Henrique, bon pour gueuler !

Modififié
6 2
On connaissait le Carlos Henrique terreur des surfaces, on le découvre, maintenant qu’il est devenu cadre aux Girondins, terreur du vestiaire.

« J’interviens, même si ce n’est pas toujours très facile, surtout quand des joueurs n’aiment pas se faire reprendre, mais comme je suis là depuis pas mal de temps (8 saisons, ndlr), j’essaie de donner de la voix, indique le défenseur central. Et comme il y en a qui m’écoutent, ça me permet d’être plus à même de prendre la parole vis-à-vis des autres. »

Un cadre sup’ (1,90 m.) qui prône les méthodes de la vieille école. « Personnellement, quand je jouais au Brésil (Flamengo), voire même au début à Bordeaux, il y avait tout le temps deux ou trois joueurs qui nous engueulaient quand on faisait une bêtise ! » , ajoute-t-il. Et parfois, quand c’est le cas, il faut motiver le joueur et l’engueuler… Certains n’acceptent pas mais c’est comme ça ; c’est le caractère de la personne et on ne peut pas le changer.  »

Bon, sinon : 32 matches, 10 cartons jaunes, zéro rouge, toutes compétitions confondues cette saison…

Henrique, un cadre exemplaire, donc.

LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

5redondo5 Niveau : DHR
attention les enfants ou sinon je joue comme pepe
c´est vrai qu´il a un petit air!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Roma et Napoli sur Jovetic
6 2