Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Henry pointe du doigt les divisons au sein du vestiaire d'Arsenal

Modififié
Une mutinerie chez les Canonniers ?

Jeudi à Selhurst Park, la troupe d'Arsène Wenger est venue à bout de Crystal Palace (2-3), notamment grâce à un doublé express d'Alexis Sánchez. Mais pour Thierry Henry, l'attitude des Gunners sur le but du 1-2 – seuls Özil, Lacazette, Xhaka et Mustafi sont venus fêter le pion avec le Chilien, qui demandait à tous ses coéquipiers de se réunir – est significative d'une fracture dans le vestiaire, alors que le futur du Chilien à Arsenal est incertain.


« Il y a une division dans l’équipe, a déclaré l'ancien protégé d'Arsène Wenger sur Sky Sports. Il leur a demandé de venir. Pourquoi ils ne viennent pas ? Vous ne voulez pas célébrer ? Vous n’êtes pas là pour Alexis Sánchez, vous êtes là pour Arsenal. Arsenal a marqué, va et célèbre ! Peu importe qui marque, on s’en moque. Peut-être qu’on en voit trop là-dedans, mais je l’ai remarqué. Sánchez me l’a fait remarquer. C’était comme s’il pensait être seul. C’était assez étrange. Cela montre que la dynamique du vestiaire n’est pas extraordinaire. »

Au sujet de la situation de l'ex-Blaugrana, dont le contrat se termine l'été prochain tout comme Mesut Özil, Henry a ajouté : « Dans cette situation, il vaut mieux le vendre maintenant parce que vous allez le perdre de toute façon. Van Persie est parti, je suis parti, beaucoup de joueurs sont partis et vous avez gagné de l'argent. Le laisser partir gratuitement, c'est étonnant. »


On risque d'en entendre parler durant le mois de janvier, c'est sûr. JB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24
Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible