En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options

Hansson âme et conscience

Modififié
Martin Hansson est un arbitre suédois qui excelle dans l'art des buts venus d'ailleurs. La main de Thierry Henry, c'est sous son commandement par exemple.

Hier, il dirigeait Porto-Arsenal. Le deuxième but portugais -un gag- est de son fait également. Alors que le gardien des Gunners Fabianski venait de prendre un ballon dans ses mains sur une passe de son défenseur Sol Campbell, monsieur Hansson a sifflé un coup-franc indirect dans la surface pour les Guesh. Jusqu'ici tout va bien.

Seulement les joueurs de Porto l'ont joué rapidement et marqué un but aux Londoniens qui ne regardaient pas la gonfle.

Le genre de but qui enrage Arsène Wenger : « Je n'ai jamais vu ça ! C'est incroyable que l'arbitre laisse les Portugais jouer rapidement. Cette règle encourage les équipes à ne pas être fair play. Dans ces conditions, il est impossible de défendre. Nous étions dans une période sans danger et l'arbitre leur donne ce but. De plus, je pense que la passe était involontaire » .


Oui, Wenger est du genre mauvais perdant.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 59
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7
À lire ensuite
Gourcuff mauvais perdant