En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Juventus-Fiorentina (2-1)

Higuaín déjà décisif pour la Juve

D’abord lancée vers une victoire tranquille, la Juve aura finalement eu besoin de sa nouvelle coqueluche pour battre la Fiorentina (2-1) à domicile.

Modififié

Juventus 2-1 Fiorentina

Buts : Khedira (37e) et Higuaín (75e) pour la Juventus // Kalinić (70e) pour la Fiorentina

Cette fois, la Juve démarre dans le bon tempo. Il y a un an, la défaite à la maison face à l’Udinese en ouverture du championnat annonçait un début de saison galère des Bianconeri. Mais la Juventus ne semble pas prête à faire pareille faveur à ses rivaux une deuxième saison consécutive. Sur la lancée d’une pré-saison maîtrisée (trois victoires, deux nuls), le quintuple champion en titre n’a pas eu de mal à dominer une Fiorentina restée bloquée au feu rouge depuis la mi-juillet (cinq matchs amicaux, cinq défaites contre Cesena, le Celta Vigo, Leverkusen, Schalke et Valence). Mais il a quand même fallu une entrée salvatrice de sa nouvelle recrue, Gonzalo Higuaín, pour sceller le résultat.

La Juve domine


Un seul être vous manque et… on attendait donc de voir comment les hommes de Massimiliano Allegri allaient apprécier la vie sans Pogba. Mais ce samedi soir, le vers de Lamartine se prêtait plutôt aux Florentins : privés de leur meneur de jeu reculé, Borja Valero (blessé lors du dernier match amical). Du génie, la Viola en manquera cruellement de la première à la dernière minute. Plus pressants, les Juventini imposent leur jeu. Comme sur cette combinaison entre Dybala et Daniel Alves qui aboutit à une frappe dangereuse de l’Argentin à la demi-heure de jeu. Ça fait alors sept tirs à zéro pour la Vieille Dame. Et le huitième sera le bon : Chiellini centre pour Khedira, lancé pleine balle, qui claque une tête imparable (1-0, 37e). Logiquement, la Juve prend les devants.

Pipita à la rescousse



Et file tranquillement vers un premier succès ? C’est en tout cas le scénario qui se dessine jusqu’à la première réelle occasion adverse. Sur le premier corner de la Fio, la patte gauche de Bernardeschi trouve Kalinić au second poteau. L’ancien attaquant du Dnipro devance Alex Sandro dans les airs et trompe Gigi Buffon sur sa droite (1-1, 69e). Ce qui aurait pu donner un coup de bambou derrière la tête des Juventini allait, au contraire, les rebooster. Entré en jeu peu avant l’égalisation, Gonzalo Higuaín n’a eu besoin que de dix minutes pour endosser le costume de l’homme qui tombe à pic. Opportuniste, Pipita reprend un tir contré de Khedira et s’en va célébrer, le regard rageur vers la curva du Juventus Stadium. La polémique qui aurait pu surgir à cause d'une main d'Astori dans la surface oubliée par l'arbitre en première période n'y fera rien, victoire de la Juve.


  • Résultats et classement de Serie A

    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9