Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2018
  2. //

Hernandez : « Ce que je préfère, c'est tacler »

Modififié
Il y a Benjamin Pavard, et il y a Lucas Hernandez, les deux latéraux qui sont apparus dans le groupe de Didier Deschamps dans la dernière ligne droite de la Coupe du monde.

Sélectionné pour la première fois en équipe de France en mars dernier, le défenseur de l'Atlético savoure sa présence en Russie. « Si je joue, je serai très content, mais sinon je ne ferai pas la gueule, assure-t-il dans une interview à L'Équipe. Je vais rester sérieux et concentré si je dois entrer en jeu. Sur le terrain, je vais amener de la vivacité, de la grinta, de l'agressivité. S'il y a quelqu'un de fâché, je vais aussi essayer de parler avec lui. »


Né à Marseille, Lucas Hernandez a grandi avec son frère Théo en Espagne dès l'âge de cinq ans. Les deux frangins ont été élevés par leur mère, quand leur papa Jean-François Hernandez a choisi de disparaître en Thaïlande. « J'ai cette rage depuis que je suis petit, reprend Lucas. J'ai toujours eu cette agressivité sur le terrain. C'est ce qui me caractérise. Mais ça fait déjà cinq ans que je travaille avec Diego Simeone, et évidemment il a amélioré tout ça. Aujourd'hui, je suis ce joueur-là grâce à lui. » Ce qu'il préfère sur un terrain ? « Quand je dois tacler ou les un-contre-un, quand je dois être présent dans les duels. Mais je me sens bien aussi au niveau offensif quand je dois prendre la profondeur. »

Et vu ses dernières sorties sous le maillot bleu, il pourrait bien démarrer titulaire ce samedi face à l'Australie (12h). FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 23 minutes La surprise de Zlatan aux enfants thaïlandais bloqués dans une grotte cet été il y a 1 heure Le père de Sandro Rosell offre un million d'euros pour libérer son fils 7
il y a 1 heure Denis Balbir ne veut pas de femmes pour commenter les matchs 86
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom