1. // Coupe du monde 2014
  2. // 1/4 de finale
  3. // Argentine/Belgique (1-0)

Hazard, une histoire belge compliquée

On l'a attendu, mais le problème, c'est qu'il n'est jamais venu. Le Messie, celui dont tout le monde pensait que c'était sa Coupe du monde, au moins son match. Ben non. Contre l'Argentine du vrai Messi, Eden Hazard a une nouvelle fois été invisible ou presque. À l'image d'un Mondial traversé sur la pointe des pieds. Sans émoi ni frisson.

Modififié
22 40
On joue la 75e minute entre la Belgique et l'Argentine quand, à la recherche de la solution miracle, Marc Wilmots décide d'opérer son ultime changement. Toby Alderweireld, déjà averti, tient du candidat parfait pour regagner le banc, mais c'est finalement Eden Hazard qui cède sa place à Nacer Chadli. Un désaveu en forme d'impuissance de la part d'un sélectionneur qui mise plus sur l'impossible complémentarité entre Van Buyten, Fellaini et Lukaku que sur un éclair venu des pieds de la star de Chelsea. Encore impensable en début de tournoi tant l'ailier des Diables semblait arriver avec un crédit inépuisable dans cette Coupe du monde dont il devait être l'un des héros. Le pire, c'est que même en Belgique, il ne devait pas y avoir grand monde pour remettre en cause la décision du sélectionneur. Parce que Hazard n'a jamais eu le rendement escompté pendant ce tournoi. Comme un résumé de son histoire contrariée avec sa sélection.

Plus mature qu'à ses débuts, Hazard a certes progressé dans son jeu défensif, mais reste bien incapable d'élever son niveau de jeu dans les moments importants. Presque un comble pour un surdoué qui empile les exploits en club depuis 6 ans. Éblouissant avec le LOSC pendant quatre saisons complètes (32 buts, 34 passes décisives), avec Chelsea depuis deux ans (23 buts, 18 passes), Eden est pourtant toujours aussi tristounet en sélection où son ratio famélique (6 buts, 12 passes décisives) ne fait même plus débat. À 23 ans et avec près de 50 sélections à son actif, il ne pourra pourtant plus se cacher derrière son étiquette de jeune prodige. Lui, le leader technique à qui l'on pardonnait tout va devoir maintenant apprendre à vivre différemment. Avec la concurrence d'abord qu'il n'a jamais connue ou presque sous l'ère Wilmots. Avec la volonté de s'affranchir en tant que leader ensuite. Car pour laisser sa marque dans l'histoire des Diables, Eden va devoir apprendre à regarder à deux fois dans son rétro.

Bicky-frite un soir de défaite


Comme lors de cette 7e journée des éliminatoires à l'Euro 2012, la Belgique reçoit la Turquie au Heysel pour un match décisif. Nous sommes le 3 juin 2011, Eden Hazard n'a encore que 20 ans, mais est déjà le plus grand espoir du football belge. Pourtant, ce soir-là, Hazard sera invisible. Georges Leekens, alors sélectionneur, n'hésite pas et remplace le Lillois à l'heure de jeu. Frustré, Eden quitte le stade et s'en va ruminer un hamburger à la main. Le gamin ne verra pas la fin du match, les Diables concèdent le nul, et peuvent dire adieu à l'Euro. Dans la foulée, Leekens décide de se passer de son jeune prodige pour les trois matchs suivants. Tollé en Belgique, d'autant plus que le clan Hazard, via la société qui gère alors ses intérêts, a la bonne idée de publier un communiqué étrangement ambivalent sur la suite qu'Eden pourrait donner à sa carrière internationale. Leekens, lui, ne bronche pas et déclare : « Le hamburger, je m'en fiche. Pour moi, Eden peut manger un hamburger après un match, ça ne me dérange pas du tout. Mais les trois matchs de suspension, c'est pour beaucoup plus que ça.  »

Personne ne saura vraiment ce qu'il y avait dans ce « beaucoup plus que ça » . Beaucoup ont émis l'idée d'un conflit généralisé entre les deux hommes, d'autres pensent encore aujourd'hui que Leekens était tout simplement moins patient que son successeur. De fait, sous Leekens, Hazard connaîtra aussi souvent le banc que la pelouse. À l'inverse, avec Wilmots, Hazard a bénéficié d'une absolue confiance de son sélectionneur. Un choix justifié au vu de ses états de service en club, mais beaucoup plus discutable si on se fie aux seules prestations en équipe nationale. Demandez donc aux jokers de luxe que sont Kevin Mirallas et Dries Mertens ce qu'ils en pensent.

Mais voilà, Eden Hazard restera toujours Eden Hazard. Sa bonne gueule, son sourire un brin moqueur, ses dribbles chaloupés et sa famille de footeux. Fils de Thierry, ancien milieu en division 2 belge, et de Carine, attaquante en division 1, frère de Thorgan (prêté à Mönchengladbach par Chelsea) et de Kylian qui évoluera l'an prochain à Zulte Waregem, le clan est parvenu à faire du nom Hazard, un produit convoité par tous. Une sorte de valeur sûre dans le marché le plus incertain au monde, celui du football. Un exploit de taille qui permettait encore à l'aîné de concentrer l'essentiel de l'attention des médias internationaux à la veille du choc contre l'Argentine. Un mal pour un bien, car en Belgique, il n'y a plus grand monde pour penser qu'Eden Hazard soit l'attraction de ces Diables-là.

Par Martin Grimberghs à Bruxelles
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Comme c'est moche de surfer sur cette pseudo vague anti-Hazard. Y a rien dans cet article. Et vos conclusions sur ce que pensent les Belges, gardez-les pour vous, vous vous plantez à chaque fois que vous le faites.
Peut-être était-il plus surveillé que les autres attaquants ?

Et puis il a pas été à la conclusion des actions mais souvent à la dernière passe ou à l'avant dernière passe. C'est encore qu'un jeune on a tendance à l'oublier.

Au passage c'est là ou on se rend compte des performances de Neymar, c'est assez affolant.
Toon Eastman Niveau : National
Note : 12
Hazard a pas été top offensivement ok mais défensivement il a été énorme comparé a ce qu'il fait a Chelsea.

Et puis il a que 23 ans, a son âge Messi était aussi incapable de briller en équipe nationale. C'est d'ailleurs la seul comparaison qu'on peut faire entre les deux.

Benzema - Hazard, même combat. Deux types qu'on encense quand ils sont a leur niveau mais qu'on démolit a la moindre petite contre performance. Deux mecs qui n'arriveront peu être jamais a évoluer au même niveau en club et en équipe nationale. Va savoir pourquoi.
elmazatleco Niveau : DHR
Message posté par RN1899
Comme c'est moche de surfer sur cette pseudo vague anti-Hazard. Y a rien dans cet article. Et vos conclusions sur ce que pensent les Belges, gardez-les pour vous, vous vous plantez à chaque fois que vous le faites.


assez d'accord avec RN
ici en Belgique je dis bien tous mes amis ne pensont absolument pas que Hazard a raté sa coupe du monde. désolé mais c'est facile te tirer sur le joueur. A chelsea t'as azpilicueta qui est jamais back gauche alors forcément c'est plus facile d'attaquer. Cette coupe du monde Hazard il l'a joué collectif en venant constamment aider verthongen, en defendant etc apres c'est la tactique qui veut ca mais il a fait ce que Wilmots lui demandait de faire.
Donc ok le match de l'argentine on l'a pas bien joué c'est pas grave c'est le foot. je leur en veux absolument pas. depuis deux ans ils nous donnent vraiment de belles emotions donc merci a eux.
Ce changement, c'était quand même bien stupide de la part de Wilmots. A part humilier le mec, ça sert à rien: y'a pas de match après. Ok, le mec fait un match dégueu mais sur une action il peut éliminer n'importe qui. On l'a vu contre la Russie d'ailleurs. Une accélération, une passe déc. Et à chaque fois il s'est mis à jouer à partir de la 70ème... C'est tout ce dont les Belges avaient besoin. Derrière, même si tu marques, tu dois jouer 45min sans ton meilleur joueur. Wilmots aura fait un coaching pourri du début à la fin. Quand tu perds 1-0 en match à élimination directe, tu fais pas du poste pour poste,surtout quand derrière t'as plus aucun offensif sur le banc (je parle du premier double changement). Et même avant ce match, la compo de départ contre l'Algérie, le changement d'avant centre à chaque match… Pour au finir pleurer en disant que tu perds contre une équipe pas meilleure que la tienne. Remarque, il incluait peut-être pas le coach...
Message posté par RN1899
Comme c'est moche de surfer sur cette pseudo vague anti-Hazard. Y a rien dans cet article. Et vos conclusions sur ce que pensent les Belges, gardez-les pour vous, vous vous plantez à chaque fois que vous le faites.


Dans mon cas, il a raison. J'en attends plus depuis un bout de tps
Marrant comme les belges défonçaient Haazrd à l'époque Leekens et comme aujourd'hui ils le défendent becs et ongles. Il n'a pas été à la hauteur durant cette Coupe du Monde, d'ailleurs un petit peu comme dans l'ensemble des gros matchs jusqu'à présent (où était-il en CL à partir des quarts ?).

Il est jeune, et oui Messi non plus ne portait pas l'Argentine sur ses épaules à 23 ans. Mais reconnaissez qu'il n'a pas été le détonateur attendu, c'est une évidence..
Big Dan, avec un pseudo comme le tien, je sais que tu as vu tous les matches au Brésil. Alors, oui, on est en droit d'en attendre plus sur le long terme, mais tu as vu les 5 matches... Tu as vu qu'Hazard était, à chaque match, pressé et entouré par 2 voire 3 joueurs. Pas évident et pourtant il nous sort une grosse défense et deux assists.

Bref, je suis d'accord sur son rendement qui devrait être meilleur mais il ne faut pas oublier le contexte dans lequel il joue. A chaque match des Belges, il est identifié comme LA menace du pays et est très bien entouré.

Le problème, c'est que la presse nous en a fait un top mondial alors qu'il ne l'est pas encore. Je reste persuadé qu'Hazard nous rendra tous très heureux. Et pusi de toute façon, c'est la même chose partout, plus t'as de bons joueurs, plus le grand public est critique.
ilestdedanscépareil Niveau : District
hasard est une marchandise surestimée...une de plus...
Quand je vois comment Benzema se fait détruire sur les forums, et qu'il faut absolument le "remplacer" pour l'euro... Ca ne m'étonne pas de voir ce genre de propos sur Hazard. Faut arrêter de démolir un joueur dès qu'il fait une contre performance, Menes en devient lassant avec Benzema d'ailleurs "il court pas, il sert à rien, il s'en fou de l'EDF, blablabla" c'est bon quoi.

La défaite de la Belgique n'est pas à mettre au crédit d'Hazard mais de toute l'équipe, ils se sont chier dessus comme les français et ça s'est vu. Et puis si un belge est à blâmer, ça serait plutôt Fellaini, sérieusement il sert à quoi ? Autant je le trouvais énorme à Everton, mais là il est dégueulasse, il a passé son match à faire faute sur Messi, tu m'étonne que Van Gaal veuille s'en débarrasser.
Message posté par chguy
Wilmots aura fait un coaching pourri du début à la fin.


Tu peux la refaire sans rire, celle-là?
Jeronimo_Bielsa Niveau : District
So foot a 100% raison sur Hazard malheureusement, il fut transparent pendant cette coupe du monde. Sur cette cdm c'est 2 assits et sur les 50 séléctions, un but important contre la macédoine. Quand tu vois l'envie qu'on des Mirallas et des Mertens,je comprend que Hazard sois remis en cause mais faire rentré Chadli?? J'aurais preferer voir monter Januzaj.
Toon Eastman Niveau : National
Fellaini, sur les matchs de la CdM et les quelques un que j'ai pu voir des qualifs belges, il avait un apport physique énorme. Contre l'Algerie pas sur qu'ils gagnent sans lui. Je me suis d'ailleurs demandé pourquoi il ne jouait pas un cran plus haut a Man U quand je vois ce qu'il fait dans son équipe nationale. Contre l'Argentine il a pas été bon mais j'ai l'impression qu'il jouait pratiquement comme 2e attaquant et surtout qu'il était hyper nerveux dès que Messi avait le ballon. Ce qui peux se comprendre.

Un truc qui m'a frappé par contre c'est De Bruyne. Chaque match que j'ai vu des belges ou ils ont été bon, c'est De Bruyne qui faisait le jeu. Ça c'est vu contre les USA d'ailleurs ou il a été énorme et l'équipe a suivit. Pour moi c'est lui le facteur x de la Belgique et pas Hazard.
La taille et les longs ballons en fin de match, cherche pas plus loin ;-)
De Bruyne a été bien meilleur que Hazard sur l'ensemble des matchs. Que lui arrive-t-il à Hazard ? Fatigue ? Confiance ? Motivation ? J'avoue que le PSG ferait bien de faire machine arrière dans ses envies de recrutement de ce joueur.
Et surtout, ce qui est effarant, c'est de lire la comparaison faîte par quelques uns entre Hazard et Messi... L'argentin possède un tout autre niveau et justifie son titre de meilleur joueur du monde.
Il y a des joueurs bon qui ont la faculté de sortir les grand match dans les grand moment ou ils sont attendu.
Et il y a les joueurs hyper talentueux qui seront talentueux toutes les vie sans etre capable de porter le poids d'une équipe sur leurs épaules quand on les attends.

Et alors, c'est pas bien grave.
Adrinho78 Niveau : DHR
La Belgique va avoir le même problème que la France après l'Euro 2012 par rapport à un joueur de classe mondiale (Hazard/Benzema):
Au sortir d'une compétition où tout le monde retient l'absence de buts mais pas les passes décisives (Hazard vs Algérie et vs Russie/Benzema x2 vs Ukraine) ni l'importance dans le jeu du joueur concerné,le public critique ce joueur à fond au lieu de le soutenir pour l'aider à rehausser ses performances.Il s'enfonce donc dans une spirale négative,touche le fond et même plus bas encore,malgré d'excellentes performances en club qui passent bizarrement inaperçues aux yeux de certains.Le jour où cette spirale négative s'arrête,les vestes de tout un pays se retournent plus facilement que Zlatan contre l'Angleterre,et le joueur semble enfin soutenu par tout le peuple,jusqu'à ce qu'il soit moins bien lors d'un ou deux matchs,et à ce moment-là,il redevint le seul responsable de l'élimination de son équipe,de la faim dans le monde,de la crise,du chômage,des attentats du 11 septembre,de la Seconde Guerre Mondiale et du réchauffement climatique.
Comme quoi,la footixerie n'est pas un mal uniquement français.
Là, je te rejoins à 1000%. J'ai découvert que ma Belgique comptait un nombre insoupçonné de footix...
Selbycool Niveau : CFA2
Marrant que l'article n'évoque pas une possible "Mourinhation" de Hazard. Moi j'ai le sentiment qu'il a perdu en spontanéité et en plaisir pur ce que que "l'esthète" portugais lui a fait gagner en maturité tactique.

C'est peut-être une phase transitoire, mais j'ai hâte de retrouver l'instinct créatif dont il a si souvent fait preuve pendant ses années au LOSC ou sa première année à Chelsea, avec notamment un départ fulgurant.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
22 40