En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barrage aller
  3. // FC Milsami Orhei/AS Saint-Étienne (1-1)

Hamouma met Sainté dans l'embarras

Alors que la rencontre était sous-contrôle stéphanois, Romain Hamouma a été expulsé de la rencontre et a ainsi permis aux Moldaves de revenir au score. Finalement, Sainté est parvenu à faire le dos rond et à obtenir le match nul (1-1). La correctionnelle était proche.

Modififié

FC Milsami Orhei 1-1 AS Saint-Étienne

Buts : C. Bud (56e) pour Orhei // R. Hamouma (40e) pour Saint-Étienne

Saint-Étienne est une équipe schizophrène, et Romain Hamouma est le joueur le plus atteint par cette pathologie. D'abord gaffeur, puis buteur et enfin catcheur, le meilleur joueur de l'ASSE a réalisé ce que l'on appelle un match complet. Alors qu'on approche de l'heure de jeu et que tout se passe bien pour les Verts, le frisson du Forez pète un plomb. Sur une des rares possessions moldaves en terrain stéphanois, l'attaquant de Sainté se croit dans un ring de la WWE et balance un énorme big foot dans la tronche de Rassulov. Les dents du malheureux sont épargnées, mais la violence du choc le condamne. L'arbitre de la rencontre lui administre sans hésitation un carton rouge. Hamouma, la tête basse, rentre aux vestiaires, sans un regard vers la pelouse. Quelques secondes plus tard, Orhei parvient à revenir au score. Une soirée cauchemar pour lui.

Jusqu'ici tout va bien…


Après un voyage en Roumanie au tour précédent, Saint-Étienne poursuit sa tournée de l'Europe de l'Est en Moldavie chez les champions locaux du Misalmi Orhei. Pour l'occasion, Christophe Galtier se prive de Jérémy Clément au profit d'un Benjamin Corgnet plus porté vers l'avant et aligne un trio d'attaque composé d'Hamouma, Roux et Bahebeck. Les intentions offensives de l'ASSE se confirment dès les premières minutes. Dans un stade vert, des tribunes jusqu'à la pelouse, l'ASSE s'empare du cuir et tente de produire son jeu. En face, le bloc d'Orhei évolue bas et de manière très compacte. Rien de surprenant. Après un quart d'heure de jeu ennuyeux, les Verts obtiennent un penalty suite à une grossière faute de Shedrack sur Corgnet. Hamouma se présente face aux cages dans une position latérale étrange et décoche une frappe toute molle que Mitu arrête (16e). Sainté devra encore patienter. Encore en vie grâce à leur gardien, les joueurs de Milsami se rebiffent, et les débats s'équilibrent un peu. Le rythme n'est pas fou-fou, mais les coéquipiers de Ruffier ouvrent finalement le score. Grâce à une belle déviation de JCB, Roux tente un tir croisé stoppé par Mitu, mais la balle revient sur Hamouma qui finit le travail (40e). Les Verts peuvent rentrer sereinement aux vestiaires. Le plus dur est fait.

Un coup franc, encore


De retour sur la pelouse, les Stéphanois confirment qu'ils ne vont pas se contenter de cet avantage d'un but. Hamouma et Bahebeck changent de côté, Lemoine monte d'un cran aux côtés de Corgnet et Diomandé se positionne seul devant la défense. Après quelques minutes de domination, les Verts prennent deux vilains coups sur la tête. Sur une phase défensive, Hamouma charge Rassulov le pied levé au niveau de la mâchoire. L'arbitre n'hésite pas une seule seconde et l'expulse de la rencontre (55e). L'attaquant sera passé par tous les états ce soir. Sur le coup franc qui suit, Bud égalise de la tête (56e). La malédiction des coups de pied arrêtés se poursuit dans le Forez… Le scénario catastrophe est en marche. Désormais en supériorité numérique, les Moldaves attaquent enfin, mais cela ne dure pas longtemps. Après un temps d'adaptation, Sainté remet le pied sur le ballon et essaye même de se projeter devant (80e). Les minutes défilent et le rythme diminue inlassablement, au point qu'un ramasseur de balle se permet d'entrer sur la pelouse. Au calme. La rencontre s'achève finalement sur ce score de parité. L'ASSE devra faire la différence à Geoffroy-Guichard pour se qualifier. Et ce, sans Hamouma.

Par Lhadi Messaouden
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 22
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60 lundi 22 janvier Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18