1. // CAN 2017
  2. // Finale
  3. // Égypte-Cameroun (1-2)

Hector qui perd

Tombée sur la dernière marche avant de toucher le Graal, l’Égypte voit s’abattre sur elle le terrible sort d’un vice-champion de Coupe d'Afrique. Hélas, la malédiction des Pharaons trouve cette fois un coupable tout désigné : Héctor Cúper.

Modififié

Son look d’ingénieur dans la force de l’âge ne trompe personne. Regard impassible derrière ses lunettes aux rebords noirs et aux verres optiques parfaitement nettoyés, Héctor Cúper attend. Il attend les questions des journalistes dans un premier temps, mais il attend par-dessus tout cette finale de CAN, prévue pour le lendemain. Une finale « particulière » selon le principal intéressé. « Le Cameroun a mérité sa place en finale, avoue l'entraîneur suivi par toute l'Égypte. Son grand mérite a été d’avoir joué en équipe. C’est une sélection très bien organisée et qui a une discipline tactique très bonne, en plus de ses bons joueurs. Nous avons des similitudes dans la manière de jouer. » Des mots lourds de sens puisque le jour suivant, le voilà battu en finale. Encore. Et malgré son énorme talent tactique.

Du sérieux aux larmes


Si le sort l’avait un peu plus aidé, Héctor Cúper pourrait être à l’heure actuelle l’un des grands entraîneurs à succès des années 2000. Avec des parcours homériques en Coupe d'Europe, le « Capello argentin » s’est toujours vu refuser l’obtention d’un titre européen majeur, malgré trois tentatives principales, entrées dans l’histoire. D’abord, une défaite face à la Lazio pour la dernière édition de la Coupe des coupes avec Majorque (1999), puis deux revers avec la mythique Valence. Face au Real Madrid pour la première finale de C1 du XXIe siècle (2000), et en finale de l’édition suivante contre le Bayern Munich, à la suite d'une séance de tirs au but interminable (2001). Trois années consécutives au cours desquelles Cúper, entraîneur à la réputation très défensive et disciplinaire, va séduire son public malgré ses idées conservatrices. Au Mestalla, la mayonnaise met pourtant un moment à prendre. Le public souhaite dans un premier temps voir El Cabezon partir, devant une frilosité criante et un jeu basé sur la contre-attaque. L’un des cadres de l’équipe, El Piojo Claudio López, va même jusqu’à expliquer aux médias qu’il s’embête aux entraînements. Résultat : six jours de repos forcé, et plus aucune déclaration de la sorte par un membre de l'équipe ensuite.


Voilà qui est Héctor Cúper. Un homme peu bavard, strict au possible, mais surtout très professionnel avec son effectif. Il ne dîne pas avec eux en dehors des repas collectifs, et se contente de les attendre à l’heure fixée sur le terrain pour les faire cravacher. « Ce que j’aime dans le football, c’est l’entraînement, explique l’admirateur de Sir Alex Ferguson. Le football, c’est de la passion. Si tu ne comprends pas ça, il te manque quelque chose. Le football me donne vie, me donne de l’oxygène. Cela me motive tout le temps. » Cette rigueur dans le travail, c’est évidemment la grande force de Cúper durant sa carrière d’entraîneur. Et même si cela peut faire du grabuge, comme lorsque Ronaldo avait annoncé avoir quitté l’Inter Milan pour le Real Madrid à cause des entraînements trop rigides imposés par Cúper, les équipes réagissent de manière positive à ces séances militaires et deviennent des forteresses impénétrables.

Le cauchemar Aboubakar


La dernière preuve, c’est celle de l’Égypte. Avant la finale, les Pharaons n’avaient encaissé qu’un seul but dans la compétition. « Quand je suis arrivé, j’ai trouvé un pays, une Fédération avec un vrai besoin, décrivait Cúper la veille du jour J. Et parfois, vous avez aussi besoin de cela. J’ai trouvé des joueurs avec ce désir de travailler et cet amour pour leur pays. J’ai des stars dans cette équipe, mais elles sont humbles. Elles écoutent, elles sont ouvertes d’esprit et intelligentes. » L’Égypte avait tout d’un futur champion d’Afrique. Cette fois-là, des signes sont apparus. La victoire face au Maroc du sorcier blanc Hervé Renard, double vainqueur en titre de la CAN en quarts de finale. L’exploit du portier Essam El Hadary en demi-finale, héros des tirs au but face au Burkina Faso à... quarante-quatre ans. De quoi faire passer Gianluigi Buffon pour un jeune homme. Mais malgré l’ouverture du score, la guigne aura à nouveau pris le dessus. Hier, Héctor Cúper s’est couché le visage fermé et sans écart de conduite. Un soir comme un autre, en somme.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Dommage, avec sa tete d'égyptien, il aurait pu empecher le retour des sorciers blancs sur le toit du continent!
Trifon Ivanov Niveau : CFA2
Triste pour lui.

(Par contre, 2000, c'est au XXème siècle, le XXIème a commencé le 1er janvier 2001).
1 réponse à ce commentaire.
JalovesbigTits Niveau : Ballon d'or
c'est con on est passé à deux doigts d'un "Cuper gagne"!

triste !
C'est un de ces beaux exemples d'éternel second.

Pourtant je ne l'oublie pas, il a su s'imposer en Espagne avec sa philosophie. Il faut se rendre compte de ce qu'était son Valencia à l'époque.
Deux finales de C1 consécutives.

Sur ce bilan il part en Italie pour amener régularité et rigueur du côté de l'Inter, l'un des clubs les plus compliqués à apprivoiser.
L'argentin termine deux fois de suite dauphin d'une Juve qui marche sur la botte.
Cuper va même jusqu'à poser l'Inter en dernier carré de C1 2003, éliminé au but à l'extérieur par le voisin rossonero. Un an après un dernier carré de C3 perdu contre le Feyenoord, futur vainqueur.

En tant qu'intériste je garde cet entraîneur en tête, mon équipe était belle et loin de représenter la frilosité Cupérienne, il y a quelques belles folies digne de la Pazza Inter.

Je termine par une question: pourquoi n'est-il jamais considérer pour coacher la sélection Argentine?
Merci de rappeler la période italienne de Cuper, qui confirme la guigne du mec (titre perdu à la dernière journée + élimination en C1 sur un but à l'extérieur..à San Siro).
Très bon entraineur, son équipe était solide à défaut d’être flamboyante.
Parce qu'en ce moment, s'agissant de perdre en finale ils n'ont pas besoin de lui ?
Ca serait beau tout de meme : deux "loosers" des annees 00/10 qui se mettent ensemble et triomphe dans les annees 20.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
N'oublie son passage au Mallorca, :).
Georginho23 Niveau : DHR
Espérons pour lui qu'il fasse comme Ranieri et conjure le sort !
Et une finale de coupe de Grèce perdue avec l'Aris.
6 réponses à ce commentaire.
Note : 1
Autant je souhaitais que le cameroun gagne vu que l'egypte en a rafflé pas mal ces dernieres années, autant je suis degouté pour cet immense entraineur. Comme quoi les titres font pas forcement la grandeur dans ce sport.
Note : 1
Le père de tous les entraîneurs romantiques !
Quasiment toutes ses équipes ont bien jouées au football mais Hector, comme son homonyme troyen, sait perdre avec panache.

Chapeau l'artiste.
Les rennais n'auraient-ils pas intérêt à l'embaucher
moins moins = plus non !
Un peu déçu par l'article, dans lequel on apprends finalement peu de chose, à part rappeler sa guigne et sa philosophie défensive.
J'aurais aimé que l'auteur évoque des éléments clés de ses finales perdues, ses (non)choix de coaching, les coups du sorts...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Surtout que pour un entraîneur réputé défensif, Cuper a quand même coaché l'une des plus belles équipes de ces deux dernières décennies ! Franchement, je connais quasiment aucun footeux digne de ce nom qui n'ait pas vibrer devant son Valencia...
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
J'avais beau plutôt supporter le Cameroun, j'étais triste pour Hector Cuper qui restera à jamais l'entraîneur de l'une des 2 ou 3 équipes les plus bandantes que j'ai vues ces 20 dernières années, je parle évidemment du Valence 2000-2001 ! Rien que de repenser aux dribbles d'El Piojo Lopez, aux chevauchées de Kily Gonzalez, à la maestria de Mendieta, à la combativité d'Angloma, etc, j'en ai des frissons !
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)