dont l’absence se fera sentir au milieu de terrain. Après deux ​coups de semonce à l’actif d’Higuaín (10e) et Lorenzo Insigne (12e), l’égalisation arrive grâce à la troisième pointe du trident napolitain : José Callejón. L’Espagnol coupe au premier poteau pour placer sa tête à bout portant (1-1, 19e). Et c’est à nouveau sur un centre venu du côté gauche, cette fois délivré par​ Marek Hamšík, que Gonzalo Higuaín donne l’avantage aux siens (2-1, 42e).

Une petite frayeur à la fin


Grâce à leur avantage, les Napolitains reviennent en seconde période avec encore plus d’opportunités de placer des contres assassins comme ils les aiment. Mais ni Higuaín (53e) ni Insigne (58e) ne parviennent à enfoncer le clou. Si la fin de match est moins tranchante côté Napoli, Sassuolo fait trembler le San Paolo le temps d’une double occasion. Mais vigilant, Pepe Reina claque coup sur coup un centre fuyant de Nicola Sansone et une tête de Lorenzo Pellegrini, qui aurait pu être le héros de la soirée, lui le remplaçant au pied levé de Missiroli. La chance de Sasòl est passée.


​Invaincu depuis le 3 décembre, Sassuolo est tombé sur plus fort. Sur « le favori dans la course au Scudetto » , selon les mots de Massimiliano Allegri. Même si l’entraîneur de la Juve a sûrement mis une part de bluff dans ses récentes déclarations, les joueurs du Napoli prouvent qu’il est dans le vrai. Avant de partir, il fallait bien qu'Higuaín en rajoute une couche. Une frappe pied gauche à l’entrée de la surface qui vient clore les débats (3-1, 90e+3). Et de 20 pour le goleador argentin. Elle est là, la moyenne d'un but par match.


​Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75