1. //
  2. //
  3. // Monaco/Lorient (1-2)
  4. // Billet d'humeur

Haro sur Monaco : Footix en veut pour son fric !

Footix a souvent des travers opportunistes relous et son mauvais rôle habituel, c'est quand il vole au secours de la victoire (en gros, ça chante quand ça gagne). Mais Footix devient vraiment détestable quand il devient consommateur frustré. Sa cible actuelle ? L'AS Monaco, coupable de ne pas être le parfait alter ego du PSG. La défaite de dimanche soir contre Lorient (1-2) annonce déjà de beaux lynchages…

Modififié
0 54

Super Monaco vs Super PSG ?


Mettez-vous à la place de Footix… Avec la remontée de l'ASM en L1, on lui avait survendu la saison dernière un super Monaco capable de titiller un PSG stratosphérique et beaucoup trop dominateur. On lui promettait que le Rocher livrerait à la tour Eiffel un duel hyper serré avec un suspens garanti qui durerait jusqu'à la toute dernière journée, avec quand même la victoire parisienne au bout (faut pas déconner !). Et Footix a acheté, bien sûr… D'autant plus qu'avec des Russes très riches et dépensiers, avec le grand Ranieri comme coach et avec des très belles recrues payées ou salariées à prix d'or (Falcao en tête, plus Moutinho, Toulalan, Carvalho, Abidal, Lucas Ocampos et James Rodríguez), on tenait le challenger rêvé pour faire de l'ombre à Paris entre midi et quatorze heures. Mieux ! L'ASM a mené grand train jusqu'à la 10e journée en leader séduisant devant le PSG. Footix heureux en avait pour son argent… Sauf que la puissance de feu de Paris Qatar a logiquement fait la différence, au point de cannibaliser à nouveau cette pauvre L1 : en reprenant au Rocher la première place pour ne plus la lâcher, Paris a tué tout suspens. Et c'est à ce moment précis que Footix a fait chauffer le goudron pour y plonger l'ASM, incapable de concurrencer Paris jusqu'au bout… Claudio Ranieri a le plus morflé : on lui a reproché ses changements de système, ses coachings en cours de matchs pas toujours bien compris. On a insisté sur son palmarès pas très fourni au point de le faire passer pour « le » loser éternel des bancs de touche. On lui a fait porter le chapeau de la blessure de Falcao, aligné en Coupe de France contre les amateurs de Chasselay. On a rappelé aussi que l'ASM ne jouant pas l'Europe, elle se devait de briller en championnat, alors quoi, enfin, merde ! Et pourtant…

Son ASM jouait bien, parfois très bien. L'équipe qui revenait de L2 étalait une identité de jeu et des automatismes incroyables pour un promu que seul l'argent ne pouvait pas expliquer. Le bon Claudio ressassait humblement que le PSG était beaucoup plus riche, beaucoup plus en avance dans son projet sportif et que lui faisait de son mieux pour rester au contact de Paris et pour décrocher cette deuxième place qualificative pour la C1. Que dalle ! Monaco avait trahi. Monaco avait rompu le contrat de confiance avec le consommateur de L1 et le SAV débordait d'invectives. La saison s'acheva sur le sacre parisien et Monaco finit deuxième à 9 longueurs, avec 80 points (record du club en L1) et 23 victoires pour 4 défaites. Monaco avait même tenu deux fois en échec l'armada zlatanesque (deux 1-1 en championnat). Mais non ! Ça ne suffisait pas. C'est donc avec satisfaction que Footix salua le limogeage de Ranieri dont l'incompétence avait gâché ses weekends de L1. Footix spéculait alors sur la saison à venir : les moyens illimités de Rybolovlev pas encore entravés par le FPF (fair-play financier) achèteraient un super coach, des super recrues et un super statut de co-favori avec le PSG pour 2014-2015. Sauf que…

Rybolovlev n'est pas Claude Bez…


Sauf que Rybolovlev n'a pas engagé contre le PSG l'escalade nucléaire qu'on attendait de lui : pas question pour lui de surenchérir sur les mises de fonds pharaoniques déployées par le Paris Qatar Club. Pas question de se ruiner en achats démesurés dans un combat inégal. C'est le « modeste » Leonardo Jardim qui a succédé à Ranieri et le mercato monégasque n'a toujours pas réellement démarré. Pire ! James Rodríguez a été vendu au Real pour une somme à culbute (on parle de 90 millions d'euros, soit le double de son achat au Porto FC l'été dernier)… Deux flash-back pour essayer de comprendre pourquoi Dmitry se montre très regardant et près de ses sous sur le «  projet AS Monaco » . Au printemps dernier, Dmitry Rybolovlev s'est d'abord pris une grosse cartouche dans la procédure de divorce entamée par son ex-épouse et qui l'a condamné à lui céder la quasi-moitié de son immense fortune… Cet épisode judiciaire ruineux a bien sûr compté, mais il faut remonter à fin 2011 pour comprendre également pourquoi Rybolovlev ne jouera pas à la roulette russe avec les Qataris pour juste faire plaisir à Footix. Déjà, quand il a racheté le club de Monaco moribond (lanterne rouge de L2 en décembre 2011 !) il y a presque trois ans, Rybolovlev considérait qu'il faisait une faveur à la famille princière liée de tout temps à l'ASM. En échange, Dmitry souhaitait devenir citoyen monégasque pour se prémunir de poursuites judiciaires diverses et sans doute pout faire fructifier certaines affaires sur le Rocher… Ce ne sont donc pas vraiment des réelles considérations sportives qui ont inspiré l'oligarque russe à investir dans l'AS Monaco : il faut s'en souvenir sans cesse pour bien comprendre qu'il pourrait se désengager du club à n'importe quel moment. C'est fâcheux, mais c'est ainsi. Sans Rybolovlev, l'ASM serait actuellement en National… Enfin, l'année dernière, la fronde de quelques présidents de clubs pros qui ont contesté le statut fiscal de l'ASM de Rybolovlev l'ont conduit à s'acquitter d'une somme de 50 millions d'euros à la LFP. Si la démarche de ces clubs avait une certaine légitimité, il faut aussi comprendre que le Russe ait modérément goûté cet affront alors que, depuis des décennies en L1, personne ne s'était trop élevé contre le club monégasque à cause de ce statut fiscal avantageux. Cette « amende » vexatoire de 50 millions a sans doute refroidi Rybolovlev au moment de s'investir davantage dans le foot français…

Au moment de racheter l'ASM, Rybolovlev avait certainement des ambitions sportives très élevées pour le club. Sauf qu'à la même époque (fin 2011, début 2012), les Qataris ont racheté le PSG en y mettant progressivement des moyens bientôt beaucoup plus considérables que les siens (Dmitry a quand même dépensé 160 millions d'euros de transfert à l'été 2013). Rybolovlev a dû comprendre très rapidement qu'il était vain de lutter contre QSI et il s'est sans doute résolu à réduire la voilure et assumer le statut de numéro 2 derrière le PSG. Et tant pis pour Footix : Rybolovlev ne veut certainement pas finir comme Claude Bez, vaincu par Tapie et ses riches « partenaires » de l'époque (TF1 et le Crédit lyonnais). Et puis Monaco n'est pas Paris, capitale mondialisée, et le stade Louis-II n'aura jamais l'incandescence populaire du Parc des Princes (demandez à Radamel ce que ça fait de jouer devant 8000 personnes). Vadim Vasilyev, bras droit de Rybolovlev à l'ASM, a très bien résumé la stratégie de développement soft du club à l'ombre du PSG dans L'Équipe du jeudi 7 août : « On ne va pas dépenser de l'argent juste parce que nous sommes Monaco. (…) Cette saison, on stabilise et on consolide. On développe encore car il faut bien des fondations. » Du coup, pour l'instant l'ASM vise donc les jeunes à fort potentiel sportif et fort potentiel à la revente (Martial, Bakayoko, Nardi, Kondogbia, Kurzawa, Ocampos, Ferreira, Carrasco, etc.) Mais, attention ! Le mercato n'est pas fini. Accessoirement, Vasilyev a tenu à préciser le coût d'agrandissement du centre d'entraînement de l'ASM : 30 millions d'euros. Ajoutés aux 50 millions payés à la LFP, ça fait 80 millions d'euros. Soit la quasi-totalité des recettes de transfert de J. Rodríguez… L'ASM a aussi des frais. Qu'on se le dise…

Jardim au bûcher !


Alors, voilà. Footix n'était déjà pas content de l'arrivée de Jardim et du recrutement light de juillet. Mais depuis hier, Footix est carrément vénère parce que l'ASM a perdu 2-1 à dom contre les amateurs de Lorient (CFA 2). Où est le suspens qu'on lui avait promis ? Qu'attend ce Monaco super riche pour se renforcer avec des super joueurs ? Et pourquoi avoir vendu « James » ? Etc, etc. Le lynchage de Jardim a déjà commencé : comment a-t-il pu laisser Toulalan sur la touche ? Pourquoi avoir aligné le lent Carvalho, expulsé en fin de match ? Pourquoi avoir lancé Bakayoko (19 ans) au milieu ? Pourquoi Moutinho en n°10 haut, puis en 8 décroché ? Pourquoi être passé du 4-2-3-1 au 4-4-2 à la demi-heure de jeu ? Pourquoi une équipe si offensive ? Pourquoi avoir de surcroît fait entrer trois attaquants ? Pourquoi avoir perdu ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Footix est colère. Pourtant l'ASM a plutôt très bien joué en seconde mi-temps, imprimant un rythme effréné de malade (preuve que les joueurs sont bien physiquement dans le coup), avec des occases à la pelle. Lorient a bien joué le coup et a pu compter devant sur un très bon Aboubakar et surtout sur un excellent Lecomte dans les buts, c'est tout. L'ASM aurait pu gagner 4-1 et Footix aurait été content. Tout n'a pas été parfait, Jardim l'a reconnu : «  On doit continuer à travailler pour améliorer le secteur défensif. On attend un joueur dans ce secteur. Il faut continuer à travailler pour jouer avec une ligne défensive haute. Les grandes équipes jouent ainsi. On n'est pas encore complètement habitué. Le projet de Monaco est de construire une équipe capable de maîtriser toute la largeur du terrain. Dans un modèle avec une défense haute, capable de dominer et contrôler son adversaire. Il est plus facile de jouer en contre-attaque. Ce n'est pas notre idée. On veut jouer de cette manière-là pour devenir une grande équipe. » Vous en connaissez beaucoup, des entraîneurs de L1 qui revendiquent des hautes ambitions dans le jeu ?

Surtout, le bon Leonardo est revenu sur le mercato à venir : «  Monaco cherche un défenseur central, des joueurs créatifs, milieux offensifs et des ailiers. Je comprends que les supporters soient inquiets. Nous voulons gagner, proposer du football de qualité. J'aurais préféré perdre durant l'avant-saison que lors de cette première journée. Mais on peut promettre aux fans que l'on va travailler dur pour continuer à avancer. » Ben, voilà ! C'est simple : il fallait d'abord jouer en compète pour faire le point sur les manques et les besoins de l'équipe. Pas avant. Donc on peut faire confiance à Jardim et à ses dirigeants pour recruter les hommes qu'il faut. Il faut surtout laisser bosser Jardim ! Mais Footix s'en fout. Il veut déjà la peau de l'obscur coach portugais. Il veut que Rybolovlev dépense le reste de sa fortune. Il veut que CR7, Rooney et Messi débarquent demain matin à la Turbie et qu'au soir de la 38e journée, Paris soit champion face à Monaco à la différence de buts. Accessoirement, si le PSG et l'ASM disputaient aussi la finale de la Ligue des champions le 6 juin au Stade de Berlin, Footix serait alors aux anges…

Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Un footix, c'est un mec qui balance des "infos" du genre : "Kroos agace CR7" ?

Votre pain quotidien en fait.
J'ai absolument rien compris à cette démonstration.
" Accessoirement, si le PSG et l'ASM disputaient aussi la finale de la Ligue des champions le 6 juin au Stade de Berlin, Footix serait alors aux anges…"
J'ai absolument rien compris à cette démonstration.
le redempteur Niveau : Loisir
C'est quoi clairement la définition d'un footix ?

Ps : ne dites pas toi.
Richard_Gotainer Niveau : DHR
Cool article...seulement Footix il a bon dos parceque ses attentes, impatiences ou exigences c'est bien ses nouveaux amis russes qui les lui on vendu et personne d'autres avec leurs discours sur concurrencer le psg, comme quoi il jouait le titre dés l'année dernière. Le footix, lui, en bon simplet, il y a cru et développe désormais une exigence démesurée.
Note : 2
Je ne comprends pas bien la thèse de l'article. Souhaiter que le championnat soit plus concurrentiel et pas joué dés la deuxième journée c'est être un footix ?

L'ASM est un des plus grands clubs français (le dernier à avoir été en finale de C1), c'est naturel de les attendre tout en haut si ils ont un riche propriétaire dépensier. Ce qui suscite la critique c'est le manque de cohérence dans le développement de ce projet due notamment aux accointances du club avec l'écurie Mendes qui cherche à placer ses pions.
Luis75
Indigestion de Footix.. Trop de footix tue le footix.. Bref faut pas abuser sur un terme!
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par le redempteur
C'est quoi clairement la définition d'un footix ?

Ps : ne dites pas toi.


En gros ce serait une sorte de "supporter" opportuniste qui papillonne entre plusieurs équipe en fonction de l'air du temps et qui n'y connaît rien en foot.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Sidney G'Ovule


En gros ce serait une sorte de "supporter" opportuniste qui papillonne entre plusieurs équipe en fonction de l'air du temps et qui n'y connaît rien en foot.


*équipeS
Il faut rappeler qu'il est gavé en élevage par des journalix et des consultix.
Note : 2
Autant j'adore les articles de Chérif sur l'Ajax , autant j'ai trouver cet article d'une nullité extreme !
Entre ce mot footix ou terme réservé aux adolescents , ou un plus de 30 ans ne comprend meme pas la définition , et la comparaison PSG-Monaco qui est pas du tout le meme projet .. !!

Bref un compte rendu de Ajax - Vitesse , avec un point sur les mouvements du club ainsi que la présence de Eto'o dans les tribunes de l'Arena , aurait était plus judicieux que cet article en carton !
Ohlala, l'article de merde.
Ne parlez pas des choses dont vous ne savez rien.
Cet article n'est qu'un tissu de spéculations niaiseuses.
Une question que je me posais, moi qui ne fais pas de comptabilité.

Monaco sera soumis l'année prochaine au FPF (s'il dispute une compétition européenne ce qui semble probable). Le FPF c'est, en résumant: ne pas dépenser plus d'argent que ce que l'on dispose.

Est-ce que Monaco ne réduirait pas la voilure et vend ses joueurs pour pouvoir faire face au FPF l'année pro ?
Est-ce que les revenus de cette saison comptent pour cet exercice financier et ne peuvent pas être reportés sur celui de l'année prochaine ? Dans ce cas je ne comprends pas trop la stratégie de l'ASM;
Ce ne sont donc pas vraiment des réelles considérations sportives qui ont inspiré l'oligarque russe à investir dans l'AS Monaco : il faut s'en souvenir sans cesse pour bien comprendre qu'il pourrait se désengager du club à n'importe quel moment.


Accessoirement, Vasilyev a tenu à préciser le coût d'agrandissement du centre d'entraînement de l'ASM : 30 millions d'euros. Ajoutés aux 50 millions payés à la LFP, ça fait 80 millions d'euros. Soit la quasi-totalité des recettes de transfert de J. Rodríguez… L'ASM a aussi des frais. Qu'on se le dise…


La bêtise, la fumisterie de l'article révélée en deux phrases.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par popeye
Ohlala, l'article de merde.
Ne parlez pas des choses dont vous ne savez rien.
Cet article n'est qu'un tissu de spéculations niaiseuses.


Au demeurant c'est plutôt intéressant de se pencher sur le cas de l'ASM qui a le cul entre deux chaises: obligation d'affirmer ses ambitions sportives tout en devant composer avec davantage de contraintes financières que le PSG (recettes billetterie dérisoires, merchandising faible...). Mais aborder le sujet en s'appuyant pendant 3 paragraphes sur le concept fumeux de footix est d'un intérêt limité
Les fameux "footix". Ceux qu'on adore détester, mais existent t-ils vraiment ?
On vise qui là ? les quelques personnes qui ont osé se moquer de Monaco après une défaite à domicile contre un club à petit budget ?
C'est vraiment un article à clic, un défouloir contre méchants invisibles.
Les journalistes et le marketing des clubs nous imposent qui aimer, qui détester, de qui se moquer. Il n'y a pas de footix, que des déçus et des désabusés.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Footix est mort. Vive le Lynx !
(Je sais tjs pas ce que ça veut dire, mais c'est pas grave).
Message posté par le redempteur
C'est quoi clairement la définition d'un footix ?

Ps : ne dites pas toi.

RonHarris en est un bel exemple
D'accord avec Sydney c'était pénible de lire 20 fois footix dans l'article. Fatiguant même.

En plus mais footix...c'est vraiment une putain d'insulte de...footix. Et que personne vienne me dire le contraire, les mecs qui s'insultent de footix entre eux sont les gars qui connaissent le foot sur fifa et lequipe.fr
green manba Niveau : Loisir
alllllllllezzzzzz en avant les moins 1 ! avec vous c est comme pépé qui peut plus supporter mamy , mais qui veut pas non plus foutre le camp ! so foot vous gonfle, vous passez votre temps à critiquer( oh 3 fautes d ortho , oh une faute de syntaxe, etc etc etc gna gna gna , bande de bureaucrates aigris!!!!! )mais vous en etes pas moins fidels.



un lecteurX. à tous les mecs qui vont me répondre et caller des moins un , (je vous emmerde toujours une fois de plus que vous )
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 54