Hicks voulait Klinsmann

0 0
A chaque jour suffit son anecdote pour Hicks et Gillett.

Depuis que le Daily Mirror a eu l'autorisation de publier les bonnes pages du livre de Brian Reade: "Une épique escroquerie: 44 mois avec une paire de Cowboys", les deux anciens proprio de Liverpool en prennent pour leur grade, sévère.

Après avoir appris hier que Gillett croyait son capitaine Steven Gerrard gay, on découvre aujourd'hui que les deux Américains avaient en tête de remplacer Benitez par Jurgen Klinsmann.

Pour ce faire, Hicks, convaincu de la chose, aurait invité Klinsmann et sa femme à partager un dîner de Thanksgiving dans sa deuxième maison en Californie.

Mais le deal ne put se faire car ni Hicks, ni Gillett ne voulait prendre la décision de virer Rafa, mais surtout parce qu'interrogé en secret sur le sujet, un joueur dont on ne connaît pas l'identité, a demandé à son agent de leur transmettre sa réprobation la plus absolue.

Pris de doutes et voyant la situation au point mort, l'Allemand rentra en son pays, laissant un Hicks absolument furieux.

MM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Fabregas plaide coupable
0 0