En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Juventus-Tottenham (2-2)

Higuaín, l'éternel coup de barre

Face à Tottenham, Gonzalo Higuaín aurait pu devenir le héros de ce huitième de finale aller de Ligue des champions avec son doublé inscrit en neuf petites minutes. Mais, comme souvent lors des rencontres décisives, l'attaquant argentin a gâché cette énorme performance avec un penalty envoyé sur la barre transversale d'Hugo Lloris.

Modififié
C’est l’histoire d’un homme né pour marquer des buts à la pelle, mais dont le grand public ne retient finalement que les matchs décisifs vendangés. L’élimination du Real Madrid par l’Olympique lyonnais en huitièmes de finale de Ligue des champions en 2010 ? La faute à sa frappe sur le poteau alors que la cage était vide. La défaite de l’Argentine en finale de Coupe du monde 2014 ? La faute à son occasion gâchée. Les deux défaites de l’Albiceleste en finale de Copa América 2015 et 2016 face au Chili ? La faute à son tir au but manqué et à son face-à-face avec Claudio Bravo perdu. Lui, c’est Gonzalo Higuaín et, malgré les erreurs de Cristiano Ronaldo – avec le Real Madrid – et de Lionel Messi – avec l’Argentine –, lors de ses défaites mémorables, c’est Pipita qui enfile à chaque fois le costume de bouc émissaire.

C'était pourtant du grand Higuaín


Un costume de bouc émissaire que Gonzalo Higuaín pourrait une nouvelle fois endosser, en cas d’élimination de la Juventus à Wembley à cause de ce penalty raté, alors que Serge Aurier avait offert l’occasion de tuer la rencontre juste avant la pause à des Bianconeri en souffrance. Outre le fait qu’il souligne à quel point les Franco-Argentins aiment fracasser la barre transversale, ce penalty prouve que Pipita n’est pas totalement guéri de ces maux. Et pourtant, l’ancien buteur du Real Madrid avait réalisé une première période de rêve, ouvrant la marque d’une sublime demi-volée, avant d’ajuster Hugo Lloris sur penalty. Le tout en neuf petites minutes. Mais, plus que son doublé, les supporters de l’Allianz Stadium ont pu se délecter de son jeu dos au but toujours aussi précieux et ont même pu s’apercevoir que Pipita avait perdu quelques kilos lorsqu'il a réussi à prendre de vitesse le jeune et véloce Davinson Sánchez à plusieurs reprises. Autant de feux verts dont personne ne se souviendra à cause de cette sortie de route directement dans les bois d'Hugo Lloris.

Souviens-toi mai 2015


Un doublé et un penalty manqué : outre les tifosi de la Juve, Gonzalo Higuaín a dû faire remonter des mauvais souvenirs à ceux du Napoli. 31 mai 2015, dernière journée de Serie A. Quatrième, le Napoli reçoit la Lazio pour une qualification en Ligue des champions. La mission est simple : une victoire et le Napoli termine troisième. Sinon, c’est la bande de Marco Parolo qui garde son siège. Dominés au San Paolo, les Napolitains sont logiquement menés 2-0 à la pause, avant que celui qui n’était pas encore devenu Judas à leurs yeux ne claque un doublé en neuf minutes, déjà. La suite ? Un penalty manqué par Higuaín et deux buts en fin de match d’Ogenyi Onazi et Miroslav Klose pour offrir la place de barragiste en C1 à la Lazio. Au grand dam de Pipita, qui ne pensait pas que cette soirée allait se répéter trois ans plus tard. La grande différence, cette fois-ci, c'est qu'Higuaín aura l’occasion de se rattraper au match retour.



Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 15:35 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
il y a 6 heures Les maillots du PSG floqués en mandarin 13 il y a 11 heures La panenka ratée de Diego Castro en Australie 14 Hier à 23:25 Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement Hier à 23:23 Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 21:45 Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6