1. //
  2. // Non League Premier
  3. // Rushall Olympic

Harcelé parce que son nom ressemble à Ebola

46 11
Dele Adebola, ancien attaquant de Birmingham, a vu son compte Twitter s'affoler, hier.

Son nom de famille, proche du nom du virus qui frappe l'Afrique de l'Ouest, a provoqué une vive réaction sur Twitter. Le joueur nigérian a été contraint de se justifier et d'expliquer qu'il n'était pas atteint du virus. Harcelé de message, il a répondu sur son compte Twitter : « Les gars, arrêtez de me demander si j'ai Ebola. Je ne l'ai pas, mais merci de vous préoccuper de ma santé et de mon bien-être. » Seulement, cette réponse n'a pas rassasié les twittos qui ont continué à l'interpeller sur le réseau social. Sur le ton de l'humour (à l'appréciation de chacun), à la question Je peux attraper Ebola en répondant à ce tweet ?, il répond : « Il n'y a qu'une manière de le vérifier. »

L'attaquant, qui a joué pour un total de seize clubs dans sa carrière, évolue désormais à Rushall Olympic, en septième division anglaise. JGB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
PenoIndirect Niveau : Loisir
Si en plus il a un Diarra dans son équipe ,il est bon pour une quarantaine ...
Ironie de bas étage et de mauvais goût ou bêtise humaine poussée au paroxysme?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
46 11