Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options

Henrietta, reine du foot zimbabwéen

La fédé zimbawéenne de foot a une énergumène à sa tête : Henrietta Rushwaya.

Élue depuis 2007, Rushwaya collectionne les casseroles. En octobre 2008, elle est mêlée à un scandale sexuel. Elle a exigé que l'entraîneur de la sélection libère Benjani avant un match qualificatif pour le Mondial 2010, pour une partie de jambes en l'air. Son appétit sexuel a aussi atteint les journalistes, autorisés à jouer avec Henrietta en échange d'articles élogieux.

En juillet dernier, elle avait fait passer le club local de Monomotapa pour la sélection zimbabwéenne, en déplacement en Malaisie, pour deux matches amicaux estampillés FIFA. Raison invoquée par la principale intéressée : « L'équipe nationale n'a aucun intérêt à disputer ce genre de matches. L'invitation venue de Malaisie est arrivée tardivement et il était difficile dans ce laps de temps de réunir la sélection. Monomotapa pouvait en revanche plus bénéficier de ce voyage en vue de la Champion's League africaine » .

La présidente casse-cou(illes) a fini l'année sur une belle note. Le Zimbabwe Telegraph révèle qu'Henrietta a détourné vers ses proches un don d'équipements alloué par la FIFA pour les jeunes footeux du pays.

Cette dernière affaire résonne comme un signal d'alarme pour les pontes du foot zimbabwéen, qui ont décidé dimanche de suspendre la présidente lors d'une réunion extraordinaire.


Problème : la procédure n'a pas été effectuée dans les règles et la suspension a tenu deux jours.


Henrietta is back et s'apprête à se représenter pour les prochaines élections fédérales du 27 mars prochain.

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 09:51 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 10
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:25 Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 27 Hier à 08:54 Infantino contre les matchs de Liga aux USA 28