En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. //
  3. // Liste des Bleus de l'étranger

Hatem Ben Arfa aura sa chance

Et hop, la première liste de Laurent Blanc pour l'Euro 2012 vient de tomber, et elle concerne les Bleus qui jouent à l'étranger. Douze noms parmi lesquels ceux de Ben Arfa et Malouda.

Modififié
Gaël CLICHY (Manchester City)
Une superbe fin de saison. Solidement installé sur son côté gauche à Manchester City, Gaël Clichy a rangé Kolarov sur le banc et a mangé tous ses adversaires. Devancé à l’ancienneté et à l’expérience par Evra, l’ancien latéral gauche d’Arsenal mériterait presque une place de titulaire dans le onze de Laurent Blanc. Quitte à être fantaisiste jusqu’au bout, le sélectionneur des Bleus pourrait filer le poste à celui qui ramasse le titre de champion d’Angleterre dimanche…

Patrice EVRA (Manchester United)
Etre titulaire à Manchester United vaut son pesant d’or au moment d’aborder ce genre de moments. Auteur d’une saison qui ne restera pas comme sa meilleure du côté d’Old Trafford, Patrice va devoir rester sage et éviter que l’on lui jette des chronomètres à la face s’il veut assurer sa place dans le starting 11 de Laurent Blanc. Qui dit Manchester United dit également Paul Scholes et qui dit Paul Scholes dit roux. C’est donc le moment de penser à Jérémy Mathieu, éternel oublié, qui va donc pouvoir partir en vacances une fois la saison terminée. Très dur.

Younès KABOUL (Tottenham)
Objectivement le quatrième défenseur central de la « liste des étrangers » , soit celui qui dit fuck à Mamadou Sakho. Avant-dernier rempart d’une équipe de Tottenham enthousiasmante jusqu’à ce qu’on parle de Harry Redknapp à la tête de la sélection anglaise, Younes Kaboul mérite d’avoir son nom dans le panier. Régulier, puissant, sérieux et parfois buteur, il pourrait bien être la caution auxerroise d’une équipe qui s'affichera sans Bacary Sagna, Djibril Cissé et Olivier Kapo.

Laurent KOSCIELNY (Arsenal)
A Arsenal, Laurent Koscielny joue aux côtés du brillant Thomas Vermaelen. Les connaisseurs le savent, cela signifie que l’ancien lorientais, qui passe son temps à voir l’excellent belge se barrer sur le front de l’attaque, est désormais capable de tenir une défense sur ses épaules. Auteur d’une bonne saison, le Français a été régulier et a mieux abordé les grands rendez-vous que la saison passée. Et puis bon, on ne sait jamais, on pourrait avoir besoin de mettre un c.s.c, hein.

Philippe MEXES (Milan AC)
L’autre caution AJA de la défense. Autant le dire tout de suite, du côté de Milan, Philou n’a pas fait l’unanimité. Il se murmure même qu’un jour, on lui aurait préféré Mario Yepes. Cela étant, l’homme au tatouage étoile demeure un des excellents défenseurs de l’équipe de France et devrait d’ailleurs faire la paire avec Adil Rami dans l’axe en Ukraine. Capable du meilleur comme du pire, il a l’avantage de se farcir Zlatan Ibrahimovic tous les jours à l’entraînement. Ca pèse, sur un CV.

Adil RAMI (Valence)
Joli coup de poker de Rami. Fraîchement titré champion de France avec le LOSC, l’ancien employé de la mairie de Fréjus s’en est allé vers Valence, voir comment les choses se passaient en Liga. Un an plus tard, Adil baragouine en espagnol et a eu l’occasion de taquiner les chevilles de Messi et de CR7. Toujours aussi costaud, Adil va devoir patienter pour ses vacances au Club Med. La caution métro-sexuelle de l’équipe.

Yohan CABAYE (Newcastle)
Le salaud qui a volé la place de Gabriel Obertan. Cela étant, le milieu de terrain de Newcastle est sans aucun doute le Français qui a réussi le plus beau pari cette saison. Alors que beaucoup se demandaient ce que l’ancien lillois allait bien pouvoir foutre chez les Magpies, Cabaye a pris son courage et son talent à deux mains et s’est imposé, journée après journée, dans l’entrejeu d’Alan Pardew. Buteur, passeur et récupérateur, il pourrait d’ailleurs profiter de la méforme des milieux de terrain évoluant en Ligue 1 pour gratter une place de titulaire. Logique.

Florent MALOUDA (Chelsea)
La Maloude est là, donc. Un peu plus de 1000 minutes en Premier League, 2 buts et un état de vieillesse avancée qui n’est plus à prouver. Impliqué dans le projet bleu depuis un bout de temps, le joueur de 31 ans, déjà titré cette année, jouera la finale de la Ligue des Champions dans quelques jours. Un beau parcours qui, ajouté à un profil relativement atypique chez les Bleus, explique ce qui semble être le choix le plus contestable de la liste de Laurent Blanc. Oui, Jérémy Mathieu pouvait jouer milieu gauche, aussi.


Samir NASRI (Manchester City)
Un homme qui divise mais qui est en train de mettre tout le monde d’accord. Beaucoup détestent Samir Nasri et beaucoup s’en sont pris à lui au moment où il a quitté Arsenal pour City. Mais après avoir connu une grosse période creuse cette saison, Samir a porté ses couilles et termine bien l’exercice 2011-2012. Polyvalent, il jouera là où Laurent Blanc voudra de lui. Contribue au revival de la génération 87.

Hatem BEN ARFA (Newcastle)
Le candidat du peuple a eu le droit à sa chance. Unanimement réclamé par la vox populi, le feu-follet de Newcastle fait donc partie de cette pré-liste des Français évoluant à l’étranger. De retour à son meilleur niveau après sa fracture de la jambe, HBA régale les amateurs de Premier League semaine après semaine. Reste à savoir s’il est capable de répéter ce genre de prestation sur une compétition d’un mois et à connaître le rôle que va lui réserver Laurent Blanc. Et puis bon, on ne sait jamais, le sélectionneur pourrait lui préférer Valbuena.

Franck RIBERY (Bayern Munich)
Sans surprise, le meilleur joueur français de l’année (en compagnie de Karim Benzema) figure dans cette liste. Irrésistible sous les couleurs du Bayern Munich, l’ancien marseillais entretient toutefois des relations difficiles avec la France. Souvent en dillétante sous le maillot de l’équipe de France, le Munichois est certainement le joueur qui aborde la compétition avec le plus de pression. En effet, supporteurs et observateurs ne lui pardonneraient pas une mauvaise compétition. Allez Franck, le changement, c’est maintenant.

Karim BENZEMA (Real Madrid)
Comment réunir le jeu de tête de Louis Saha, la puissance de Djibril Cissé, la finition de David Trézéguet, la technique de Nicolas Anelka, le statut de Thierry Henry et les statistiques de Jérémy Perbet en n'utilisant qu'un seul maillot ? Equation fastoche : en convoquant Karim Benzema.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 45 minutes L2 : Les résultats de la 22e journée
il y a 6 heures Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 2
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17