1. //
  2. //
  3. // Résumé

Hanovre tient le coup

Le Borussia, le Bayer et le Bayern s'imposent; Mayence, défait par les Bavarois, décroche. Seul Hanovre tient le rythme infernal imposé par Leverkusen et Munich, car bon, le Borussia est déjà loin... Sinon, le Werder, Schalke, Wolfsburg et Stuttgart ont perdu. La Bundesliga, c'est du grand n'importe quoi.

Modififié
0 0
Borussia Dortmund / Sankt-Pauli: 2-0


Buteurs: Barrios (39è), Gunesh (49è csc)

La première bonne nouvelle pour les supporters de Dortmund était l'absence de Gerald Asamoah, qui aimait bien marquer contre l'ennemi du temps où il jouait à Schalke. L'autre bonne nouvelle de la journée, c'est Lucas Barrios qui se remet à marquer de façon plus régulière. Sinon, rien à signaler dans le match, le Borussia a largement dominé les Hambourgeois, et continue sa marche en avant.



Bayer Leverkusen / VfB Stuttgart: 4-2


Buteurs: Kießling (6è, 90è+1), Castro (41è), Reinartz (81è) pour le Bayer; Harnik (16è), Kuzmanovic (52è) pour Stuttgart

Mission accomplie pour le Bayer, qui ne devait pas se déchirer pour ne pas se retrouver à égalité avec le Bayern. Le VfB Stuttgart, pourtant dans la zone de relégation, a tenu la dragée haute aux coéquipiers de Ballack. Mais le Bayer a fini par s'imposer, grâce à un Kießling qui retrouve sa condition physique d'antan. Pour Stuttgart, ça devient très compliqué: avec 19 points, les Souabes sont à quatre points du premier relégable, et partagent le statut de lanterne rouge avec Mönchengladbach.



FSV Mayence / Bayern Munich: 1-3


Buteurs: Allagui (84è) pour Mayence; Schweinsteiger (9è), Müller (50è), Gomez (77è) pour le Bayern

Le Bayern est en mode ogre, et broie tout ce qui bouge. Mario Gomez se porte bien, avec son 29ème but en 34 matchs, toutes compétitions confondues. Et quand Robben ne marque pas, c'est lui qui délivre les passes décisives (deux dans cette rencontre). Robben, mehr als ein joueur...



Hanovre 96 / 1.FC Kaiserslautern: 3-0


Buteurs: Schlaudraff (17è, 57è), Abdealloue (45è)

Quand ce n'est pas Didier Ya Konan qui fait le spectacle, les intermittents que sont Mohammed Abdellaoue et Jan Schlaudraff sont là pour effectuer la besogne. Résultat, le « champion de l'efficacité » qu'est Hanovre atteint son objectif de 40 points. La suite ne sera que bonus et plaisirs...

SC Fribourg / VfL Wolfsburg: 2-1


Buteurs: Reisinger (49è), Cissé (69è) pour Fribourg; Helmes (28è) pour Wolfsburg

Wolfsburg n'a pas eu de chance lors de ce match. Mais alors vraiment pas. Tout avait pourtant bien démarré avec le premier but de Patrick Helmes sous ses nouvelles couleurs. Mais la poisse est vite venue se coller aux Loups: un but litigieux accepté par Robert Hartmann, qui a fait une grosse boulette pour son premier match, et puis l'inévitable Papiss Cissé est passé par là. Quand ça veut pas...



Hambourg SV / Werder Brême: 4-0


Buteurs: Petric (42è), Guerrero (64è, 79è), Ben Hatira (87è)

Per Mertesacker, symbole du naufrage du Werder. Certes, c'est un défenseur propre, qui effectue une faute toutes les 450 minutes (!), mais qui, en ces temps difficiles, ne se révèle pas être le leader de la révolte en défense comme Thomas Schaaf pourrait le souhaiter. Au contraire, il est impliqué au moins deux des quatre buts de Hambourg. Là aussi, ça va être dur de lutter pour éviter la 17ème place, synonyme de barrage.



1.FC Nuremberg / Eintracht Francfort: 3-0


Buteurs: Schieber (67è), Mak (87è), Cohen (90è)

Stuttgart doit se mordre les doigts d'avoir prêté Julian Schieber. Le jeune attaquant de 22 ans en est à 7 réalisations, et est le meilleur buteur de Nuremberg. Quant à Francfort, il s'agirait de gagner en 2011...



TSG Hoffenheim 1899 / 1.FC Cologne: 1-1


Buteurs: Novakovic (48è csc) pour Hoffenheim; Mohamad (69è) pour Cologne

Hoffenheim a encore fait sa spéciale: ouvrir la marque, puis se faire rejoindre au score. Cologne a une fois de plus montré que ce n'était plus l'équipe de rigolos du début de saison: ce point est le onzième pris en six matchs. La galère semble loin...



Borussia Mönchengladbach / Schalke 04: 2-1


Buteurs: Reus (12è), Idrissou (23è) pour Gladbach; Kluge (2è) pour Schalke

Schalke est vraiment l'énigme de la saison. Comment une équipe peut-elle tenir la dragée haute à Valence en Ligue des Champions (et espérer jouer un quart de finale), et se ratatiner contre la lanterne rouge, en ouvrant la marque, de surcroît? C'est à n'y rien comprendre...


Ali Farhat

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0