1. // Éliminatoires Euro 2016
  2. // Groupe A
  3. // J8
  4. // Islande/Kazakhstan
  5. // Interview

Heimir Hallgrimson : « David James clouait au marteau les panneaux publicitaires avant les matchs »

Le soleil illumine Reykjavik comme rarement. Du coup, Heimir Hallgrimson préfère recevoir dans les tribunes du Laugardalsvollur, le stade national, plutôt que dans son bureau situé dans les couloirs de l'enceinte. Co-sélectionneur de l'Islande avec Lars Lagerbäck, celui qui prendra seul en mains l'équipe après l'Euro 2016 fait le point sur les progrès du football islandais.

Pourquoi tu penses que le foot islandais se porte si bien en ce moment ?
Cette question sur pourquoi le football islandais connaît un succès soudain, on nous la pose tout le temps. S'il y avait une réponse simple, je te la donnerais, mais je pense que c'est une conjugaison de facteurs qui sont arrivés au même moment. Évidemment, il faut avoir des bons joueurs, et les bons joueurs, nous les avons. On en a beaucoup, on a une excellente génération 89-90. Des hommes qui ont joué la phase finale de l'Euro U21 il y a 5 ans. C'est la génération de Sigurdsson Sigthorsson, Gislason, Aaron Gunnarson, Bjarnason. La moitié de l'équipe première, c'est eux. Ils ont joué ensemble pendant des années. Ils se connaissent très bien et c'est un grand groupe d'amis. Ils jouent tous dans des bons clubs européens. Un autre facteur, c'est Lars Lagerbäck qui a fait un travail formidable. Il a organisé l'équipe, il sait faire déjouer l'adversaire. C'est un homme qui sait comment faire jouer les outsiders. Il sait faire jouer les petites nations comme il avait fait avec la Suède. Évidemment, la Suède est bien plus grande que l'Islande, mais à l'échelle du foot européen, ça reste un petit pays.

Comment tu définirais l'apport de Lagerbäck ?
Il a été tellement d'années en Suède qu'il est arrivé avec beaucoup d'expérience. Du point de vue de l'organisation tactique et de la structure, il a fait beaucoup de travail en profondeur sur les infrastructures aussi.

Comment se passe la cohabitation, entraîner à deux c'est possible ?
Je vais te dire la vérité, quand la Fédération m'a appelé, je pensais être capable de prendre en main l'équipe seul, je te le dis du fond du cœur. Je pensais être assez bon pour entraîner la sélection, mais après deux ans avec Lars, je peux dire honnêtement que je n'étais pas prêt. En Islande, on est juste des amateurs, donc j'ai beaucoup appris avec Lars, et après l'Euro, je serai seul aux manettes.
Pour en revenir aux raisons du succès du football islandais, Lars est arrivé au moment exact où on avait les meilleurs joueurs, et il a tout organisé. Cela a été un cercle vertueux avec la nouvelle politique de formation de la Fédération, les nouvelles installations et l'appui du public. Nos supporters sont incroyables : à chaque fois, le stade est plein en cinq minutes quand les billets sont en vente.

Tu parles de la formation islandaise. Qu'a-t-elle de si particulier ?
On a plus de 100 professionnels à l'étranger, c'est incroyable pour une île de 300 000 personnes. Je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de villes en France qui aient sorti 100 pros. En France, l'Islande serait une petite ville de province ! Cela est dû aux coachs des jeunes. Ici, les coachs sont hyper qualifiés. La Fédération a mis en place un standard, qui fait que tous les clubs doivent avoir des coachs qui ont au moins la licence UEFA B, si ce n'est pas la licence A. Quand tu commences à coacher, peu importe que tu entraînes des gamins de 6 ans, tu dois avoir la licence B, c'est obligatoire. En Norvège par exemple, quand les gamins commencent à jouer, les entraîneurs, c'est papa maman, et si le gamin est bon, il commence à avoir un bon coach vers 13-14 ans. Ici, papa maman ne t'entraînent pas ! Même à 6 ans. C'est incroyable d'avoir autant de coachs. Même dans des villages de 500 habitants, il y a un coach qualifié. Dans les îles Vestmann d'où je viens, il y a 4000 habitants et des coachs qualifiés. Peu importe où tu habites, tu auras toujours des coachs de haut niveau. En Europe, il faut aller dans les meilleurs clubs. Ici, où que tu habites, tu auras le même niveau d'excellence en matière de coaching.

Les nouvelles installations sont aussi responsables du succès du football islandais, non ?
Oui, car cela fait peu de temps que l'Islande joue au football 12 mois par an. Avant, les gens jouaient au hand l'hiver, et au foot l'été. Avant, le handball était énorme, plus important que le foot presque, grâce aux résultats de la sélection. Cela est en train de changer. Le foot a beaucoup plus de licenciés maintenant. On a construit des terrains synthétiques, et des terrains indoor un peu partout, parce qu'ici, l'herbe en novembre, c'est même plus la peine au moins jusqu'à avril-mai. Quand on a joué en novembre, pour les barrages du Mondial, on a dû mettre une sorte de serre sur la pelouse. Ça a coûté très cher. Cette fois, on veut se qualifier avant novembre pour éviter cela !

« Tu ne vas pas faire de tactique s'il y a pluie et tempête. Il faut s'adapter, on a cette culture. » Heimir Hallgrimson

Comment tu définirais le style de ta sélection ?
On joue en 4-4-2 la plupart du temps, mais on n'a pas de système strict. On ne veut pas être mis dans une case. On n'est pas Barcelone ni une équipe de kick and rush. On est mixte, on s'adapte à l'adversaire, même si on joue de manière assez directe. On a des attaquants forts physiquement. On aime avoir la possibilité du long ball, on aime varier. C'est vrai qu'on a une tradition de long ball, mais à cause des qualités naturelles de nos joueurs, maintenant, nos joueurs sont forts techniquement. Avant, les pros islandais étaient essentiellement défenseurs. Maintenant, la plupart sont milieux ou attaquants. La culture des joueurs islandais a changé : les mecs sont plus rapides, vifs, ils peuvent jouer ailiers.

Comment tu définirais la mentalité islandaise ?
L'Islandais aime croire qu'il est plus dur au mal que les autres, qu'il a quelque chose de spécial qui le rend plus fort. Tu ne peux pas le mesurer concrètement, dire que l'Islandais est plus fort, plus dur, plus résistant, solide que les autres. Mais la météo, que tu le veuilles ou non, t'endurcit, il faut vivre avec. Il peut faire beau et dix minutes plus tard, il peut y avoir une tempête, de la pluie, de la neige. C'est dur d'être ici parfois, surtout quand tu vis hors de Reykjavik. Les conditions météo bloquent pas mal de choses. Tu dois être solide pour être Islandais. Tu dois aussi savoir t'adapter. Je pense que c'est pour ça que nos joueurs n'ont pas de problèmes d'adaptation. Les joueurs de foot savent s'adapter. Parfois, ils jouent avec un vent très fort, parfois sous la neige, parfois quand il fait beau, tu dois faire abstraction de cela. Cela fait que le joueur islandais peut s'adapter à tout. Quand il va à l'étranger, il s'adapte à la culture, au style de jeu, c'est plus facile pour lui.. C'est pareil pour les coachs : ils s'adaptent. Tu installes les cônes, tu fais une mise au point tactique dans le vestiaire, tu sors et les cônes ont été soufflés par le vent. Et ben, tu vas pas faire de tactique s'il y a la tempête et la pluie. Il faut s'adapter, on a cette culture. On voulait faire ça ? Tant pis, on ne peut pas, on fera autre chose.

Tu viens des îles Vestmann. Là-bas aussi, il y a une mentalité particulière ?
Oui et j'ai entraîné pendant 20 ans là-bas. À la base, je suis dentiste, j'y ai encore mon bureau. Les îles Vestmann, c'est l'incarnation de l'Islande. Plus qu'ailleurs dans le pays, les gens doivent composer avec l'isolement et l'activité volcanique (en 1973, une éruption a détruit la moitié de l'île et a obligé les habitants à quitter l’île pendant quelques mois, ndlr). Du coup, les gens sont extrêmement solidaires, il faut se serrer les coudes. Ce qui est extraordinaire, c'est que Hermann Hreidarsson, qui est aussi originaire des îles Vestmann, y a fait venir son grand pote David James, pour jouer pour l'IBV. Et James a tout fait comme un local. L'IBV est un petit club familial où ce sont les joueurs qui mettent la main à la pâte, installent les panneaux publicitaires, et James ne rechignait pas. Il venait un marteau à la main pour clouer les panneaux des sponsors avant les matchs. Il s'est intégré à la mentalité islandaise.

Les îles Vestmann sont d'ailleurs réputées pour avoir produit pas mal d'internationaux. Comment tu l'expliques ?
Là-bas, tout le monde est fou de sport. Pour 4000 habitants, il y a une piscine olympique, un golf 18 trous, 4 terrains de foot dont 2 synthés, un terrain indoor, et deux gymnases. Je pense que c'est le ratio le plus important d'installations sportives par habitant au monde !

La mentalité exemplaire des Islandais vient aussi du fait que la pression populaire est moindre, non ?
Sans doute. Ici, les joueurs sont proches des gens, car tout le monde se connaît un peu en Islande. Si les joueurs vont dans un bar après le match, ils seront comme des mecs normaux, personne ne les embêtera. Il n'y a pas de pression populaire, les joueurs s'en foutent. Ils sortent comme des gens normaux. Il n'y aucun problème. C'est une grande différence avec vos pays. Tout est plus petit, la culture est plus relax par rapport à cela. Si les gens sont au restaurant, on leur fout la paix. On n'est pas fous de foot à ce niveau-là.


Par Arthur Jeanne et Alexandre Doskov à Reykjavik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

snocxuatrom83 Niveau : Loisir
Superbe interwiew elle a fière allure cette équipe
Putain une piscine olympique pour 4 000 habitant. Bah nous on en a une pour 1 million. Bon ratio.
Note : 1
J'en étais sur que David James était un bon mec, il en a la trogne.
Après, était-il un bon gardien ? Difficile d'y répondre.
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 26
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30