Hiddink prêt pour la Juventus

0 0
A Turin, ils sont de moins en moins nombreux à défendre le bilan de Ciro Ferrara. L'ancien stoppeur connaît lui aussi la sentence et sait que ses jours à la tête du club sont comptés. Il s'agit de faire de la place pour Guus Hiddink.

Aujourd'hui, la transition vient de prendre une autre tournure. C'est le ministre des sports russe, Vitaly Mutko, qui a mis le feu aux poudres : « Hiddink peut entraîner un club à côté de son rôle d'entraîneur. C'était particulier pour Chelsea parce que c'était M. Abramovitch mais ça ne devrait pas être différent cette fois-ci » .

En fin de matinée, Jean-Claude Blanc devait rencontrer Bettega pour décider des suites à donner à cette opportunité. De son côté, Alessio Secco, le directeur sportif, se refusait à tout commentaire. Quand on connaît le personnage, on se dit que c'est plutôt mauvais signe pour Ferrara.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0