1. // France – Ligue 1 – Le joueur de la 27e journée

Hamouma Matata

Peut-être est-ce son parcours atypique qui pousse Romain Hamouma vers une discrétion presque maladive. Grand adepte du « vivons heureux, vivons caché » , le Stéphanois ne peut plus se planquer. Après avoir connu bien des galères, le gamin de Franche-Comté est devenu l’une des valeurs sûres de la Ligue 1. Sans faire de bruit, évidemment.

Modififié
122 29
Plus question d’être gêné. Plus de complexe, non plus. Si Romain Hamouma a toujours cavalé plus vite que la moyenne, il a souvent traîné derrière lui une caravane de remords et d’inquiétudes. Depuis sa formation au FC Sochaux voisin, le gosse de Lure, petit bled de Franche-Conté, s’excuserait presque d’être bon. Au vrai, il a même longtemps douté de ses capacités. À Geoffroy-Guichard, ce manque de confiance en soi pourrait en faire sourire plus d’un. Oui, là-bas, Romain Hamouma, c’est un type capable de faire Châteaucreux – Place Jean Jaurès plus rapidement que le Tramway numéro 2, en souriant et sans transpirer. Là-bas, Romain, c’est le petit gars accessible capable de passer en revue toute l’équipe de Monaco, d’effacer Toulalan d’un magnifique petit pont et qui a presque l’air étonné de ce qu’il vient de faire. Mais quand certains footballeurs sont devenus spécialistes dans l’art de la fausse modestie et aiguisent plus souvent leur sens de la formule que celui du but, Hamouma l’avoue bien volontiers au micro de Canal + : « Il y a des joueurs qui sont meilleurs que moi en communication, c’est sûr.  » Mais si l’intéressé a pour devise « vivons heureux, vivons caché » , c’est aussi et surtout parce que le petit Romain de Lure aurait bien pu ne jamais être le « Hamouma 21 » floqué dans le dos des supporters de l’AS Saint-Étienne. Au fond, Romain Hamouma, c’est comme un réveil d’adolescent le samedi matin. Un truc programmé pour réussir, mais qu'on a longtemps repoussé.

« J’avais le chômage pour faire mes courses »

C’est un matin pas comme les autres dans une vie. Un matin dont on se souvient. Le calendrier indique le printemps 2005 et la ville de Sochaux sort péniblement de l’hiver. Arrivé au centre de formation des Lionceaux en 2001, Romain Hamouma termine son prestigieux cursus aux côtés de précoces comme Erding, Ménez ou encore Josse. Non loin de l'endroit où son père travaille comme ouvrier chez Peugeot, le fils Hamouma voit l’horizon s’assombrir brusquement. Ses potes signent avec les pros, pas lui. « Je suis tombé des nues. Je me retrouvais à poil, un BEP compta en poche, sans avoir ce que j’allais faire de ma vie  » , se rappelle l’intéressé dans les colonnes de L’Équipe. La queue entre les jambes, le baluchon sur l’épaule, Hamouma rebondit chez le voisin Besançon, en CFA. Une période difficile pour le jeune homme, obligé de vivre au crochet de ses parents. « Mes parents réglaient mon loyer et j’avais le chômage pour faire mes courses. C’était galères et sacrifices, mais j’avais le principal : jouer au foot » . Matin, midi et soir. Bourreau de travail, Romain bouffe du ballon à l’entraînement, prend du rab en fin de séance avec Besançon et bosse dans le jardin familial où il enrhume les plots aussi tranquillement que les joueurs de CFA. Rapide comme l’éclair mais confiant comme Novak Djokovic au cinquième set, Hamouma se fait remarquer par Laval et découvre le professionnalisme il y a cinq ans, lors de la saison 2009-2010. Depuis, tout va aussi vite que ses contre-attaques.

Légitimité et efficacité

Réussir, Romain Hamouma devait y arriver. D’abord parce qu’il possédait les qualités nécessaires. Ensuite parce que voir ses amis du centre de formation percer chez les professionnels, ça donne envie. L’ailier old-school avait simplement besoin de passer un cap mentalement. De comprendre qu’il était capable, lui qui, à Laval en Ligue 2, puis à Caen au sein de l’élite, avait « l’impression de ne pas être trop légitime à ce niveau-là  » . Simple et discret dans la vie, le personnage Hamouma a trop longtemps pris le pas sur le joueur sur la pelouse. De son propre aveu, le Stéphanois était tantôt trop gentil, tantôt trop timide. Du genre à se cacher quand ça devenait trop dur. Du genre à accélérer pour prendre son destin entre ses mains. Le déclic se fait en L1. Auteur deux bonnes saisons avec Caen, Hamouma est courtisé par le PSG – oui, le temps passe vite – et arrive à Saint-Étienne où le déclic se produit. À l’Étrat, Romain l’amoureux du foot rencontre Hamouma le footballeur de qualité. Il réalise qui il est, se débarrasse enfin de sa caravane de doutes. Après quatre ans de CFA, un an en Ligue 2, et deux ans de Ligue 1 en Normandie, Hamouma s’est trouvé. Auteur de 8 buts et 4 passes décisives cette saison, Romain colle sa ligne de touche, se fond dans le collectif, distribue autant qu'il prend et élimine les adversaires au bon souvenir des plots posés dans le jardin paternel. Devenu un incontournable en Ligue 1, l’homme discret est ambitieux mais demeure égal à lui-même. «  On m’a élevé comme ça, donc je suis ma ligne de conduite. On peut réussir une carrière sans être sous le feu des projecteurs.  » Ce qui ne l’empêche pas de faire bouillir le Chaudron.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
J'aime beaucoup ce joueur: adroit face au but, bon dribbleur et passeur, intelligent dans ses déplacements... j'aurais bien aimé que Deschamps le convoque mais il est sans doute trop tard pour cela à quelques mois de la Coupe du Monde.

J'espère qu'il va continuer à progresser, c'est un beau footballeur, très fin techniquement.
La coupe des jeunesses hitlériennes avec Tabanou...
Le bruit avait couru au début de la saison que Lyon avait cherché à l'échanger avec Gomis.
Saint-Etienne avait bien sûr refuser. En plus son salaire doit être infiniment plus bas, salary cap oblige.
J'aime bien son joueur.
Matos_de_blackos Niveau : DHR
Le titre, non.
Jeu direct Niveau : CFA
Ouais le jeu de mots est pourri, mais article intéressant, j'ai appris plein de choses.
C'est vrai que le problème d'Hamouma est mental. Le mec a encore souvent un côté Calimero qui l'empeche par exemple de s'imposer devant le but, ou plus généralement dans un groupe.
La saison dernière, il était clairement dans l'ombre d'Aubameyang, mais depuis le départ de PEA, il doit encore plus s'affirmer pour devenir un leader. Il est sur la bonne voie.
Cependant, malgré toutes ses qualités et notamment sa technique en mouvement, il faudrait qu'il passe un sacré cap pour être sélectionné en bleu. Pas certain qu'il ait réellement le niveau.
volontaire82 Niveau : Loisir
Un mec qui a l'air sympa abordable, et un bon joueur de L1. Maitenant à quasiment 27 ans pas sûr que sa marge de progression soit énorme.. Je le vois mal arriver en Bleu. Mais ça reste un des bons éléments de Sainté, assez caractéristique de leur joueurs d'ailleurs, tous bon voire très bons mais à qui il manque un cap pour aller plus haut, genre lemoine clément perrin guilavogui cohade tabanou..
Intéressant l'article ! Je m'étais jamais penché sur son parcours donc.. Toujours sympa d'en savoir plus.

De Ligue 1 oui, mais il est surtout devenu une des valeurs sûres de Mon Petit gazon ! Le bougre part presque aussi cher que Rodriguez maintenant..

Voilà voilà c'était la minute geek.
Déja avant d'aller à Caen il avait attiré l'attention de clubs plus chevronnés (notamment en Angleterre) mais il semblerait que le petit ait privilégié une progression cohérente et du temps de jeu dans un club jouant au ballon plutôt que de faire banquette dans un club prestigieux. Et de la même manière il a résisté ensuite aux sirènes du PSG pour faire son trou à Sainté avant de viser plus haut. Bref, un joueur intelligent dans ses choix, lucide et travailleur (il sait d'où il vient et le prix à payer pour y arriver) qui progresse doucement (mais surement) chaque année. Et on peut d'ailleurs se demander si sa modestie et sa discrétion ne sont pas l'apanage d'un mec plus intelligent que la moyenne des fouteux de son âge!
Bref, je suis convaincu qu'il a toutes les qualités nécessaires pour faire une belle carrière et pour ma part c'est tout le bien que je lui souhaite!
Maquer les Laids Niveau : District
Hell, il a 27 ans???

Je le pensais bien plus jeune! M'enfin c'est pas si vieux pour devenir une valeur sure de L1, il y est presque, mais j'ai l'impression que c'est le cas depuis 2 ou 3 ans...

Typiquement le genre de mec que j'aurais voulu voir à la Mosson quand il allait partir de Caen mais bon, là c'est clairement trop tard... je sens l'échange avec Thauvin dans une ou deux saisons! Mais en attendant allez l'ASSE, de sacrés joeurs de ballon dans cette équipe!
Madrapour Niveau : DHR
Ce joueur est-il vraiment moins fort que Dimitri Payet..... ?
Maquer les Laids Niveau : District
@ Madrapour

Exactement la question que je me posais. La différence avec Payet est que Hamouma n'a jamais été vraiment "starisé", ce qui à mon avis a été le cas du premier nommé bien trop tôt. Après, il n'ont pas exactement le même style de jeu, Payet a ce coté un peu plus foufou et je pense que dans l'absolu sa frappe de balle est meilleure mais il est tellement irrégulier...

Hamouma, c'est le bon joueur de L1 qui serait aisément le meilleur joueur (offensif) de son équipe dans n'importe quelle team de milieu de tableau; Payet aussi sauf que lui, on lui a foutu la pression en le baladant dans les clubs estampillés "dernière place qualificative pour la C1", Sainté, le LOSC et maintement l'OM. Et au final, Bof... Qui sait comment ça se passerait avec Hamouma... Qu'il reste à l'ASSE et qu'il s'y impose vraiment, genre mailleur buteur du club, il en a clairement les moyens à coté de Erding et Brandao, ensuite on verra.

Par contre en EDF, euh ben non quoi...
Le digne successeur de Vicente à Valence
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Madrapour
Ce joueur est-il vraiment moins fort que Dimitri Payet..... ?


On peut effectivement se poser la question mais l'avantage de Payet, qui a le même âge qu'Hamouma, c'est qu'il cumule 3-4 saisons à plus de 10 buts en championnat
Belle article mais qu'est ce que la franche contée?

Une histoire honnête?
bergkamp-laudrup Niveau : CFA2
Message posté par volontaire82
Un mec qui a l'air sympa abordable, et un bon joueur de L1. Maitenant à quasiment 27 ans pas sûr que sa marge de progression soit énorme.. Je le vois mal arriver en Bleu. Mais ça reste un des bons éléments de Sainté, assez caractéristique de leur joueurs d'ailleurs, tous bon voire très bons mais à qui il manque un cap pour aller plus haut, genre lemoine clément perrin guilavogui cohade tabanou..


je me disais pareil pour Sainté (je rajoute d'ailleurs Corgnet, Trémoulinas et Clerc dans ta liste, quasiment tous français d'ailleurs!)
On prend de bons joueurs de championnat qui ont confirmé auparavant, on les met dans un collectif et en voiture!

Résultat: la progression du club est constante: 10ème il y a 3 ans, 7ème il y a deux ans, 5ème l'an passé, 4ème maintenant avec une équipe qui tient régulièrement tête au PSG ou Monaco.
En plus t'a un vrai soutien populaire derrière, un des meilleurs publics de France...non moi je les voit bien 3ème les verts cette année, avec un peu plus d'ambition ils pourront représenter la France l'an prochain en CL et ça donnera une autre belle image de notre football national (gros public, collectif avec majorité de joueurs français...)!
Après tout si même Montpellier à joué la CL, pourquoi pas Sainté!
Arthur-FAFI Niveau : DHR
2011-2012 12-13 13-14
Mat But PassDec Mat But PasseDec Mat But PasseDec

Payet (26) 43 6 6 54 13 15 33 7 3

Hamouma (27) 35 4 4 38 7 3 31 10 4


Payet a plus d'expérience mais Hamouma est sur une pente ascendante. Il a sa chance dans le futur.
Hamouma et Payet sont assez similaires, du talent balle au pied, des garçons assez réservés hors du terrain mais certainement un manque de gnac pour franchir le palier qui les séparent du plus haut niveau. Aujourd'hui ce sont d'excellents joueurs de ligue 1 mais pas des internationaux en puissance.

La différence, c'est en effet un Payet plus précoce, notamment dans la capacité à être décisif. L'article est en cela intéressant qu'il pointe ce retard à l'allumage qui a surement fait défaut à Hamouma. C'est la première saison où il est régulier dans les stats alors qu'il est très adroit face au but. Pour moi ce n'est qu'une question de confiance et de foi en ses capacité. Mollo l'a mit sur le banc en milieu de saison dernière et il a senti qu'il devait absolument saisir l’opportunité du départ d'Aubam pour s'imposer. Cette année on sent qu'il n'a plus peur des responsabilités et assume vraiment son rôle de leader devant.
Arthur-FAFI Niveau : DHR
On ne sait jamais... Rickie Lambert (Southampton) a commencé à jouer en Premier League à 30 ans. Aujourd'hui, il est sur la liste des 30 de Roy Hodgson.
Apparement il a d origines algerienne ..! Qd il veut il vint a la place de kadir la cou...ille gauch d vahid
Je le suis depuis son passage à Laval.
C'est franchement le meilleur joueur à avoir porté les couleurs tangos depuis 10 ans.
Et même si cet exploit parait facile, Laval avait fini septième cette année là en tutoyant le groupe de tête pendant un paquet de temps, alors qu'ils arrivaient de National.

Hamouma n'est resté qu'une saison, en portant l'équipe à bout de bras, alors qu'il faisait sa première saison pro !

Un destin à la Pagis, Leroy, Savidan. Il pourrait être sélectionnante jusqu'à 32 ans si on était lucide sur les capacités cognitives des joueurs de l'équipe de France.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
122 29