Mercato
  1. //
  2. // FC Porto

Meilleur joueur du tournoi de Toulon et champion olympique avec le Mexique, Héctor Herrera devrait signer au FC Porto la semaine prochaine. Selon divers médias mexicains, il était également suivi par un club français : le PSG, paraît-il...

Modififié
0 18
Au dernier tournoi de Toulon, Marco Fabián a braqué les projecteurs sur lui. Le milieu offensif des Chivas était en feu : sept buts en cinq matchs. Mais au moment d'élire le meilleur joueur du tournoi, c'est un autre Mexicain qui a reçu les faveurs du jury : Héctor Herrera, milieu de terrain du CF Pachuca. Surnommé Ribéry par ses coéquipiers de sélection pour son physique peu avantageux, Herrera est un oiseau rare au pays de Pancho Villa. Au Mexique, les fonctions sont en général clairement réparties entre le milieu défensif et le relayeur. Herrera, lui, cumule. Il est un box to box, à l'anglaise. « Pour un joueur qui évolue dans sa position, il s'immisce fréquemment dans la surface adverse, indique Andrés Fassi, vice-président de Pachuca, il donne aussi beaucoup de passes décisives. Selon moi, ce joueur n'a pas de plafond. »

Héctor Herrera ne fascine pas seulement son vice-président. Depuis son tournoi de Toulon cinq étoiles, El Zorrillo, son autre surnom, est suivi par quelques gros calibres européens. Notamment par un club français. « Je ne peux pas vous donner son nom, indique Fassi, je peux seulement vous dire qu'ils ont commencé à le suivre de près à partir des Jeux olympiques, et ils ont envoyé un recruteur pour le superviser lors des matchs de championnat mexicain. » Selon plusieurs médias aztèques, le club français intéressé représente la capitale. À prendre avec des pincettes, bien évidemment. Un club allemand a également fait part de son intérêt. Mais, aujourd'hui, tout indique que le FC Porto sera la prochaine destination d'Herrera, au terme de la saison.

Bientôt une annonce officielle...

« On a donné notre parole à une équipe portugaise, assure Fassi, mais Hector ne partira pas avant le mois de juin. » Fin décembre, le président de Pachuca, Jesus Martinez, avait clairement nommé le FC Porto comme l'un des plus sérieux prétendants à l'achat du champion olympique. Réputés pour leur judicieuse politique de recrutement, les Dragões se sont acheté des yeux au Mexique ses derniers temps. Nouvel avant-centre de l'ex-club de Falcao, le Colombien Jackson Martínez évoluait aux Jaguares Chiapas, avant de rejoindre Porto. Plus récemment, à la mi-décembre, le champion olympique Diego Reyes a été acquis par les Dragões. Ce jeune homme de 20 ans, annoncé comme le nouveau Rafa Marquez, quittera l'America au terme de la saison, pour rejoindre le FC Porto. Il y retrouvera, sans doute, son compatriote Herrera. La semaine prochaine, une annonce officielle va être faite par le club de Pachuca quant au futur d'El Zorrillo. « Il ne reste que quelques détails à régler avec ce club portugais » , indique Fassi. Il pourrait s'agir du transfert le plus cher de l'histoire du Mexique.

Golazo d'Herrera – 1re journée du tournoi Clausura 2013 :
Youtube

Herrera est né à Tijuana, au nord du pays piquante. Une ville pas franchement connue pour être une terre de football, avant que les Xolos ne surprennent leurs compatriotes en remportant le championnat en décembre dernier. Herrera s'est notamment formé en jouant sur la plage de Rosarito, d'où l'on peut apercevoir le mur qui sépare le Mexique des États-Unis. Le milieu de terrain a été repéré lors d'une journée de détection organisée par Pachuca. « Dès son intégration au centre de formation, on a entrevu qu'il serait un joueur de niveau international, se rappelle Fassi. Depuis trois ans, il bénéficie d'un suivi individualisé : exercices physiques et techniques spécifiques, nutritionniste ... »

Lors du tournoi des JO de Londres, remporté par le Mexique, Héctor Herrera n'a pas spécialement brillé. Le Ribéry mexicain était perturbé par des soucis physiques. Ce tournoi mitigé n'a toutefois pas découragé les éventuels acquéreurs. Manchester United fait notamment partie des équipes qui continuent de suivre à la trace le jeune Mexicain. MU, prochaine étape européenne après Porto ? « Ce qui est sûr c'est qu'il dispose de toutes les caractéristiques pour être un joueur de Premier League, estime Fassi. En plus de sa qualité technique, sa dépense physique est impressionnante : il court entre 12 et 13 kilomètres par match. » Avant d'envisager l'étape Premier League, Herrera devra s'imposer à Porto. « Je crois qu'il est déjà prêt pour être titulaire » , promet Fassi. Et le vice-président de Pachuca de conclure : « Pour moi, c'est le plus grand talent sorti du Mexique depuis 15 ans. » Un talent qui a peut-être échappé au PSG.

Thomas Goubin, à Guadalajara
Modifié

"Surnommé Ribéry par ses coéquipiers de sélection, pour son physique peu avantageux"
Dur dur...
Partenaires
Vietnam Label Le kit du supporter Trash Talk basket
0 18