1. // Angleterre – Premier League – 11e journée – Aston Villa/Manchester United

Hernandez, c'est dingue !

Auteurs d'une première mi-temps insipide face à une valeureuse équipe d'Aston Villa, les joueurs d'United ont dû s'en remettre au talent de Chicharito pour s'imposer (3-2). Le Mexicain est un génie.

Modififié
13 11
Manchester United bat Aston Villa: 3-2

Buts : Weimann (45e, 49e), Chicharito (50e, 53e, 88e)

Quatorze buts encaissés, soit la plus mauvaise défense des Red Devils en championnat depuis 11 ans, l'enjeu principal pour les hommes de Ferguson est de se rassurer défensivement, car offensivement pas d'inquiétude. Même quand Rooney et Van Persie sont décevants, Alex Ferguson dispose sur le banc d'un Mexicain au surnom absurde, mais aux statistiques ahurissantes. Après une première mi-temps insipide, Sir Alex qui a dû faire voler quelques pompes, envoie donc Chicharito sur le pré. 5 minutes après son entrée, Paul Scholes lui offre une ouverture magistrale. Le Mexicain, incontestable supersub des années 2010, trouve le moyen de tromper Guzan dans un trou de souris. Les jeunes Villans, très bons jusqu'alors, commencent à flipper, avec raison, car la machine United est en marche. D'ailleurs Rafael envoie un bon centre au second poteau. Tiens, Chicharito en profite d'une reprise de volée de l'intérieur du pied, légèrement déviée par Vlaar. But. Comme d'hab. Ole Gunnar peut dormir sur ses deux oreilles, son successeur est dans la place. À la 88e, il tuera même le match d'un coup de tête victorieux.

United sans défense

Pour autant, les Villans n'ont pas à rougir de leur performance. Malgré leurs 9 points en 10 matchs, les hommes de Paul Lambert jouent crânement leur chance. Ils amènent le danger en début de match sur une succession de corners où la charnière blanche montre des qualités de relance dignes de Talal El Karkouri. Vidić manque. Clairement, les locaux en profitent pour faire du mal à l'arrière-garde mancunienne, mais ils tardent trop au moment de conclure à l'image de Benteke, parti à la limite du hors-jeu. De l'autre coté, seul Ashley Young semble déterminé à percuter. L'ailier au patronyme de pornstar californienne se moque des sifflets de Villa Park à chaque fois qu'il caresse la gonfle. Pour le reste, Rooney joue comme un vrai avant-centre. Embêtant, car généralement, l'ancien crâne d'œuf redescend plus bas pour alimenter ses potes de bons ballons. D'autant que la défense hyper resserrée des Villans oblige Van Persie and co à jouer dans les petits périmètres. Les Mancuniens n'arrivent pas à trouver leurs avants dans la profondeur et jouent sur un faux rythme, voire à deux à l'heure sans ADSL. Les rares centrent dangereux d'Évra ou Rafael croisent immanquablement les solides guiboles de Collins ou Vlaar impeccables lors du premier acte.

Incroyable Chicharito

Or, sans attaque performante, United livre sa défense en pâture aux Villans. Benteke n'en demande pas tant. Le Belge, auteur d'un début de saison majuscule, dévore Chris Smalling. Coup d'épaule, accélération, crochets, l'ancien joueur de Genk fait un taff monstrueux pour servir l'Autrichien Weimann. 1-0 avant la mi-temps. Weimann double la mise sur un contre éclair. Sur le coup, toute l'arrière-garde mancunienne était partie à la pêche. Agbonlahor qui profite de Movember pour arborer une vilaine moustache adolescente persiste. Seulement voilà, Chicharito est dans la place et score deux fois en trois minutes. Le match devient fou, Weimann, énorme, répond à une frappe de Rooney. Les Red Devils jouent ensuite à arbalètes et catapultes devant la cage de Brad Guzan. Tant pis si les centres de Valencia sont pour une fois moyens, la menace rode. D'ailleurs, Robin van Persie, sans doute jaloux de son camarade mexicain, décide d'enfin mettre du cœur à l'ouvrage. Résultat, deux barres en 3 minutes. D'abord sur un coup de boule, puis sur une merveille de frappe enroulée. On croit alors se diriger vers un match nul, d'autant que Van The Man n'est pas en réussite, mais c'était sans compter sur Chicharito.

Par Arthur Jeanne
Modifié

ChichariCHAUD!!!
Note : 1
en tout cas, si quelqu'un a retrouvé l'épaule de Smalling ....
waynerooney Niveau : CFA
Note : 1
Première fois que je vois jouer Benteke, ça a l'air d'être du tout bon! Mais ça ne vaut pas notre Chicharito! (bon d'accord c'est un autre registre..)

Sinon Valencia soit ce mec passe sa vie à faire des exercices physiques, soit il se dope (ou les deux), un MONSTRE de puissance physique, de vitesse et d'endurance.

Mention spéciale à RVP qui tape deux fois la barre en une minute, LOL.
Note : 1
Petit moment de solitude, j'ai arrêté de regarder ce match à la mi-temps... Dégoûté mais temps mieux pour ManU !
Note : 1
Quelle tristesse de le voir confiné le plus souvent à un rôle de SuperSub à Man U...

J'aimerais bien le voir dans un club type Juve, il casserait la baraque le gamin.
TouchtheSky Niveau : Loisir
Note : 1
"LouisXIV", c'est mort pour la Juve, y'a déjà un certain Fabio Quagliarella qui lui aussi vient de claquer un triplé.
Note : 1
Y'a des joueurs qui sont d'excellents rentrant et pas très bon tout un match.

Je pense que Chicharito est un excellent SuperSub car jouer contre une équipe qui à minimum déjà 45min dans les jambes, c'est son avantage. Il pèse tellement en concentration pendant les dernières minutes et en pleine forme qu'il trouve la faille.

SuperSub il devrait resté j'espère. C'est le meilleur joker d'Europe pratiquement. Autant laissé Rooney et V.Persie fatigué la défense.
Putain* de participe passé, toujours du mal à l'utiliser ou pas!!!
allezgunnaer Niveau : Loisir
@LouisXIV et Winggnut : je crois que j'ai juste besoin de citer Boileau: "Qui possède un tel pseudo, n'a nul besoin d'argument" .... (ça marchait dans mes copies de philo au lycée alors why not?)
@allezgunnaer

euh...moi pas comprendre de quoi tu parles.
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Qu'il continue à jouer en remplaçant/joker/super sub. Il tient pas le coup 90' avec son physique... Qu'on fasse tourner RVP et Welbeck devant avec Rooney (lui tient 90') et on en remplace un par Chicha/Solskjaer 2 :)

Le Kiosque SO PRESS

13 11