Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe K
  3. // Guingamp/PAOK Salonique (2-0)

Guingamp se paie le PAOK

Face au PAOK Salonique, pour son deuxième match européen de la saison, Guingamp n'a pas fait de complexes et s'est logiquement imposé, 2-0. Une belle victoire qui permet aux Bretons d'entretenir l'espoir d'une qualification pour les 16es de finale. Gourc'hemennoù.

Modififié

Guingamp - PAOK Salonique
(2-0)

S. Marveaux (47'), S. Marveaux (50') pour Guingamp


Cinq ans. Cela faisait cinq années que le Roudourou n'avait plus senti le doux parfum des soirées européennes. La dernière fois, c'était en 2009, Guingamp évoluait en Ligue 2 et en avait pris cinq dans le buffet, la faute à un Hambourg SV sans scrupules. Ce soir, pour le retour de la Coupe d'Europe chez eux, les Guingampais ne voulaient pas encore passer pour des victimes. Du coup, bah ils ont joué, et plutôt bien, même. Grâce notamment à un Sylvain Marveaux impeccable aux avant-postes et auteur d'un doublé, les Bretons ont remporté une partie qu'ils ont dominée de la tête et des épaules. Sans jamais trembler.

Guingamp fait la loi


Forts de leur succès 6-1, il y a quinze jours, face au Dinamo Minsk, c'est plutôt confiants que les Grecs débarquent en Bretagne, bien décidés à empocher un deuxième succès consécutif dans la compétition. Dés le début de la partie, les joueurs du PAOK prennent le monopole du ballon et essaient d'avancer face au bloc mis en place par les joueurs de Jocelyn Gourvennec. Solides défensivement, les Guingampais ne laissent rien passer et se mettent même à inverser la tendance peu à peu en prenant le jeu à leur compte. À la 20e, on est même tout près de l'ouverture du score, mais la reprise de Marveaux, sur un bon centre de Beauvue, vient flirter avec le haut de la transversale de Glykos. Ne laissant aucun répit, les locaux continuent d'attaquer et Beauvue, encore lui, oblige le portier grec à la parade en dégainant une frappe lourde dans la surface de réparation. Finalement, et contrairement à ce qu'on pouvait attendre, les Bretons dominent outrageusement la rencontre et il faut attendre la 40e pour voir un tir grec par l'intermédiaire de Salpingidis, l'homme aux 71 matchs de Ligue Europa (Coupe de l'UEFA confondue), mais c'est sans danger pour Lössl. Au final, les deux équipes s'en vont souffler quinze minutes sur ce score de 0-0, et c'est peu dire que les Guingampais méritaient mieux, tant ils ont dominé les débats lors de ce premier acte.

Marveaux x 2


Quand ils débarquent sur la pelouse pour les 45 dernières minutes de jeu, les Guingampais n'ont pas l'intention de lever le pied. Il ne faut d'ailleurs pas plus de deux minutes pour que le Roudourou exulte : suite à une balle repoussée par Glykos, après une tentative de lob de Schwartz, Marveaux a bien suivi et balance une superbe frappe du droit qui vient se loger dans le petit filet opposé. Boum : 1-0. L'ouverture du score sonne comme une récompense au regard de la très belle première période effectuée par les Costarmoricains. Leur but à peine célébré, les Bretons repartent à l'attaque et obtiennent un bon coup franc aux vingt mètres. Marveaux arme son pied gauche et envoie un magnifique enroulé qui ne laisse aucune chance au malheureux gardien grec. C'est splendide, ça fait 2-0 pour les boys de Gourvennec, et c'est mérité. À l'abri avec ces deux buts d'avance, Guingamp se contente ensuite de gérer tranquillement son avance, sans jamais être vraiment inquiété par un PAOK bien inoffensif ce jeudi soir. Tellement inoffensif qu'on en restera là entre les deux équipes, sur ce score de 2-0. Une victoire encourageante pour les Guingampais qui prouvent ainsi qu'il faudra compter sur eux pour la qualification.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 23
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible