1. //
  2. // Qualifications
  3. // Groupe B
  4. // 1re journée
  5. // Israël/Belgique

Hazard vs De Bruyne : l'alliance invisible

Des numéros 9 qui marquent et des milieux qui font des passes vers l'avant : la quatrième nation mondiale a retrouvé un peu de sa superbe samedi contre Chypre. Grâce à Hazard, grâce à De Bruyne aussi. Une perf' qui tombe juste à temps pour faire taire les mauvaises langues et aborder au mieux l'importantissime déplacement en terre sainte contre Israël.

Modififié
102 31
Comme toujours après un match, il y a mille enseignements à tirer. En cela, le Belgique-Chypre de samedi soir aura répondu à l'attente. Principalement parce que Marc Wilmots a - enfin - osé repenser son animation dans le triangle du milieu. Revoir Axel Witsel vagabonder à sa guise sur la pelouse du stade Roi-Baudouin a réconcilié les amoureux d'un football plus direct avec le style Wilmots. Un style de plus en plus modulable, de moins en moins caractéristique, mais qui continue de prendre des points. À son arrivée à la tête de la sélection, Wilmots avait transformé Axel Witsel en milieu défensif. Presque trois ans après son intronisation, le sélectionneur national abdique et rend sa liberté au joueur du Zénith. À sa place, on retrouve désormais Radja Nainggolan. Moins sentinelle, plus explosif, il semble avoir profité du passage à l'heure d'été pour glaner les quelques points d'opinion favorable qui lui manquaient encore.

Pendant ce temps-là, Fellaini a dépassé Van Buyten


Cette nuit pluvieuse aura également été l'occasion de voir Marc Wilmots reconduire sa confiance en Nicolas Lombaerts, d'assister au premier but en deux ans et demi de Christian Benteke, aux débuts de Michy « supersub » Batshuayi, au passage en force de Toby Alderweireld sur son côté droit et à l'extinction d'un tabou : en inscrivant deux jolis buts, Marouane Fellaini (11 buts) dépasse enfin celui qui était encore jusqu'à peu le meilleur buteur en activité des Diables rouges, le retraité Daniel Van Buyten (10 buts). Une nouvelle ère qui ouvre un boulevard à toute une génération. À Lukaku (8 buts), Benteke (7), Mirallas (9) ou Mertens (7), mais surtout à Eden Hazard (7 buts/14 passes décisives et 55 sélections) et Kevin De Bruyne (8 buts /12 passes décisives et 31 sélections). Deux hommes qui cristallisent à eux seuls plus d'attention que n'en auront jamais l'ensemble de leurs concurrents. Deux hommes dont on attend qu'ils combinent, qu'ils s'amusent, qu'ils marquent et qu'ils gagnent. Ensemble, et tout le temps. Parce qu'ils sont les plus forts, que tout le monde le sait, mais qu'il faut aussi que cela se voie.

La déprime galloise


Dimanche 16 novembre dernier, il est 19h45, et la Belgique est sonnée. Pas seulement pour Dries Mertens, emmené à l'hôpital après un terrible choc crânien avec George Williams, mais aussi parce qu'elle vient de concéder le nul à domicile contre le pays de Galles (0-0). Pas forcément une catastrophe dans un groupe B qui se compose de la Bosnie-Herzégovine, de Chypre, d'Israël et d'Andorre, mais une petite sensation quand même qui obligera les supporters des Diables à ressortir leur calculette dans les mois à venir. Une habitude que les Belges pensaient devoir perdre pour un petit temps. Oui, mais non. Avec cinq points sur neuf, leur début de campagne qualificative pour l'Euro 2016 est un peu moribond. En 90 minutes contre les Gallois, les Diables ont certes eu des occasions, mais n'ont jamais su bouger le bloc adverse. Un mois plus tôt, la bande à Wilmots avait déjà eu bien du mal à faire le jeu pendant plus de 45 minutes en Bosnie-Herégovine (1-1).

20 phases de jeu suspectes


Dans les deux cas, la presse du Plat Pays n'avait pas manqué d'égratigner le manque d'automatismes du duo Hazard-De Bruyne. Dans La Tribune, le CFC local, le fort écouté Rodrigo Beenkens n'avait pas attendu les 90 minutes soporifiques contre les Gallois pour faire trembler les murs du Royaume via une analyse sans concession au lendemain du match nul contre la Bosnie. Selon lui, il y aurait une vingtaine de phases de jeu au cours de ce seul match prouvant qu'il y aurait une volonté, parfois consciente, de ne pas donner le cuir à Eden Hazard. Et de demander à ce dernier d'apprendre à « taper du poing sur la table » afin de devenir le « chef d'orchestre  » de cette équipe. Sans jamais le nommer, c'est bien Kevin De Bruyne qui est ciblé par les invités présents ce soir-là sur le plateau de l'émission du service public. Positionné à la pointe du triangle de l'entrejeu en Bosnie, contre le pays de Galles et à l'occasion lors du Mondial, Wilmots lui avait confié les clefs du jeu et tout le monde s'attendait à ce qu'il les partage avec Eden. Sauf que la sauce ne prend pas. Pas tout de suite du moins. L'histoire aurait pu s'arrêter là. Monté en épingle, ce qui aurait pu tenir de l'anecdote se transforme toutefois en constat implacable pour certains : les deux meilleurs joueurs belges seraient incapables de jouer ensemble.

La rédemption chypriote


D'analyses en analyses, de billets d'humeur en critiques, les éditorialistes du pays n'auront de cesse de se contredire, de pointer l'altruisme d'un Hazard, ou de s'émerveiller devant le réalisme d'un De Bruyne. Pour apaiser tout le monde, Marc Wilmots avait même choisi d'annoncer en exclusivité et plus d'un mois avant la réception de Chypre que les deux joueurs évolueraient sur un flanc. Hazard à gauche, De Bruyne à droite. Diviser pour mieux régner, les éloigner pour leur rendre leur liberté. Peut-être plus poussé par une pression médiatique que populaire, le sélectionneur belge peut être satisfait. À la maison, contre Chypre, les deux n'ont pas attendu dix minutes pour répondre aux critiques. Une passe millimétrée d'Eden pour Kevin aurait dû amener le premier but sans un arrêt du pied du portier insulaire. Pas grave, l'important était ailleurs. Pendant une heure, leur volonté de se trouver l'un l'autre saute aux yeux. Dans le stade ou devant les écrans, l'impression laissée est la même : les deux s'éclatent et se cherchent, quitte à dézoner. Souvent, presque tout le temps. Comme avant, en fait. Et cela Kevin De Bruyne en est certain depuis le début : « Je joue avec Eden depuis les équipes nationales de jeunes. Cela s'est toujours bien passé. Le duo Hazard-De Bruyne n'est pas le problème. On a un style différent. C'est bête de nous comparer. Et c'est normal que je touche plus de ballons que lui, en tant que joueur axial. Qui plus est, je cours un peu partout…  » Mais quand on ne gagne pas, il faut bien trouver quelques coupables. Plus tard, cela tombera peut-être sur Kompany, Wilmots ou Lukaku. La vie, quoi.

Par Martin Grimberghs
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Wouh j'ai lu "Par Martin Grimbergen" Déformation belge ^^

Mis à part ça, si deux joueurs aussi talentueux n'arrivaient pas à s'entendre sur le terrain, ce serait uniquement dû une bataille d'égo et non à une incompatibilité footballistique.
Et ce serait de fait une défaillance de Wilmots dans la gestion de ces deux tetes de gondoles.
Le gros enseignement du match de samedi est effectivement le nouveau triangle du milieu. Nainggolan en 6 avec Witsel et Fellaini devant qui infiltrent, c'est du très très lourd. Vas y pour t'imposer physiquement contre ce trio là.
n'empêche, quelle équipe ils ont sur le papier les Belges, c'est assez fou!
Loukelpirato Niveau : District
Sinon, je crois qu'on est 3 ème au classement (controversé) FIFA.

Quitte à se la péter, autant le faire à fond
Message posté par Loukelpirato
Sinon, je crois qu'on est 3 ème au classement (controversé) FIFA.

Quitte à se la péter, autant le faire à fond


Je sais pas mais si vous battez Israël vous passeriez deuxième
nononoway Niveau : CFA
Message posté par Loukelpirato
Sinon, je crois qu'on est 3 ème au classement (controversé) FIFA.

Quitte à se la péter, autant le faire à fond


Je crois que c'est uniquement en cas de victoire contre Israël
Cette compo ne présente que des avantages: déjà pragmatiquement, De Bruyne à droite cela permet d'alligner une équipe d'un meilleur niveau, que lorsqu'il est dans l'axe et qu'on se retrouve avec Mirallas autre sur le coté.

En plus au niveau combinaison Witsel, et ses qualités permettent une nouvelle prise d'appui capable de jouer dans de petits espaces pour De Bruyne ou Hazard lorsque ceux ci piquent dans l'axe.

Lors du match on a vu d'abord De Bruyne et Hazard rester en place, avant de faire comme ils font en club: dézonner, se retrouver à deux sur le même coté (le deuxième but centre de la droite de Hazard ainsi), combiner dans des petits espaces... Leur mobilité en plus de leur capacité à dribbler ou faire les passes justes, à de quoi perturber pas mal de défenses.

Autre point intéressant Fellaini à pour consigne de partir très tard dans la surface (Benteke est un point d'appui, et Witsel peut créer une deuxième solution), pour concrétiser les actions... Au final on se retrouve sur les situations de centre avec Benteke, Fellaini et Witsel, qui peuvent jouer les duels aériens, encore une force..

Maintenant l'adversaire était faible donc il faut que le système soit encore éprouvé. Personnellement le point d'interrogation ce serait que l'équilibre de cette composition est tributaire du rendement de Naingollan (un peu à l'instar d'un Busquets avec le Barça). Et il a été parfait contre Chypre... le sera-t-il autant face à des adversaires plus fort (enfin Witsel et Fellaini sont loins d'être des peintres dans le replacement défensif... ).

A mes yeux Wilmots a vraiment réussi un beau coup tactique, et je me suis rappelé qu'il n'avait pas été capitaine historique de Schalke pour rien... et que c'était un attaquant meneur avec une vraie vision du football offensif. J'espère que le travail va continuer en ce sens...
ça m'a piqué les yeux de lire "Terre sainte" et "Israël" côte à côte.
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : 4
Le wallon à gauche, le flamand à droite. Logique après tout...

Bref, une fois qu'un avant centre se sera vraiment imposé entre les Lukaku, Origi, Benteke; l'attaque belge sera la meilleure d'europe sur le papier. Avec en plus le trio du milieu qui marche, c'est une génération spontanée assez extraordinaire que beaucoup de gros pays peuvent envier (coucou le Portugal et l'Italie)
zinczinc78 Niveau : CFA
Franchement, vu que l'Allemagne et les Pays Bas vont rater leur qualif pour l'Euro, les Diables rouges font office de favori.

Si tu regardes la moyenne des notes FIFA du 11 type, c'est bien meilleur que des équipes comme l'Italie ou la France par exemple. Donc vraiment, si en 2016, en jouant l'Euro presque à domicile, vous arrivez à ne pas le gagner, c'est que vous avez une vraie mentalité de PERDANTS.

Mais bon jdis ça, spas pour vous mettre la pression hein..
Message posté par j'y suis giresse
Le wallon à gauche, le flamand à droite. Logique après tout...

Bref, une fois qu'un avant centre se sera vraiment imposé entre les Lukaku, Origi, Benteke; l'attaque belge sera la meilleure d'europe sur le papier. Avec en plus le trio du milieu qui marche, c'est une génération spontanée assez extraordinaire que beaucoup de gros pays peuvent envier (coucou le Portugal et l'Italie)


Pour moi (et je pense pas être seul) Benteke c'est clairement imposé... et d'ailleurs aux yeux de Wilmots aussi, à chaque fois qu'il est en état il est titulaire...
Note : 6
Message posté par zinczinc78
Franchement, vu que l'Allemagne et les Pays Bas vont rater leur qualif pour l'Euro, les Diables rouges font office de favori.

Si tu regardes la moyenne des notes FIFA du 11 type, c'est bien meilleur que des équipes comme l'Italie ou la France par exemple. Donc vraiment, si en 2016, en jouant l'Euro presque à domicile, vous arrivez à ne pas le gagner, c'est que vous avez une vraie mentalité de PERDANTS.

Mais bon jdis ça, spas pour vous mettre la pression hein..


J'aime ta façon de voir le foot elle est ... particulière
Message posté par zinczinc78
Franchement, vu que l'Allemagne et les Pays Bas vont rater leur qualif pour l'Euro, les Diables rouges font office de favori


L'Allemagne va rater la qualif ? Sérieux ? De nos jours tu peux même plus lâcher deux trois points à gauche à droite lors des premiers matchs, non t'es directement éliminé même s'il reste cinq matchs à jouer et que t'es deuxième à un point du premier...
ValCurvaFiesole Niveau : DHR
Message posté par zinczinc78
Franchement, vu que l'Allemagne et les Pays Bas vont rater leur qualif pour l'Euro, les Diables rouges font office de favori.

Si tu regardes la moyenne des notes FIFA du 11 type, c'est bien meilleur que des équipes comme l'Italie ou la France par exemple. Donc vraiment, si en 2016, en jouant l'Euro presque à domicile, vous arrivez à ne pas le gagner, c'est que vous avez une vraie mentalité de PERDANTS.

Mais bon jdis ça, spas pour vous mettre la pression hein..



Tu peux me mettre une pression s'il te plait chef ?
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par Momouth


L'Allemagne va rater la qualif ? Sérieux ? De nos jours tu peux même plus lâcher deux trois points à gauche à droite lors des premiers matchs, non t'es directement éliminé même s'il reste cinq matchs à jouer et que t'es deuxième à un point du premier...


C'est pas qu'une question de points, z'ont plus le niveau les teutons, tout simplement ! Lahm et Klose sont partis
Schweini n'a même plus 60 minutes dans les jambes
Kedhira ne retrouvera jamais son niveau d'avant sa blessure
Muller ne sait toujours pas où jouer, vu que Götze veut évoluer en 10
Ozil a tout perdu depuis son départ pour Arsenal
Reus est starifié et va se perdre en route
Badstuber et Bender sont finis
Neuer redevient humain et c'est pas cette passoire de Weidenfeller qui va le suppléer
Chourre-Le est en train de perdre son expérience du haut niveau
Alaba et Lewandowski ne pourront pas rejoindre le Mannschaft, faute de 4eme Reich
Draxler est surcôté

FINIS les teutons jvous dis !
Message posté par zinczinc78


C'est pas qu'une question de points, z'ont plus le niveau les teutons, tout simplement ! Lahm et Klose sont partis
Schweini n'a même plus 60 minutes dans les jambes
Kedhira ne retrouvera jamais son niveau d'avant sa blessure
Muller ne sait toujours pas où jouer, vu que Götze veut évoluer en 10
Ozil a tout perdu depuis son départ pour Arsenal
Reus est starifié et va se perdre en route
Badstuber et Bender sont finis
Neuer redevient humain et c'est pas cette passoire de Weidenfeller qui va le suppléer
Chourre-Le est en train de perdre son expérience du haut niveau
Alaba et Lewandowski ne pourront pas rejoindre le Mannschaft, faute de 4eme Reich
Draxler est surcôté

FINIS les teutons jvous dis !



Je crois que tes analyses basées sur les notes Fifa sont plus pertinentes...
Message posté par ILOVEBAYERN


Pour moi (et je pense pas être seul) Benteke c'est clairement imposé... et d'ailleurs aux yeux de Wilmots aussi, à chaque fois qu'il est en état il est titulaire...



Benteke s'impose par affinitié plus que par efficacité. Comparé les saisons de Lukaku et de Benteke c'est prouvé par a+b que le meilleur n'est pas toujours aligné. En pivot, Lukaku, c'est autre chose tout de même : faut voir ce qu'il fait à Everton et qui pourrait profiter à tous les infiltreurs. Mais bon, Benteke est le bon ami et ça, Wiwi ne s'y opposera pas. Soit disant dans l'intérêt du collectif et du vestiaire. Pourvu que Lukaku ne rejoigne pas un grand club et ne puisse pas taper du point sur la table...
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par ILOVEBAYERN



Je crois que tes analyses basées sur les notes Fifa sont plus pertinentes...


Bein, le problème c'est que le déclin de l'Allemagne est à la fois récent et brutal, donc les notes FIFA ne le reflètent pas encore..
Message posté par vinzgal


Benteke s'impose par affinitié plus que par efficacité. Comparé les saisons de Lukaku et de Benteke c'est prouvé par a+b que le meilleur n'est pas toujours aligné. En pivot, Lukaku, c'est autre chose tout de même : faut voir ce qu'il fait à Everton et qui pourrait profiter à tous les infiltreurs. Mais bon, Benteke est le bon ami et ça, Wiwi ne s'y opposera pas. Soit disant dans l'intérêt du collectif et du vestiaire. Pourvu que Lukaku ne rejoigne pas un grand club et ne puisse pas taper du point sur la table...


Je suis pas d'accord Benteke est meilleur pivot, rien que pour sa qualité de contrôle, Benteke est plus doué dans le jeu que Lukaku, il me semble aussi plus mobile pour un travail de pivot... Il est beaucoup plus à l'aise dos au but que Lukaku... ET pour toute ses qualités il est plus à même d'offrir des solutions à l'entre jeu. En fait pour moi c'est clair que Benteke a plus un profil pour être une pointe dans un système avec Hazard et De Bruyne dans sur les cotés.

Alors c'est vrai que cette saison Lukaku s'améliore dans le jeu collectif.

Tu compares les saisons (bon déjà avec Benteke blessé ça à pas de sens cette année)... mais si on compare les perfs Benteke a assuré à quasiment toutes ses titularisations Lukaku c'est loin d'être le cas, même si il a pu rapporter des points précieux.
Tu vois ça comme du copinage, moi cela me semble le choix le plus logique footbalistiquement et collectivement.

Après je bouderai pas le plaisir et Lukaku reste très prometteur, il faut qu'il continue à travailler son répertoire dans le jeu.
Enfin Bref on est vraiment pas d'accord. Mais j'écouterai volontiers tes arguments.
L'Allemagne et les pays bas vont louper l'euro nimportnawak..
C'est pas cette année que les 2 premiers des poules sont qualifié directement ? Et que le 3ème fait le barrage ? J'ai un doute mais si c'est le cas il manquera donc " personne " a l'euro.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
102 31