Hagi défend son fils

Modififié
3 11
Être un « fils de » est bien souvent un héritage lourd à porter en dépit des avantages que cela peut représenter. Ianis Hagi, fils de Gheorghe Hagi, peut en témoigner.

À peine signé par la Fiorentina, le Roumain de 16 ans a été sévèrement critiqué, au même titre que deux de ses partenaires de la sélection U17 de la Roumanie (Florin Coman et Carlo Casap), par le coordinateur des sélections nationales de jeunes, Zoltan Kovács. Une sortie pas du goût de Gheorghe Hagi qui s'est empressé d'écrire une lettre à la Fédération roumaine pour défendre son fils et réclamer le renvoi de Kovács. Ce dernier a depuis répondu aux accusations, comme le rapporte la Gazzetta dello Sport : « Je respecte Hagi, mais il ne décidera pas de ce que je dois faire. Je n'ai pas dit aux joueurs qu'ils étaient nuls. J'ai dit qu'ils ne faisaient rien sur le terrain. J'ai aussi dit à Ianis que son nom de famille n'avait pas d'importance pour moi. »

« Non, je dis pas que t'es moche. Mais t'es pas beau. » EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 2
On peut être nul intrinsèquement et sans talent certain et avoir une activité de dingue de tous les instants sur le terrain pour masquer cette lacune. C'est pas incompatible...Rino Gattuso en était un exemple... Lass à Madrid aussi dans son genre ^^
hisoka
Message posté par el peruano loco
On peut être nul intrinsèquement et sans talent certain et avoir une activité de dingue de tous les instants sur le terrain pour masquer cette lacune. C'est pas incompatible...Rino Gattuso en était un exemple... Lass à Madrid aussi dans son genre ^^


Ou Cavani à Paris
Comment ça s'appelle quand on laisse seulement une petite merdouille de poils juste en dessous de la lèvre inférieure ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 11