1. // Mondial 2022
  2. //
  3. // Soupçons de corruption

Heidi Blake : « Nous avons encore de très nombreuses preuves »

Dimanche, le Sunday Times a lâché une bombe en publiant de nouveaux documents incriminant la candidature qatarie pour le Mondial 2022, et prouvant - soi disant - l'existence d'une corruption à grande échelle. Derrière ces révélations, on retrouve un binôme de journalistes britanniques, Jonathan Calvert et Heidi Blake. Entre deux rendez-vous, cette dernière nous a raconté son enquête.

Modififié
11 57
Comment avez-vous commencé à enquêter sur cette affaire ?
Mon collègue, Jonathan Calvert, et moi formons l'unité d'investigation du Sunday Times. Nous avons commencé à travailler sur ces documents il y a environ dix semaines. Nous avons travaillé dans un endroit isolé, en dehors du bureau, pour essayer de disséquer ces fichiers. Ils nous sont parvenus grâce à des recherches et des articles que nous avions déjà écrits, lorsque nous avons commencé à travailler sur une potentielle corruption dans l'obtention de la Coupe du monde par le Qatar. Notre source nous a approchés à ce moment-là pour nous confier ces documents.

Quel a été le tournant de cette enquête ? Quand avez-vous été sûrs de l'existence de corruption dans cette affaire ?
En fait, cela a été vraiment un long processus pour arriver à se faire une image de ce que faisait Mohammed Bin Hammam au nom de la candidature qatarie. Cela a plutôt été un processus lent et minutieux, ce n'est pas comme si nous avions pris quelqu'un en flagrant délit ! La force de ces informations réside dans le détail qu'elles donnent pour se faire une image très nette de l'affaire. Il y a eu néanmoins un moment où nous avons compris que l'on tenait quelque chose de très concret : lorsque nous avons découvert la caisse noire qu'utilisait Mohammed Bin Hammam pour effectuer des versements à tous ces dirigeants. Nous avons découvert qu'il utilisait des comptes de sa propre société, Kemco, pour faire la plupart de ces paiements. Lorsque nous avons compris qu'il s'agissait de la source de l'argent, nous avons pu identifier toute une série de paiements et effectuer des recherches sur cette société et sur ces comptes en particulier, ce qui a vraiment été le tournant de notre enquête.

Avez-vous subi des pressions durant vos recherches ?
Personne ne savait que nous travaillions là-dessus, en dehors de nos sources. Mis à part les gens que nous accusions en les confrontant aux preuves, qui menaçaient de nous traîner en justice, on nous a laissés tranquilles.

Aviez-vous des consignes de votre rédacteur en chef ?
Nos supérieurs ont été fantastiques. Ils ont compris dès le début que nous tenions des informations très importantes et que nous devions mobiliser toutes nos ressources et notre temps pour éplucher tous ces documents. Ils nous ont également confié beaucoup de place dans l'édition de ce weekend, ce qui est très bénéfique pour raconter en détail l'histoire.

Hier, le comité d'organisation a évidemment nié toute tentative de corruption, en indiquant que Bin Hammam n'avait joué aucun rôle dans la candidature du Qatar. Qu'avez-vous à leur répondre ?
Nous avons encore de très nombreuses preuves, que nous n'avons pas encore publiées, et qui sortiront au cours des prochaines semaines. Nous n'avons pas encore terminé d'éplucher les dossiers que nous avons en notre possession, puisqu'il y a des millions de documents. Cela va nous prendre très longtemps. Mais les documents que nous avons étudiés montrent, sans l'ombre d'un doute, que Mohammed Bin Hammam travaillait de très près avec la candidature qatarie, dans l'obtention de votes cruciaux, et nous continuerons de publier des preuves. Au vu des documents que nous avons étudiés, il est absolument intenable de soutenir que Bin Hammam n'avait rien à voir avec la candidature officielle.

« Il n'y a aucun doute sur le fait que Bin Hammam travaillait conjointement avec le comité d'organisation »
La FIFA vous a-t-elle contactés ?
À vrai dire, non. Vous pourriez penser que l'institution montrerait un certain intérêt pour ces informations, mais nous n'avons rien reçu pour l'instant. Nous serions ravis de parler avec eux s'ils souhaitent nous contacter.

À quoi peut-on s'attendre maintenant ? Vous pensez qu'il y aura un nouveau vote ?
Nous souhaitons qu'il y ait un autre vote, pour avoir enfin un processus juste et transparent, mais je crois qu'il n'y a que très peu de chances de voir la FIFA reconnaître sa responsabilité dans cette affaire. Michael Garcia, le procureur chargé des questions d'éthique de la FIFA, enquête depuis longtemps sur l'existence de corruption dans l'offre qatarie. Il peut toujours écrire un rapport qui sera rendu dans quelques mois. Le seul souci, c'est que son rapport ne sera jamais publié, donc personne à part Sepp Blatter, ses amis de la FIFA et le comité d'éthique, ne sera au courant de ses découvertes. Cela fait deux ans qu'il enquête sur cette affaire, et n'a jamais trouvé de preuves concrètes, donc arrive un moment où vous vous demandez si cette enquête est très efficace... Nous avons besoin d'une décision rapide, et la FIFA doit statuer et décider de ce qu'elle va faire.

Vous pensez que la FIFA va reculer maintenant ?
La FIFA ne devrait pas se laisser acheter. Le Qatar a investi énormément d'argent pour consolider sa place dans le football mondial, mais cela ne devrait pas influencer la FIFA dans sa réponse aux preuves que nous avons publiées. La FIFA doit organiser un nouveau vote, se faire une image claire du Qatar, et prendre une décision basée sur l'éthique plutôt que sur l'argent. Nous continuerons à publier nos preuves et à en chercher de nouvelles. En ce qui nous concerne, il n'y a aucun doute sur le fait que Bin Hammam travaillait conjointement avec le comité d'organisation. Un membre important d'un des comités rivaux des Qataris nous a appelés hier pour nous indiquer qu'il était absurde et intenable de se défendre en affirmant le contraire, alors que tout le monde sait qu'il était leur homme de l'intérieur à la FIFA, chargé de faire du lobbying en faveur de la candidature qatarie.


Propos recueillis par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

LapinCrétin Niveau : CFA
Question peut-être stupide mais est-ce qu'il peut y avoir des sanctions "hors Fifa"? Je veux dire du pénal ou autre pour corruption?
Les Anglais sont a vomir. Ils ne peuvent pas admettre que la coupe du monde 2022 ne leur revient pas , pour une fois il pouvaient pas rivaliser question pognon , pour arroser les votants , comme pour Londres 2012. Ils ont fait une enquête sur Londres 2012 ou la coupe du monde en Afrique du sud??
Parce que la Russie 2018 ça choque personne (Gazprom, Poutine, Ivan Drago...)
Mourignon Niveau : DHR
A votre place je me méfierais du torchon de murdoch...
LapinCrétin Niveau : CFA
Message posté par fathertom
Parce que la Russie 2018 ça choque personne (Gazprom, Poutine, Ivan Drago...)


La Russie a de vrais stades et une vraie culture du foot à ma connaissance (Zenith, CSKA, Spartak, Donetsk bientôt...). Ca me choque donc (un peu) moins oui.
Mourignon Niveau : DHR
Et t'es capable de me citer un club sud africain à part les orlando pirates?

"c'est des noirs ils aiment bien jouer avec la balle"
Message posté par LapinCrétin


La Russie a de vrais stades et une vraie culture du foot à ma connaissance (Zenith, CSKA, Spartak, Donetsk bientôt...). Ca me choque donc (un peu) moins oui.



en plus tu glisses une petite pique avec Donetsk ;)
Ils devraient balancer tous les documents sur internet en P2P, à la Snowden. Comme ça le travail de recherche serait mille fois plus rapide. Ils ont déjà eu leur une, ça devrait leur suffire.
Realsymphony Niveau : CFA
"La FIFA ne devrait pas se laisser acheter"
trop tard
@Sittius : oui si ils ont un vrai truc qu'ils balancent tout. Ca leur ferait une pub monstre et de telles visites sur leur page que leur serveur exploserait. La ils font genre...on a encore du lourd à venir...bof.

Sinon effectivement ça aurait pu être bien aussi déontologiquement qu'ils fassent une enquete sur les jeux de 2012. Madrid et Paris attendent toujours de savoir pourquoi.
Mectoooooon Niveau : Loisir
Message posté par Realsymphony
"La FIFA ne devrait pas se laisser acheter"
trop tard


Elle s est vendue surtout, et depuis des annees...
Le vrai problème, c'est pas vraiment l'absence de stades ou de culture foot (bien que si moi je trouve ça important). Le vrai problème, c'est qu'en plus de ça (sans compter le fait qu'ils ont même pas d'EN), le projet était clairement pas viable et c'est carrément impossible que des gens aient en tout honnêteté intellectuelle, choisi un pays où il fait 50 degré à l'ombre, au point qu'ils envisagent de mettre la CDM en hiver, où de nous faire croire qu'ils vont climatiser les stades... Ce qui est le plus grave dans tout ça, c'est qu'au final c'est la faute des membres de la FIFA. Qui peut voter pour un projet sachant qu'il est impossible à mettre en oeuvre? Je veux dire, ils observent quoi les membres de la FIFA si ils pensent même pas à cette bête histoire de chaleur? Et après ils vont nous faire croire qu'il y a pas de corruption, allez un peu de sérieux.

Marre qu'on nous prenne pour des cons. Fuck FIFA, fuck Blatter, what a shit president!

Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Message posté par Mourignon
Et t'es capable de me citer un club sud africain à part les orlando pirates?

"c'est des noirs ils aiment bien jouer avec la balle"


Le derby entre les Kaizer Chiefs et les Orlando Pirates est le match le plus suivi d'Afrique.

Rien à voir avec le championnat qatarien
Je trouve que ça manque un peu d'articles sur le PSG, alors je vais vous aider : "Les documents incriminant la candidature qatarie pour le Mondial 2022 seraient cachés sous la pelouse du Parc des Princes".
hamma clubiste Niveau : Loisir
Message posté par Balaise Matuidi


Le derby entre les Kaizer Chiefs et les Orlando Pirates est le match le plus suivi d'Afrique.

Rien à voir avec le championnat qatarien


Absolument! Rien a voir la culture de foot entre le Qatar et l'arfique de sud, et pas besoin d'avoir meme des clubs connues pour le montrer, c'est débile comme critère, car en Grèce, Serbie, Turquie et d'autres pays en europes ou le foot est une religion sans avoir les plus grands clubs du continent (Barca, Real, Bayern, Man U.. etc)

ps: Je crois que le derby de Caire (Ahly-Zamalek) de Casa (Wydad-Raja) et de Tunis (Esperance-Club Africain) sont plus suivi que celui des sud africains, qui reste un grand match aussi
hamma clubiste Niveau : Loisir
Sinon pour le contenu de l'article, c'est pas un scoop la corruption au sein de la FIFA, c'est pas le premier ni le dernier mondial acheté, après cette fois on en parle beaucoup car c'est le Qatar qui l'a surpayer pour réussir à l'arracher des anglais ce mondial 2022.
la coupe du monde ne s'étant jusqu'ici pas jouer dans le monde musulman , je dois avouer que ce choix ne m'a a fortiori pas dérangé .

concernant le lobbing ( corruption ) exercé , quelque que soit les pays tous l'ont exercé à un momment ou un autres alors Non je ne suis pas choqué !!

les conditions de travail des ouvriers sur les chantiers !!! est le seul point ou la FIFA DOIT ET SE DOIT d'intervenir !! et avec Force !

Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Tout le monde sort que les pays organisateurs ont chacun payé pour avoir l'organisation d'une compétition, mais vous avez des sources pour l'affirmer ?
Sources de la corruption de l'attribution des JO 2012 par les UK ?

Parce que là pour le Qatar on a dépassé le stade des rumeurs les gars
GougouleBxl Niveau : CFA2
En tout cas, bien avant ces journalistes, y'en avait un qui savait que ça allait partir en couille cette CDM 2022 et qu'elle n'aura peut être finalement pas lieu au Qatar... et c'est Chérif Ghemmour ...!
Mourignon Niveau : DHR
Message posté par hamma clubiste


Absolument! Rien a voir la culture de foot entre le Qatar et l'arfique de sud, et pas besoin d'avoir meme des clubs connues pour le montrer, c'est débile comme critère, car en Grèce, Serbie, Turquie blablabla


Et donc quels sont tes critères pour mettre le label foot à un pays? Tu te bases sur quoi pour te dire que les gens n'aiment pas le foot dans les pays du golfe? Tu y habites? Ou alors tu te représentes le pays dans ton imagination et t'en déduis que les gosses ne jouent pas au foot dans la rue, ne se baladent pas avec la panoplie de leur club? Tu te bases sur quoi pour dire que les kaizers et les orlandos c'est des grandes équipes géniales mais al sadd qui a gagné la ligue des champions asiat c'est vraiment de la merde, même pas supportée au qatar? Tu penses quoi de l'attribution des JO à Londres? De la réaction de la Fifa contre la Russie quand le capitaine de Kuban s'est fait casser la bouche par la police dans les vestiaires? Du dumping social en corée du sud? D'attribuer la coupe du monde au japon, une grande démocratie où les procès sont tenu par les policiers, le débat contradictoire vient d'arriver y a à peine 2-3 ans et 40% des patrons de grandes entreprises avouent (ou ont le courage d'avouer) qu'ils se font racketter par des yakuzas qui ne se cachent même pas?

C'est sûr, c'est plus simple de dire que ces arabes qui ont de l'argent et du pétrole, c'est des connards de nouveaux riches, que des types en robe et en sandales ne connaissent probablement rien au ballon. La coupe du monde devrait appartenir aux européens et aux gentils pays pauvres à qui on veut bien la donner, pour que coca cola ait une image africo-brésilo-populaire.

Ouvrez vous l'esprit...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
11 57