Gyan, bon fils à maman

Modififié
0 6
Parti gratter quelques billets aux Émirats arabes unis, Asamoah Gyan se prépare tranquillement en vue de la vingt-neuvième édition de la CAN qui s’ouvrira samedi. Le capitaine du Ghana tentera de hisser son pays en quart de finale dans un groupe composé du Mali, du Niger et du Congo.

En revanche, ne comptez pas sur lui pour tirer les pénaltys. Non pas parce qu’il garde en mémoire ce fameux péno foiré contre l’Uruguay en quarts de finale de la Coupe du monde 2010 - une tentative avortée qui avait empêché les Black Stars de devenir la première escouade africaine à atteindre les demi-finales d'un Mondial - mais tout simplement en raison des conseils prodigués par sa mère.

« J’ai décidé de ne pas tirer de pénalty pour l’équipe nationale, a confessé l’ancien Rennais à la BBC. Il y a quelques mois, j’ai dit que je ne prendrai plus la responsabilité de tirer un pénalty. Avant que ma mère ne décède (en novembre, ndlr), elle m’avait dit de ne plus les tirer désormais. »

La question reste maintenant de savoir si la mère de Suárez avait conseillé à son fiston de foutre ses mains le 2 juillet 2010.
RD
Modifié

Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
Note : -2
Il doit manquer des mots dans la conclusion...
Ma mère m'a toujours dis que j'étais un fils de pute, j'ai jamais compris pourquoi...
Manitas de la Bitas Niveau : CFA2
Note : -3
@ Jean-Bonbeur :
Le plus beau moment de cette competition, apres la greve de Nysna biensur

http://www.20minutes.fr/article/583129/ … u-zero.php
Note : -4
Ah ce fameux moment qui m'a fait découvrir et aimer Suarez, et dire que juste apres il a signé dans mon club favoris!

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Vietnam Label Trash Talk basket Le kit du supporter
A lire ensuite Tévez privé de permis
0 6