Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. // Ancien
  2. // Michel Hidalgo

Hidalgo et le Barça

Modififié
Addition de talents ne nuit pas. Au contraire. Et en la matière, Michel Hidalgo, ancien sélectionneur de l’équipe de France ne s’y est pas trompé. En marge de la cérémonie donnée pour Alain Giresse (Légion d’Honneur), le coach de la « génération 82 » a établi un parallèle osé, mais pas con du tout…

« La première fois que j’ai sélectionné Alain Giresse et Michel Platini ensemble, la presse française – je le dis bien – m’a attaqué, a-t-il rappelé. Elle m’a dit que l’on ne pouvait pas faire jouer deux numéros 10 ensemble. Ben, on a démontré l’inverse et on en a même mis un troisième, Bernard Genghini, puis un autre, Jean Tigana, tranchait-il même, fermement. Voilà les quatre milieux de terrain… Et que fait actuellement Barcelone ? Ils en ont quatre comme ça, quatre techniciens… »

Un truc que « Platoche » confirmait de son côté. « À l’époque, on ne pouvait soi-disant pas jouer ensemble, parce que nous étions deux numéros 10. Mais le grand talent de Michel Hidalgo, c’est d’avoir mis des gens qui parlaient le même football et qui le jouaient ensemble, témoigne l’ancien de la Juve. Il a réussi à former cette équipe avec des gens qui, au départ, n’étaient pas destinés à jouer ensemble. C’est pour cela qu’on a eu une formidable équipe, basée sur la technique et l’intelligence de jeu. Ce sont des joueurs comme « Gigi » , qui étaient très intelligents, qui pouvaient compléter cette équipe nationale. Au départ, on était dans un monde stéréotypé où il fallait un numéro 6, un numéro 8, un numéro 10… Et Michel a inventé une nouvelle forme de jeu que l’on retrouve un peu, maintenant, du côté de l’Espagne... »


Cruelle désillusion: ce ne sont donc pas les consoles de jeu qui ont inspiré le Barça… LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 9 il y a 5 heures Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 14

Le Kiosque SO PRESS

À lire ensuite
Leonardo fait un point