1. //
  2. // 8es
  3. // Croatie-Portugal (0-1)

Happiness Peperapie

On parle de Renato Sánchez, homme du match, qui fait une belle entrée et amène certainement du dynamisme là où ça dormait. Mais un autre homme a tenu la baraque avant et pendant tout ce temps-là, plus discrètement. Ou pas.

Modififié
716 10

Il y a toujours ce vice, on ne s’en débarrasse pas si facilement. Quelques tirages de maillot, quelques jolis mots éparpillés dans les oreilles de certains adversaires, et puis cet espèce de croche-patte à la 82e, sur un Mandžukić transparent. Alors que l’attaquant de la Juventus monte au duel aérien, Pepe s’échappe et le fait basculer, assez violemment, au sol. Au final, Pepe s’en sort sans rien. Il y a aussi eu ce tacle de catcheur contre l’Islande quelques jours plus tôt. Encore un ballon aérien, sur lequel le défenseur portugais trébuche et emporte dans sa chute le pauvre Nordique.


Mais voilà, depuis le début de l’Euro, il n’a pris qu’un seul carton jaune. Pepe est de plus en plus propre et décisif. Surtout, il est le ciment de cette équipe du Portugal qui ne gagne pas, qui gagne désormais difficilement, mais qui ne perd pas. Maintenant qu’on entre dans les matchs couperets, les matchs à élimination directe, les matchs qui se jouent à un détail, les matchs où celui qui ne prend pas de but gagne, il va avoir son importance. Il a déjà largement eu son importance face à la Croatie. Il a éteint Rakitić, Modrić, Mandžukić. Et ça, ce n’est pas rien.

« Pepe is a gigantic dick »


Est-ce qu’il y a quelque chose de changé depuis le début de la compétition ? Pas grand-chose, non. C’est juste que, loin de Sergio Ramos, l’importance du chauve saute aux yeux. Certes, il est toujours ce joueur qui divise, le genre de mec qu'on préfère avoir dans son équipe, que contre. Il énerve encore et toujours ses adversaires dont le sélectionneur de l’Islande, Lars Lagerbäck – « J’aimerais qu’on puisse utiliser la vidéo pour punir rétrospectivement ce genre de choses » –, mais il fait vraiment de plus en plus mal aux adversaires. Peut-être plus que quand il partage les attaquants avec l’Espagnol. Depuis le début de la compétition, c’est seulement quatre fautes pour un maximum de duels gagnés. Et notamment au niveau aérien. Sur 20 ballons aériens en quatre matchs, il est sorti 13 fois vainqueur. Costaud.


Contre la Croatie, notamment, Pepe est encore à 65% de duels aériens gagnés. Il a sauvé deux ou trois situations chaudes et sinon, il s'est concentré à couper l’alimentation en ballon de Mandžukić. Tout simplement. Le Croate n’a touché que 20 ballons en 90 minutes, autant dire que c'est une traversée du désert. Finalement, il ne lui a manqué que de la réussite devant, sur coup de pied arrêté notamment, pour réaliser la partie parfaite. Par deux fois, il a manqué de lucidité et balancé des ballons de la tête, en tribune. En fin de match, dans une sérénité qu'il n'affiche que rarement, Pepe était heureux d'avoir su déjouer les pronostics en direct, à la télévision : « Ce fut un match très difficile. Nous avons travaillé dur pour atteindre les quarts. Les deux équipes ne voulaient pas faire d'erreurs. Il ne faut pas oublier qu'on vient de sortir une équipe qui a battu l'Espagne, championne en titre. Je suis heureux. » Il est donc là, le bonheur.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Psychedelic Train Niveau : DHR
Ca fait partie du bonheur, ou d'un début.

Pis, on aime bien critiquer Pepe, parler de ses coups de sang, etc. C'est oublier qu'en club, il est plus propre que Ramos et que sa légende, il l'a construite il y a bien longtemps, déjà.
Certains parlent de valbuena comme de pepe. Quelle blague! La plus grosse arnaque de tous les temps.
+1 pour le titre!
Pepe, il a fait un énorme match ce soir, as usual j'ai envie de dire. Mais il traîne une sale réputation qui fait que les gens n'ouvrent pas trop les yeux pour voir ce qu'il fait vraiment dans le match.
Je vais pas dire qu'il est sous coté (Dieu que je déteste cette expression!) mais il fait preuve d'une régularité qu'on ne voit que chez les meilleurs à ce poste. Cela fait maintenant presque 10 ans qu'il est au Real et à part les 6 derniers mois du Mou, il a pas connu de gros passage à vide. Il est peut être pas beau à voir jouer mais c'et un excellent défenseur très très dur à passer dans les duels en 1 vs 1.
Et puis, depuis le passage de Carlo Ancelotti au Real, il s'est très bien assagi et est très peu averti. Je n'ai plus la stat sous la main mais cette saison en liga, il a reçu moins de cartons jaunes que...Neymar, cela vous situe les progrès qu'il a fait dans ce domaine.
Franchement il n'y a que lui qui a joué hier soir. Il était sur tous les ballons défensifs, a bloqué des tirs, présent sur tous les centres. Placement parfait, à chaque fois. En plus, il était présent aussi sur les coups de pied arrêtés offensifs et s'est permis quelques percées balle au pied pour faire remonter le bloc en fin de match.

On s'en fout et c'est bien que le jeune Renato l'ait eu, ça le met en confiance et c'est vrai qu'il est spécial ce jeune, maille vrai homme du match, c'est clairement Pepe, 120 minutes de perfection défensive, avec ce qu'il faut de roublardise (loin de ses coups de pute du passé).
Pas du tout objectif parce que je suis portugais mais le match de Pepe et la première mi-temps de W.Carvalho c'est le genre de trucs que je trouve beau. Pas au sens beauté d'une action de Messi mais au sens où la difficulté est aussi grande et la réussite aussi admirable... Vers la fin de la première mi-temps les deux jouaient quasi uniquement à l'anticipation: faut avoir quand même de sacrés cojones!
J'étais au stade hier. C'est un monstre.
Il est fort sur l'homme, il agit très vite, bonne lecture. Seul petit pêché mignon, parfois il fait le tout petit dribble de trop là où il faudrait dégagé. Mais c'est un animal.
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Joga crado.
rinus-michels Niveau : DHR
Pepe est un vrai monstre, le défenseur dont le Brésil aurait eu besoin, mais le destin a voulu qu'il a choisi le Portugal. C'est un peu le Suarez des défenseurs centraux (ou l'inverse).
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 2
Renato Sanchez homme du match?
Pepe mérite ces hommages. Le mec est un monstre d'efficacité. Et l'a toujours été. On ne fait pas une carrière en club comme la sienne sans mérite.

Comme dit plus haut, dommage que le Brésil n'ait pas su le détecter à temps! Dommage pour le Brésil!

Y'a une telle fuite des talents là-bas!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La Croatie s'est sabordée
716 10