Hatem Guevara

« Sans filtre et sans tabou. » Voilà quel était l'objectif de départ des confessions de la semaine d'Hatem Ben Arfa. Reste qu'aujourd'hui, au-delà de l'épisode bordélique, il faut se poser les questions d'une couverture qui a changé, a été bousculée et dont les principaux responsables sont avant tout les clubs.

Modififié
Le premier jour, ce ne devait être « que du bonheur » . Le Parc des Princes, le début de l'été, un président qui parle d'un « grand moment pour le club » et un joueur décomplexé dans une veste de costume trop large. L'homme claque des sourires, agite la tête dans tous les sens et s'affiche, déjà, comme un enfant touchant. À la première question d'un journaliste – « Depuis que tu as commencé en Ligue 1, on ne cesse de dire et d'entendre qu'avec ce que tu as dans les pieds, tu peux faire partie des quatre ou cinq meilleurs joueurs du monde. Là, tu te retrouves dans ce club, le PSG, avec un effectif extraordinaire, tu penses que cette équipe peut t'aider à franchir ce palier et atteindre le clan des quatre-cinq meilleurs joueurs du monde ? » –, Hatem Ben Arfa tranche : « Oui, bien sûr. » L'homme est comme ça et ne changera jamais, même à maintenant trente piges. Balle au pied ou dans sa communication, Ben Arfa restera toujours un grand gamin. Là, il touchait ses rêves et le plus tenace d'entre eux : le PSG, le Parc et ses étoiles. Un club qui se veut plus grand, plus fort, plus beau. Une institution qui affirme même vouloir toujours « rêver plus grand » depuis le débarquement de QSI en 2011.

Cette musique est connue. Mais, parfois, il faut savoir reculer et constater ce qu'il est devenu depuis, notamment depuis un an. Février 2016, Serge Aurier dégaine une vidéo où il allume sans barrière sa « fiotte » de coach. Un coach, Laurent Blanc, qui venait d'être prolongé avant d'être lourdé en juin sur un lit de vingt-deux millions d'euros. Puis, il y a eu de nouveaux épisodes dans la vie de Serge Aurier, Marco Verratti qui n'hésite pas à faire le capricieux, la remontada et un bouquet final : l'épisode Ben Arfa. Une campagne marketée, pimpée à la com', mais où se mêle sincérité, mauvais timing, et aussi une énorme sensation de malaise. Hatem Ben Arfa est un mec bien, aucun doute, mais avant tout, cette histoire est surréaliste car inédite. Et cet épisode pose avant tout les bases réelles de la communication de demain, de l'époque et d'un monde du foot qui vient définitivement de basculer. Place à la communication 2.0.

Contrat, chaîne officielle et bordel


Faut-il vraiment en vouloir à Hatem Ben Arfa ? Oui et non. Oui, pour le timing, soit quelques semaines après Barcelone et à quelques jours d'une finale de Coupe de la Ligue contre Monaco. Non, pour tout le reste. Un point reste fixe : l'institution doit toujours être plus forte qu'un joueur, comme une entreprise sera toujours au-dessus de l'un de ses salariés. Voir un homme demander plus de considération, une forme de seconde chance après une saison relativement traversée dans le silence, et donc, du temps de jeu supplémentaire, n'est pas grave en soi. Le faire de cette façon est simplement naïf, mais compréhensible, car en balançant son message dans la sphère publique, Ben Arfa a placé son club une nouvelle fois face à ses manques, sans oublier de plonger le directeur de la communication du PSG dans un bordel effroyable. Ce qu'il se passe actuellement, ce nouveau PSG en est responsable. Hatem Ben Arfa pouvait-il faire autrement ? La réponse est non. Tout simplement car, depuis plusieurs mois, sa communication a été verrouillée, contrôlée et, comme pour beaucoup de joueurs, son contrat stipule qu'il ne peut donner une interview sans l'autorisation du club au risque de manger une amende en seconde lame. Voilà le foot moderne. Au moment où l'on se plaint de la course au buzz permanent, les réseaux sociaux seraient devenus une terre où l'on peut reprendre sa communication en main. Serge Aurier l'a fait hier, Ben Arfa le fait aujourd'hui et tout le monde en connaît les conséquences.


En changeant d'ère, le PSG a avant tout bousculé le paysage du football français et de son approche médiatique. Il ne s'agit pas là de corporatisme, mais du tableau d'un paysage redessiné de tous les côtés. Aujourd'hui, un joueur est dopé aux éléments de langage pour ne plus être vraiment lui-même et risquer de déraper. Son message est codé et sa parole n'est plus totalement libre. Communiquer en 2017, c'est un tweet, un post Instagram et non plus en donnant, par exemple, un entretien dans la presse, ce qu'Hatem Ben Arfa n'a pas été autorisé à faire. Pourquoi ? Car il s'agit de soigner chaque détail, au risque de flinguer une part de la nature même de la personnalité de l'homme qui se cache derrière le joueur. Une incompréhension s'est progressivement installée entre les clubs et la presse. Le résultat est le suivant : voir un joueur donner une interview sans la surveillance d'un chargé de communication – quand ils ne sont pas plusieurs – est désormais rare, voire impossible, et ces derniers sont désormais souvent réduits à se livrer à la chaîne officielle du club, comme c'est désormais l'habitude depuis longtemps avec la Lazio Rome, par exemple. Si on aime un joueur, c'est pour ce qu'il est, non ce qu'il doit être. Là, Ben Arfa était sincère, mis en scène, et ne devait pas s'exprimer dans un tel cadre. Le malaise part avant tout de là.

Éviter le ridicule


Voilà pour des faits qu'on imagine mal dans un autre pays. Maintenant, les conséquences. Il suffit de regarder comment le rapport a changé depuis plusieurs mois. Balotelli, Henry, Favre, Benzema, tous ces récents entretiens donnés au Canal Football Club ou sur les antennes de RMC ont été faits par d'anciens joueurs (Dacourt, Dugarry, Carrière) devenus consultants. Dans le fond, ces échanges ont été très intéressants pour la plupart, mais dans la forme, c'est une nouveauté. Le journaliste a disparu et le consultant est progressivement devenu l'une des seules garanties de décrocher certains entretiens. Thierry Henry aurait-il accepté de donner le même entretien qu'avec Olivier Dacourt à n'importe quel journaliste ? Et ce, peu importe l'organe de presse ? Pas vraiment. Le paysage médiatique et le traitement ont évolué. L'épisode Ben Arfa doit aussi être l'occasion d'une profonde remise en cause de l'excès de contrôle, de la maîtrise poussée au maximum, histoire d'éviter le ridicule de nouveau. L'arrivée d'un PSG ambitieux avait l'objectif de professionnaliser la Ligue 1, il l'a presque repliée sur elle-même tout en déshumanisant les joueurs. C'est un regret commun, des observateurs, des journalistes, des supporters et parfois même de certains acteurs. L'ère de la communication directe a débuté, avec ses excès et ses dérapages.



Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 7
Article intéressant mais à vouloir trop élargir le sujet on s'en éloigne presque de la réalité. Cet épisode est possible au PSG car le club est toujours en pleine croissance ou plutôt en crise de croissance.

La cellule com d'un club normalement​ structuré aurait aussi son mot à dire sur d'autres supports que les demandes d'interviews de la presse traditionnelle.

Alors oui la forme est gênante mais son message n'a rien de nouveau dans le fond. L'interview de joueur qui veut plus de temps de jeu ou faire passer un message à toujours existé.

Le club n'a pas tiré les conclusions de ces échecs passés concernant la com Zlatanesque, la place de l'entraîneur de l'institution et la nécessité d'avoir un ds et un president forts et compétents.

Tant que ça ne sera pas le cas le club est comdamne à avoir ce genre de soubresauts.
Il faut distinguer la communication des clubs, critiquable, et celle des joueurs, (trop) perfectible. Ce qui est vrai au PSG est vrai dans n'importe quel autre grand club européen à quelques exceptions près.
Le vrai problème selon moi ce n'est pas l'émergence des nouveaux modes de communication (il faut savoir s'adapter), c'est l'acharnement des médias à vouloir suivre le rythme. Cela crée une cassure entre les sportifs (en activité ou non) et les journalistes. Et ça, c'est pas nouveau !
Marek Jankulalaneige Niveau : District
Je ne sais pas si l'on peut reprocher quoi que ce soit à la communication du club.
D'un côté Ben Arfa dit qu'il les a prévenu, de l'autre on prétend le contraire.
Par ailleurs, peut-être me trompe-je (pas joli joli comme tournure de phrase), mais je n'ai pas souvenir d'un joueur qui se comporte comme cela dans d'autres clubs.
Cela n'engage que moi, mais j'ai le sentiment que ce genre de comportement est très franco-français. Je trouve que bon nombre de joueur français sont des bourricots, dans leurs attitudes, leurs manières de s'exprimer (verbal et non verabal). Un gars comme MBappé est rafraîchissant car il s'est s'exprimé, faire un sujet verbe complément. OK c'est pas Sartre, mais c'est autre chose que Tiémouné Bakayoko qui a récemment été interviewé.
Je ne vois pas de joueurs évoluant dans des championnats étrangers avoir de tels comportement, ou de telles lacunes en matière d'expression.
Une example frappant pour moi, c'est la mutation de Ribery entre son passage de l'OM au Bayern. Le mec s'exprime mieux en allemand !
Ou Zidane qui sembalit souffrir de gastro à chaque passage devant la caméra, maintenant il sait s'exprimer.

Sans vouloir faire écho à ce qu'avait dit Sagnol sur la formation, il est clair que se focaliser simplement sur l'aspect sportif comme on l'a fait ces deux dernières décennies n'était pas la bonne solution. Un minimum d'enseignement de langage, de savoir-être ou de savoir vivre, permettrait surement d'éviter les dérapages à la Aurier ou Ben Arfa (même si pour Hatem on peut parler de maladresse que de dérapage).
D'ailleurs il me semble que bon nombre de joueurs passés par la France ont décrié le comportement des jeunes français. Dernier en date Joey Barton, pas un modèle de comportement, on est d'accord.
Maldin avait aussi fracassé Gourcuff par exemple.
Kurzawa, on en parle même pas.

Je me souviens des premières interviews de Pirlo que j'ai pu voir il y a quelques années, ou de Piqué que je n'aime pas, Ramos, Maldini, Gerrard, Deschamps, Henry ... et tant d'autres, tous au delà d'avoir du ballon, savaient s'exprimer.
Regardez Pogba, en interview ca sait parler. Et où a t il fini sa formation ? A Man U.
Tout un symbole pour moi.
oui c' est vrai, Mbappé, Lui au moins il s'est s'exprimer.
Ce commentaire a été modifié.
 //  10:13  //  Supporter des Pays-Bas
Mbappé en 3 phrases a montré plus de recul, de syntaxe et de réflexions que plusieurs autres joueurs de l'EDF réunis...
prtcl2x89 Niveau : CFA2
je veux pas être méchant, mais quand on voit ton paté mal rédigé où tu critiques l'expression verbale et non verbale...
Shtrafnoï... Padatcha! Udaaaarrrr!!! Niveau : District
non c'est "il s'est s'exprimé", hin hin
Hool and the Gang Niveau : District
J'adore ton pseudo!

(Pour casser les couilles, dans ce contexte je pense que c'est "V shtrafnoï")
Marek Jankulalaneige Niveau : District
Dur, en effet ...
je l'ai vu après la publication.
Mais vu mon statut je ne peux pas éditer mes messages.
Rivellino Niveau : DHR
Bon, on va arreter ici un mythe moderne: Ribery ne sait pas vraiment parler allemand. Il fait des phrases pleines de fautes, ne comprend pas toujours la question et répond à coté.

Je ne dis pas qu c'est facile, l'allemad étant une langue Avec une logique différente du francais, mais de là à dire qu'il s'est mieux s'exprimer en allemand qu'en francais, c'est completement faux
WirsinddiePauliner Niveau : District
@ Marek : Je me permets d´intervenir parce que je trouve ce message complétement à coté de la plaque, du sophisme à l´état pur! Sur quoi tu te bases pour dire que Ribery parle mieux allemand que francais ? Honnetement je trouve hallucinant de croire que quelqu´un puisse mieux maitriser une langue étrangère que sa langue maternelle ! Ribery ne parle pas bien allemand. Il est apprécié en bavière parce qu´il fait l´effort de s´exprimer en allemand mais en aucun cas il parle bien allemand. Ses phrases sont très limitées mais son accent francais rend tout plus mignon (les allemands aiment l´accent francais parce qu´il adoucit enormement la langue)
Ensuite, parmis les joueurs que tu cites : Ramos : Ce qu´il faut pas entendre ! Meme Sofoot a fait un article sur lui à ce propos! Les espagnols se marrent quand ils l´entendent parce que le mec dit beaucoup de trucs vraiment cons, il a le language d´un enfant !
Totti en Italie: Y a carrément une expression en italien qui serait traduisible par "faire une tottinade": elle est utilisée pour se moquer de quelqu´un qui enfonce des portes ouvertes et qui n´a aucun argument! Le mec s´exprime dans un dialecte romain incompréhensible!
Cassano: là c´est du grand art, le mec est incapable dee faire une phrase correcte!
Gerrard: Il s´exprime dans un des patois les plus immonde du Royaume Uni. Il faut dire que Liverpool n´est pas vraiment réputée pour la raffinesse de son dialecte, on est très loin du "Cambridge english"
Podolski: Pareil, un accent Kölsch énorme et des réflexion très loin du prix Nobel, aller un exemple : "Le football c´est comme les échecs, sauf qu´il n´y a pas de dés".
Kuranyi, je ne t´en parle meme pas !

Bref, des exemples comme ca, il y en a des brouettes pleines ! Que ce soit des grands joueurs ou pas.

Là où tu as raison par contre, c´est que c´est très franco-francais. Je m´explique : Un des aspects les plus important en France, un aspect primordial lorsque tu cherches à définir l´identité francaise, c´est notre rapport à la langue. Nous sommes une société particulièrement élitiste, sans comparaison possible en europe, et ce depuis des siècles (lire Bourdieu, Balibar, Althusser, ils expliquent ca beaucoup mieux que moi). La langue á toujours servi de repère pour pouvoir différencier les différents status sociaux. D´où les politiques linguistiques particulièrement violentes lors de la Révolution francaise par exemple(abolition des patois, langue républicaine, etc...), où bien le poid particulièrement important d´institution comme l´académie francaise, qui définissent la langue juste, claire, élégante : "ce qui n´est pas clair n´est pas francais."(Rivarol)
Donc non, il n´y a pas qu´en France où les footballeurs s´expriment mal, mais c´est surtout en France où on aime se moquer de la diction peu élégante de nos concitoyens. D´ailleurs, une étude à récemment démontré que le francais moyen fais autant de fautes à l´oral que Ribery. Mais bon, il est moche, il a de sales chicots, et en plus il se permets de violer notre langue nationale: du coup il devient une proie facile! (exactement comme le petit gros qui se faisait victimiser à la cantine au collège) Je ne t´en veux pas, ce n´est pas de ta faute si tu penses ce genre de chose, mais c´est plutot à cause du poid de nos institutions (école républicaine, méritocratie, clause molière, francophonie etc...)
"La langue á toujours servi de repère pour pouvoir différencier les différents status sociaux"

En caricaturant un trait de société actuel, on peut quand même gagner beaucoup d'argent en dépit d'un langage médiocre, sans bagage particulier.
Du coup, un Ribery (pour ne citer que lui) pour moi à un haut statut social.
De plus, même en politique, beaucoup s'accordent à dire qu'ils ont eux même perdu une certaine richesse à ce niveau.
C'était juste pour être pénible 2 min.
Merci pour les philosophes dont l'orientation m'intéresse.
 //  13:25  //  Passionné des Philippines
La citation de Podolski est absolument genial.

On croirait du Desproges.
 //  13:26  //  Passionné des Philippines
Note : 1
Géniale même.
WirsinddiePauliner Niveau : District
Oui Ribery, du fait de sa popularité, de son salaire, etc ... a un statut social élevé en France, je ne dis pas le contraire ! On critique son language, parce qu´il reflète son origine sociale : le Chnord, la classe ouvrière, etc ... Sa manière de s´exprimer devient un moyen de se moquer de lui, de se dire que sans le foot, le mec serait pecheur, et permets de justifier des arguments du style : "Putain, il gagne des millions, mais pourtant c´est un gros boeuf incapable de s´exprimer correctement!" (sous entendu, moi je gagne pas autant mais je suis pas aussi con). Et ce genre d´arguments, c´est de la malhonneteté intellectuelle.

Si tu veux d´autres philosophes dans le genre, je te conseille la chaine youtube de Usul ;)
Marek Jankulalaneige Niveau : District
@WirsinddiPauliner

Pardon d'avoir heurté ta sensibilité.

Pardon de faire dans le sophisme, ou du moins ce que tu crois être un sophisme.

Pardon de considérer normal qu'un sportif de haut niveau doit avoir un minimum de culture, de savoir-vivre ou de savoir être ne serait-ce que pour pouvoir assurer ses arrières après ses années fastes.
Et je ne parle même pas d'exemplarité auprès des gamins qui rêvent de devenir comme eux.

Au sujet de Totti, oui tout le monde sait que c'est n'est pas une lumière, il y a d'ailleurs un bouquin qui répertorie ce que tu appelles les Tottinades (si c'est de toi, c'est joliment trouvé par ailleurs).

En ce qui concerne Francky, le fait est que oui JE trouve qu'il s'exprime mieux en Allemand qu'en Français. C'est MA perception.
JE n'ai PAS la science infuse. Bref cela n'engage que Moi.
La routroune va tourner, je ne pense pas qu'il l'ai faite. Et quand bien même il l'aurait faite, ce serait excusable, étant donné que ce n'est pas sa langue maternelle.
Contrairement au français.

Je suis peut-être vieux-jeu, vieille-France, ou même un poil réac, mais à un moment donné, la discrimination positive sous couvert d'une idéologie progressiste ça va 5 minutes.

Par ici les moins 1.

PS : j'aime Ramos, je ne peux pas être objectif (d'autant que je hais Piqué)
PPS : sorry pour les fautes d'orthographe du premier post.
Rivellino Niveau : DHR
Je ne pense pas que ce soit un problème au niveau du langage en lui-meme, mais plus de culture.
J’ai plus l’impression que ce qu’on reproche aux Ben Arfa, Menez…, c’est le fait que ces mecs pensent être arrivé au top dès tout jeune. Pour généraliser, je dirais qu’avant, un footballer se sentait champion quand il gagnait plein de titre. Maintenant, il se sent champion quand il a une grosse bagnole, une grosse piscine et chope plein de gonzesses en boite. Du coup, ils n’ont plus cette envie de devenir véritablement un champion, de gagner des titres et de continuer à travailler encore et toujours.

Et c’est un peu ca que l’on reproche à ce genre de joueur. On adule un Papin qui continue à faire des séances supplémentaires devant le but alors qu’il a un ballon d’or en poche, et on aime pas un mec qui, au niveau carrière n’arrive pas à la cheville de ce Papin, mais se la raconte 100 fois plus.

Et cela n’a rien à voir avec le langage, car comme dit plus haut, beaucoup de footballeurs respectés n’ont pas une aisance linguistique particulière.
"il s'est mieux"

douloureux..
Ce commentaire a été modifié.
 //  14:01  //  Supporter des Pays-Bas
Note : 1
@ Rivellino : parce qu'en français Ribéry comprend ce qu'on lui dit, ne fait pas de fautes et répond correctement aux questions ?
 //  14:09  //  Supporter des Pays-Bas
@ WirsinddiePauliner
Ce que tu dis vaut il pour les 23 joueurs des sélections que tu cites?
Des joueurs qui ne savent pas parler leur langue, il yen a partout j'ai aucun doute.
C'est la proportion qui m'inquiète et dont, oui, je pense qu'elle est bien supérieure en France qu'ailleurs.

Pareil pour le style vestimentaire.
Quand je verrai les italiens, les néerlandais ou les espagnols arriver à leur camp de base comme les français à 90% en baggy, vetements flashy et kitch toujours dans le un peu plus dégueulasse visuellement...
Merci pour la chaine, ça à l'air pas mal fichu c'est vrai ;)
Rivellino Niveau : DHR
@Toof11: Oui je pense que Ribery comprend les questions qu’on lui pose en francais. Il a un problème de forme quand il parle, mais pas de fond.

Alors qu’en allemand, ca donne plus un truc comme :
- Vous avez marqué un joli but aujourd’hui ! A qui voulez-vous le dédicasser ?
- Oui, je m’entraine très dur la semaine pour marquer des buts.
WirsinddiePauliner Niveau : District
@marek pas la peine de t´excuser ;)
@Toof : Mec, les proportions j´en ai aucune idée, mais très clairement, qui ca intéresse ?
Perso j´ai habité dans 4 pays différents en europe,(Allemagne, Autriche, Pays bas, France), je vais souvent en Italie et en Espagne et très clairement, c´est surtout en France où on pense que les footballeurs doivent bien parler, doivent etre intelligents, doivent bien s´habiller ! Au non de quoi? Personnellement, j´attend pas d´un footballeur qu´il m´écrive un doctorat en philosophie, tant qu´il me fait vibrer sur un terrain, je suis content! Les autres pays européens, en général, ils en ont rien à foutre de ca! Tant que le mec il sait jouer au ballon, on le laisse tranquille (et tant qu´il sort pas du cadre de son activité professionnelle - du genre s´exprimer sur la politique ou que sais-je), c´est pour ca qu´il est footballeur, non?! (je ne parle pas de la presse à scandale - en particulier en Angleterre ou en Espagne -)
mais non, pour nous le footballeur doit etre un modèle parce qu´il représente notre pays, putain la blague! Le jour où Ribery sera l´ambassadeur de la culture francaise n´est heureusement pas encore arrivé !

A chaque fois que j´entends des trucs dans le genre, je me dis: "Putain, mais la France serait le paradis sur terre si on était au moins aussi exigeants en terme d´exemplarité avec nos politiques qu´avec nos footballeurs"
 //  15:40  //  Supporter des Pays-Bas
Note : 2
Oulah tu confonds tout.
Surtout sur les politiques, que ça soit Fillon-Benzéma ou au général, je vois les mêmes personnes s'indigner et les mêmes s'en foutre. L'argument du "ah si on faisait xxx en politique comme on le fait en foot", alors que c'est déjà le cas.

Il y a un truc qui s'appelle une nuance.
Personne ne demande aux footeux d'écrire un traité de philo, juste de savoir parler correctement sans montrer en 3 phrases qu'il a un QI de poule.
Les réactions aux déclarations de Mbappé sont incroyablement éloquentes alors qu'il n'a rien dit de dingue. Juste quelque chose de censé et syntaxiquement correct. Et il passe presque pour un prix Nobel de littérature.

Désolé de m'en émouvoir et ne pas vouloir trouver ça normal. Le nivellement par le bas, c'est pas mon truc.
@WirsinddiePauliner
J'aurais tendance à être carrément d'accord avec les quelques lignes finales concernant la politique.
peut être qu'il voulait dire "qu'il s'est exprimé"... mais ça m'a aussi piqué les yeux.
Rivellino Niveau : DHR
Ce que veut dire WirsinddiePauliner, c’est que le langage ne fait pas tout.

Le job de Deschamps, c’est de prendre 23 joueurs de foot en France pour en faire la meilleure équipe possible. Pas pour passer une dictée, mais bien pour avoir la meilleure équipe possible.
Si en France, on avait un joueur comme Messi, mais qui ne pouvait pas parler correctement en français, il ne faudrait pas le prendre ?

Certains experts ont dit qu’il y avait 9 intelligences différentes (regarde sur Internet pour plus de détail). Par exemple l’intelligence sociale : celle de pouvoir être à l’aise avec les gens, de savoir comment se comporter en société. Ou alors celle plus arithmétique : celle de pouvoir facilement compter, de comprendre les maths plus facilement. En gros, sur tous les aspects de la vie. Maintenant, qui est le plus intelligent ? Celui qui sait bien s’exprimer, mais socialement pas très bon (Gourcuff par exemple), ou celui qui ne sait pas s’exprimer, mais socialement très bon (Ribery par exemple) ? Et encore, je ne prends que des exemples.

Bref, le QI ne veut rien dire. Et il faut peut-être arrêter de penser que le langage conditionne l’intelligence d’un individu. Avoir une carrière comme celle de Ribery requière un minimum d’intelligence, quoi qu’on dise.
J'adhère complètement. Mais justement, les gens ne se moqueraient pas de RIbery s'ils ne le considéraient pas intelligent je pense.

A mon avis, on se dit : " c'est un être humain donc il est intelligent. Il ne parle pas aussi bien que la norme, donc il passe pour un idiot ".

Bien sûr qu'il a les capacités pour parler beaucoup mieux.
Après t'auras toujours des gens pour dire nanani "il est trop bête".
Mais je pense pas que ça mette en doute ses capacité intellectuelle dans la plupart des cas. Ce serait violent, une sorte de racisme social.
@Marek

Je pense que tu ne parles pas allemand. Ribéry a le niveau d'allemand d'un 6e LV1 après quelques séances.
Tout d'abord excellent débat je me suis régalé à vous lire. J'ai mon avis mais je ne redirai pas ce qui a déjà été dit donc vous en êtes dispensés.
Permettez moi juste de vous rappelez dans quelles circonstances s'est passé le désamour du public français envers Ribery. En fait, vous le savez déjà... zahia, les bizutages sur gourcuff et le contexte de cette superbe équipe de France 2007-2013 (en gros). Ce qui m'amène à me demander si vous débattez si bien sur un sujet où la cause est confondue avec la conséquence. Pourquoi Ribery tant aimé par les français en 2006 pour ses performances, son coté un peu gogol mais mignon se retrouve dans cette situation ou même ses défauts de langages ne sont pas pardonnés...? Peut être que les gens (mon avis) cherchent d'une manière à expliquer le pourquoi du comment il en est arrivé là et son manque de culture intellectuelle (j'ai vu l'argument sur le fait qu'un joueur avec une telle carrière ne peut pas être complètement débile mais...) ne lui à pas permis d'éviter certain piège de la vie et de lui refaire une image correct même en 2014 (si si la France avait presque pardonné jusqu'a sa retraite anticipé sur fond de "personne ne m'aimes en France").

Voilà voilà c'est tout pour aujourd'hui.
WirsinddiePauliner Niveau : District
Pour le cas Ribery, je pense que le sportif est la principale explication. En 2006, on fait un parcours exceptionnel et Ribery est en pleine bourre. Malheureusement pour lui, il est LE cadre de l'après Zidane et de l'une des pire période de l'EDF (2007 - 2014). Du coup il porte aussi les responsabilités de cette triste période. Pourtant, on était près à vibrer et puis viens Zahia et Knysna. Au lieu de se concentrer sur le travail, il essaye de se dédouaner, ce qui ne passe pas en France. Il devient une cible, et je pense qu'il ne comprend pas pourquoi. Ce n'est pas un hazard s'il a un regain de popularité suite à sa saison exceptionnelle au Bayern en 2013 ponctuée par son podium au ballon d'or. Au fond, nous on voulaient tous qu íl nous fasse vibrer à nouveau !

D'autres arguments pourraient etre pris en compte sur le contexte de l'époque en France (2006 - 2014) et pourraient apporter quelques éléments de réponse meme si je ne les considère, dans ce cas, pas particulièrement pertinent :excuses publiques de Zidane à propos de son geste sur Materazzi (ce qui amène un débat sur l'exemplarité des footballeurs) droite de plus en plus décomplexée, débat sur l'identité nationale (qui nous a fait particulièrement mal), Bachelot qui démonte les joueurs de l'EDF devant le parlement (quelle tristesse au passage que de telles personnes ne connaissant rien au foot se permettent d'en parler devant la représentation nationale - nos députés ont quand meme autre chose à foutre) et également montée d'une forme d'islamophobie cachée derrière une nouvelle sémantique de la droite francaise et de l'extrème droite soutenu par des philosophes de type Houellbecq.

Après, mon deuxième paragraphe n'est pas le plus important dans le cas Ribery, je pense que c'est vraiment le sportif qui est déterminant dans ce cas précis. Mais cela pourrait aussi expliquer une certaine partie des critiques injustifiées qu'il a subit. Parce que sportivement, le mec est critiquable, le problème vient quand tu y ajoute d'autres arguments, sur sa vie privée, son orientation religieuse, son caractère, etc ...
@forcarsenal

Tu as bien recadré le truc, j'avais moi même un peu oublié tout ça.
En plus, je me souviens bien maintenant et j'ai exactement ce ressenti sur les évènements.

Du coup, je sais pas si je partage tout avec @WirsinddiePauliner cette fois.

Mais qu'importe, je crois que vous avez à peu près tout dit.
En fait, je voulais juste ajouter une phrase hors contexte.
Quand j'ai dit : " il est humain donc intelligent ".
En fait oui, les humains le sont. A part bien sûr, Mme Tatcher.

C'est du plagiat. Mais fallait que je la sorte.*
*bon et puis ça marche moins bien avec les humains qu'avec les femmes.

Bref, Ribery il a des sous grâce à sa belle carrière, certes avec des affaires pas trop à son avantages. Mais ses enfants auront une bonne éducation, ne vous en faites pas trop va.
Puis pour les politiques, je trouve ça un peu normal qu'ils s'en mêlent ils sont pris eux aussi dans le jeu de médiatique.
Enfin je dis ça, vous avez peut-être des choses à ajouter.
Je ne me permettrais pas de vous couper ;)
WirsinddiePauliner Niveau : District
Par rapport à mon dernier message, j'ai oublié l'argument principal de mon argumentation !! A savoir : dans un tel contexte politique, critiquer la France ou bien émettre un tel jugement de valeur comme l' a fait Ribéry ne pouvait pas passer ... Dire que le traitement qu'il a subit a l'époque en France était exagéré par rapport à celui qu'il recevait en Allemagne était disproportionné n'a pas vraiment plu à l'epoque. Ce que je décris dans mon précédent post, par rapport au contexte politique de la période, a relativement peu d'influence sur la côte de popularité de Ribéry sur cette période, pourtant je pense que cela a joué un rôle plus pu moins important dans le traitement médiatique des différentes affaires qu'il a eu à subir, et donc indirectement de l'opinion publique. Je trouve triste la déferlante médiatique qu'il a subit même si je pense que le principal problème à surtout été le fait que la communication de Ribéry a toujours été très maladroite. Et sincèrement, je pense que l'homme a été particulièrement touché par tout cela.
Ceci dit, parmi son argumentaire il a souvent souligné le rôle du Bayern lorsqu'il a été touché par la vague de critiques venant de France : il z souvent souligné le fait qu'au Bayern il était jugé sur ses performances sur le terrain et non pas sur les affaires qui l'entouraient. Il a particulièrement apprécié le fait que le Bayern essaye de le protéger. Ce qui, indirectement, corrobore ce que je dis dans un précédent post: en Allemagne n juge un joueur sue ces performance sur le terrain, le reste n'est souvent qu'un blabla réservé à BILD
Bah alors là, il me semble que vous êtes carrément d'accord.

Y'a pas à dire, vous en parlez vachement bien. Comme si ça venait de se dérouler hier,j'en aurais été incapable.

Je garderai une image double de Ribery. Celui de 2006 et la suite avec les " ennuis ". Mais je trouve qu'il aura quand même pas mal donné sous le maillot, en le mouillant.
Mais ça n'empêche que je suis d'accord avec tout ce que vous dites, vraiment.

Sinon, je suis un peu déçu d'avoir écris Thatcher sans le h...de plus je viens de voir qu'elle est décédé en 2013. Alors bon, non seulement j'ai fais du plagiat mais j'aime pas trop parler des gens décédés en mal. (hormis éventuellement Hitler ou ce genre de délire...)
Ca ne fait pas si longtemps que je m'intéresse à quelques trucs politiques.

Désolé, je suis pas trop inspiré sur ce coup là pour donner d'autres idées vis à vis du débat. Bon week end les mecs.
33 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
doncarnol Niveau : CFA2
Franchement quand je vois la video je comprends pas pourquoi on en fait un foin... le mec dit rien de grave, ni rien de surprenant qu'on aurait pu ne pas imaginer vu sa situation, le seul a blâmer la dedans c'est le réalisateur de l'interview, avec ses gros plan pathos sur des bourgeons ou Hatem appuyé sur un arbre et ça c'est juste Hatem qui a écouté, c'est pas le genre de chose qu'il aurait pu capter. Le pathos c'est les journalistes, des mouches à merde...
 //  10:01  //  Supporter des Pays-Bas
Au pire, c'est maladroit et gênant, surtout pour le joueur, mais je ne vois pas en quoi le club peut être impacté...
Aurier avec son périscope a bien plus fracassé l'image du club.
Je suggère la lecture de cet article qui montre le temps de jeu absolu de HBA (nb de minutes jouées) et le temps de jeu relatif (par rappport à ses coéquipiers)

http://www.lequipe.fr/Football/Actualit … ere/789064

Son temps de jeu est faible, certes, mais égal à celui de Krychowiak ou Draxler et supérieur à celui de Pastore, Jesé (x2 !), Guedes, Celso, Jean-Kévin augustin etc...

Pourquoi ces gens ne profitent pas du pied dans la porte mis par Ben Arfa ? Au nom de quoi chacun d'entre eux ne pourrait pas nous sortir une petite vidéo larmoyante de son cru pour demander qui du temps de jeu ou du rab de frites à la cantine ?

On va se taper quoi après : Krychowiak au chateau de Versailles ? Jean-Kévin sur un canot sur la Marne ? Jesé en forêt de Rambouillet ?
Je vois que es campé sur ta position depuis la dernière fois.
Je vais donc faire de même.

Au nom de quoi un joueur peut utiliser la com'2.0 pour demander une augmentation de salaire ?

Ce sont les codes du foot actuel dont on parle. Il y a des points communs avec la société, mais forcément dans un contexte différent.
Donc tu ne feras pas de déclas dans les médias pour demander indirectement une augmentation.
Et tu te ne feras pas de vidéo pour réclamer un poste.

Maintenant, une fois que tu as donné ton avis sur HBA, ce serait cool que tu le donnes aussi sur la façon dont les joueurs se servent de la com' pour être augmenté.
 //  13:29  //  Passionné des Philippines
Sachant que Jesé est reparti en prêt en Espagne, je ne pense pas qu'il sortira ce genre de vidéos.
Hool and the Gang Niveau : District
@Gwayhir: Le rab de frites, c'est pour ceux qui ne mangent pas de porc?
 //  14:20  //  Supporter des Pays-Bas
@Kiff ta vie
Je ne sais pas si c'est à moi que tu parles, mais l'arbre de la convers le dit même si je ne me souviens pas d'avoir discuté avec toi sur ce sujet.
Qu'importe.

Je ne dis pas qu'il a bien fait de la faire ou qu'il ne mérite aucune sanction.
Je dis que quand je vois le "palmarès" d'Aurier, qui a fait mille fois pire, entre son périscope, ses chaussettes (ce seul épisode me parait bien pire que la vidéo entière de BA) et 'navoir quasiment eu aucune sanction, je m'interroge sur la hiérarchie des fautes au PSG.

Dans un monde normal et équitable, Aurier aurait du etre viré pour faute grave et/ou blacklisté, et Ben Arfa devrait être sanctionné d'une amende.
Oups, désolé alors je m'adressais à la personne avec la photo dans l'avatar (Gwayhir)

Je partage assez ton point de vu. Même si c'est difficile de licencier un joueur.
Par exemple, Liverpool a été un peu plus malin avec Sakho je trouve tout en étant ferme.
Ok mais
1- je ne me souviens pas avoir discuté avec toi non plus (désolé)

2- je ne suis pas certain qu'on parle de la même chose ?
Ce n'était pas une discussion. Une réflexion de ta part, sans réponse d'ailleurs par la suite.
http://www.sofoot.com/ben-arfa-malaise-tv-440700.html

Ca ne m'était pas forcément adressé apparemment.
Ca ne change pas grand chose et c'est pas bien grave.
Par contre, visiblement on n'est pas sur la même longueur d'onde.
Mais ça commence à me gonfler en peu d'en parler dans le même temps. Désolé pour le dérangement.
10 réponses à ce commentaire.
Lou Pantail Niveau : Loisir
Allez, je me mouille.

Cet été, son avenir va se dessiner du côté de Nice ou de Séville.
Qu'Hatem t'entende ! Amen
Hool and the Gang Niveau : District
Retour à Lyon?
2 réponses à ce commentaire.
Lou_Pitchoun Niveau : Loisir
Du coup c'est lui le 4e du top 50 des joueurs du PSG?
S'il est pas mini sur le podium, je me retire de la vie politique.
1 réponse à ce commentaire.
ici, c'est le qatar! Et oui qu'est ce que c'est que cette histoire? On paye les joueurs et ils ont des états d'âmes! N'importe quoi ces français.

Sinon j'ai regardé Ben arfa c 800 000 euros par mois, je souhaite pas de mal à ce garçon, très charmant au demeurant, mais je trouverais assez amusant qu'il se fasse virer du jour au lendemain sans indemnités après ses frasques, histoire qu'il redescende un peu sur terre. Parce que je nie pas sa sincérité mais ce qu'il n'a pas l'air de comprendre c'est qu'il se fout bien de la gueule du monde. Au passage, bravo à lui d'en être là aujourd'hui et il peut remercier les bons pigeons qui gère ce club
Lou Pantail Niveau : Loisir
Pour le salaire de Ben Arfa, ce que tu dis est inexact. Comme il a quitté l'OGC Nice contractuellement libre, il a bénéficié d'une grosse prime à la signature estimée à 5 M€ environ. Pour ce qui est de son salaire mensuel, il a une fixe beaucoup plus bas que celui de ses partenaires mais indexé sur des primes, notamment de ventes de maillot.

Du coup, quand toi tu parles de 10 M€ annuels, c'est dans le meilleur des mondes avec un Ben Arfa titulaire à tous les matches et dont le maillot s'arrache à la boutique, or, c'est loin d'être le cas.

Pour ce qui est du joueur, je vois pas en quoi il se fout de la gueule du monde, ce serait même plutôt l'inverse avec un entraîneur qui disons-le franchement, n'a jamais voulu de lui. Un entraîneur qui n'a jamais accepté de le faire évoluer à son vrai poste. Un entraîneur qui préfère une biquette comme Lucas plutôt qu'un vrai joueur de ballon comme Ben Arfa.

J'écoutais l'autre fois Landreau au CFC nous expliquer que "Ben Arfa devait courir plus pour gagner sa place". On parle de quoi ? D'athlétisme ou de football ? Si on a pas compris qu'on peut pas demander à Ben Arfa de faire le même boulot que les autres joueurs, c'était pas la peine de le prendre. La vérité, c'est que Ben Arfa au PSG, c'était un caprice de Nasser qui a toujours rêvé de sa star d'origine maghrébine.
 //  10:05  //  Supporter des Pays-Bas
Note : 3
Pourquoi ne peut-on pas demander à Ben Arfa ne pas faire le même boulot que les autres? Au nom de quoi? Son palmarès? Son talent?

C'est pas "courir", c'est "montre ta motivation et ton envie", "prouve que tu en veux", "bats toi".
Ben Arfa pourrait s'en passer s'il était une star mondiale, mais il ne l'est pas et ne le sera jamais.

Lucas a apporté mille fois plus que lui au PSG, alors que techniquement ya rien à voir. Parce qu'il a envie, parce qu'il se défonce, parce qu'il en veut. Malgré des limites effrayantes à tous les niveaux.

Mais encore une fois, c'est toujours la même rengaine : non, le talent seul ne suffit pas.
Lou Pantail Niveau : Loisir
Je l'attendais celle-là. Je vais me répéter encore une fois : il ne fallait pas prendre Ben Arfa si tu n'avais pas l'intention de le mettre dans les meilleures dispositions. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Claude Puel, le coach avec qui HBA a réalisé sa meilleure saison. Alors ok, Ben Arfa n'a pas le palmarès de Messi ou de Ronaldo, quand on a dit ça, on ne discute plus ?

Techniquement, Hatem est un joueur hors norme capable de faire basculer un match à lui tout seul, c'est juste dommage que Emery n'ait pas été capable de le comprendre. Alors oui, si tu prends Hatem pour lui demander de faire un repli défensif sur 50m et jouer à une touche de balle (les autres ne savent pas faire autrement), c'est comme acheter une Ferrari et la conduire seulement dans une zone limitée à 30 km/h : ça n'a aucun intérêt et surtout Ben Arfa sera moins bon que les autres dans ce rôle.
L'erreur est à imputer aux deux parties, aucun club ayant des ambitions européennes ne peut mettre Ben Arfa dans les meilleures conditions parce qu'il n'a jamais été fiable sur la durée, il a toujours fonctionné par coups d'éclats et ses histoires de club ne se sont jamais bien terminées (à l'exception de Nice, et encore certains pensent qu'il aurait pu montrer plus d'égard au club qui l'a relancé et a attendu 6 mois pour ceci).

Un signe de maturité (celle qu'il brandit tous les ans depuis qu'il a lu Nietzsche à 17 ans) aurait été de faire une seconde saison à Nice et augmenter sa crédibilité avant de passer le pas au PSG.
 //  10:38  //  Supporter des Pays-Bas
Puel, avec qui Ben Arfa a réalisé sa meilleure saison, oui, mais aussi parce que Ben Arfa était le meilleur joueur de son équipe et avec des ambitions décomplexées.
Tu mets Puel au PSG, Ben Arfa restera insignifiant. Tu remets Ben Arfa à Nice sans Puel, il redeviendra un bon joueur titulaire.

Mais un "joueur qu'il faut mettre dans les meilleurs dispositions" si lesdites dispositions sont de le laisser glander à l'entrainement, ça ne devrait pas exister! Le mec n'a juste rien à faire dans le foot professionnel à partir de là.

Et jusqu'à aujoud'hui, à part les coeurs de ses fans, Ben Arfa a pas fait basculer grand chose, alors que les occasions n'ont je crois pas manqué.
Mais au final, ses faits d'armes restent faibles en quantité et en qualité. Bien trop pour prétendre à avoir des passe droits à l'entrainement.
Lou Pantail Niveau : Loisir
Contrairement à ce qui avait été dit dans la presse, le Gym a longtemps tenu la corde pour conserver Ben Arfa avec un joli contrat à la clef, peu ou prou équivalent à celui de Balotelli.

Après, je lui en veux pas d'avoir choisi Paris. Il a 30 ans, peut-être que l'occasion de signer dans un grand club ne se serait pas présenté à nouveau et comme c'est aussi le club de sa région d'origine, on peut pas lui jeter la pierre. Refuser le PSG quand tu joues en L1, ça n'existe pas.
 //  14:23  //  Supporter des Pays-Bas
Je ne lui reproche pas non plus. Mais j'avais dit à l'époque que ce serait une connerie, à tous points de vue, surtout si des clubs espagnols ont vraiment frappé à sa porte et si tu clames depuis tout petit ton envie de "juste jouer au foot".

A un moment, tu as aussi le droit d'être conscient de tes limites et de ce dont tu as vraiment envie.
Pas un hasard si à 30 ans il n'a quasiment jamais joué en Ligue des Champions...
j'attribue volontiers sa bonne saison à Nice au fait qu'il ait été arrêté six mois, ce qui l'a réfroidi un peu, ce n'est qu'une hypothèse certes, mais dans ce sens, une fois débarqué à Paris, il est retombé dans ses travers, avec un statut qu'il n'assume pas.

Quant à son utilisation par Emery, il faut bien comprendre que ce joueur est un casse-tête dans le sens où il peut complètement déjouer et qu'il n'offre aucune garantie. Et on est bien d'accord que ce n'est pas le premier entraîneur à s'y casser les dents, de même qu'on ne sait pas si Puel l'aurait bien jouer tous les ans. D'ailleurs je me rappelle que sur certaines affiche où il était très attendu, comme contre lyon, il se remettait à faire de la merde. Joueur très sensible sans doute.

Enfin concernant son salaire, ok il gagne un peu moins mais il gagne deja bcp pour un mec de 30 piges qui n'a rien fait de sa carrière. Au moins 2 explications à ça, un monde du foot qui marche sur la tête et un talent hors du commun.

Et puis si je m'emporte un peu contre lui, c'est qu'il aurait pu partir cet hiver s'il n'était pas content mais maintenant s,il est capable de faire parler la pudre en fin de saison après ça, je serais le premier à m'incliner mais force est de constater qu'il fait tout à l'envers. Un grand rêveur sans doute.
jaimelefootenmarchant Niveau : CFA2
Les bonnes conditions ç'aurait simplement été de le laisser à son poste réaliser un match référence pour le club. Peu importe l'adversaire... c'est la moindre des choses pour un joueur que tu recrutes.

Après il se serait naturellement inséré dans la rotation de l'effectif et une fois arrivé au printemps l’entraîneur aurait une idée un peu près franche de son onze type en fonction des matches

9 réponses à ce commentaire.
C'est marrant je n'aurais vraiment pas pensé trouver ce contenu en ouvrant l'article.
On sent un vrai ras le bol de la part de l'auteur et le "dossier" Ben Arfa est la goutte d'eau.
En tout cas personnellement j'ignorais à quel point la cassure entre le monde du foot pro et les journalistes était profonde.
Chatperché Niveau : CFA2
Entre le monde du foot pro et tout le monde la cassure est grande...
Enfin j exagère juste un peu
Ce commentaire a été modifié.
J'entends bien mais pour moi (suis-je naïf?) je voyais les médias faire partie de ce système et trouver leur compte autant que les clubs/joueurs.
J'ai pas l'impression que l'Equipe, Bein sport ou Onze mondial soient vraiment lésés par le fonctionnement des clubs pros.
Moi aussi j'ai appris quelque chose. Je pense qu'on avait le même point de vu avant la lecture de l'article.
Maintenant, malgré ces contraintes évoquées, je ne trouve pas que cela change tant que ça la donne dans ce rapport.
Ca complique un peu les relations, mais je pense toujours que les clubs ont besoin de la presse et inversement.
3 réponses à ce commentaire.
Franczeska1
Intéressant article. <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5dkiu2_wielblady_animals?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
 //  10:17  //  Supporter du Red Star
Ben Arfa n'est pas un mauvais bougre à mon avis, mais, il aurait sans doute dû s'abstenir de faire une telle vidéo... Je me demande bien pourquoi avoir fait une vidéo comme cela... Pourquoi avoir balancé son message sous cette forme? Le voir se promener en bord de Seine, le regard perdu dans le vague ou regardant le clapotis avec une petit musique de fond, ça fait un peu spot de prévention...
Je suis d'accord, quelle preuve de mauvais goût...
Comment le mec peut regarder sa vidéo et penser sincèrement que c'est réussi...
Quel vide esthétique absolu!
Hool and the Gang Niveau : District
La scène de la soirée déguisée me semble particulièrement réussie au contraire!

[img]https://media.giphy.com/media/23uivSel4mrh6/giphy.gif[/img]
2 réponses à ce commentaire.
Excellent article. Perso, Hatem me déçoit surtout parce que je l'imaginais rebelle, un peu hors de la mode, plutôt intello (il cite Kafka!), un mec de bon goût quoi! Sa video est naze, tellement caricaturale, c'en est risible! Le regard fixant l'horizon... on dirait une parodie des inconnus! Et la musique? c'est la goutte d'eau.... on imagine le soin pris pour monter ça, la préciosité. Après ça, je n'oserais pas me pointer dans le vestiaire, faire face aux collègues !!
Lost in translation Niveau : CFA
Bernard se met en scène pour demander du temps de jeu à son coach ou à son président. Il fait appel au vote du public comme si la saison du PSG était une émission de télé réalité.

Je trouve ça d'une débilité consternante perso. Ce n'est pas le parc qui va scander son nom pour le faire rentrer vu son niveau. Qu'il aille discuter avec son entraîneur, avec son prédisent au besoin. Qu'il lui dise "c'est Ounaille ou moi". Pas de soucis.

Mais ca...

Après le débat sur la communication verrouillée des joueurs est valable mais j'ai l'impression qu'il est plus lie aux différents sponsors des joueurs qu'aux clubs en eux mêmes.
Effectivement bon article, mais qui élargit le sujet.
La com'2.0, j'ai l'impression d'y assister depuis un moment, pas uniquement depuis HBA.

En gros je vois plusieurs thèmes dans tout ça :
- la com personnelle des joueurs liée à celle des clubs comme expliqué dans l'article. ex : faire une demande d'interview dans un média
- la com' via les réseaux sociaux, pour le coup dissociée des clubs. ex : Le lapin de Griezmann ou Evra avec " I love this game ".
- Le recrutement d'un club : un club est une boîte. Il fait parfois des erreurs dans ses décisions.
- Le choix de carrière des joueurs : Les joueurs font des choix et peuvent aussi prendre de mauvaises décisions.
- J'ajouterai une touche humaine à tout ça : Quand tout se passe mal, celui qui souffre le plus reste le joueur.

C'est probablement non exhaustif.
ps : pour moi le timing est une donnée qui n'a pas trop de sens.
Imaginez si HBA avait fait cela avant le match retour contre le Barça, qu'auriez vous dit ? Qu'il est Serge ?
Plus sérieusement, le timing eut été pire.
IL n'y a pas de bon timing.
Elargi est au passé simple donc il ne prend pas de "t".
Non je déconne, c'est une faute. J'espère que c'était la seule grosse.
1 réponse à ce commentaire.
Master of footix Niveau : Loisir
Qu'il se barre en chine !
jaimelefootenmarchant Niveau : CFA2
Emery n'a pas donné sa chance à Ben Arfa, ( certains diront que c'est la faute d'Hatem s'il n'a pas su gagner sa chance ) et le club a connu en son absence ce qui est probablement la défaite la plus retentissante de son histoire.

Comment Emery se justifie t'il de ne pas avoir utilisé un joueur aussi brillant que HBA, de l'avoir laissé aussi peu jouer & engranger de l'expérience, au point qu'il ne joue meme pas une minute le jour de ses 30 ans, qui désormais fera date dans l'histoire du Psg: HBA a eu 30 ans le jour où le QSG s'est fait fessé...

Bravo Emery, bravo Paris, beau gâchis.
Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17 Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11 mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15 mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37
mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13