1. //
  2. // 16es de finale
  3. // Tirage au sort

Guingamp-Kiev : Astérix chez les Ukrainiens

Le seul rescapé français en Ligue Europa n'a pas franchement été gâté par Gianni Infantino, le chauve de l'UEFA. Pour les 16es de finale de la compétition, il faudra se coltiner un long déplacement à Kiev pour y affronter le prestigieux Dynamo. La chance des Bretons : leurs adversaires sortiront tout juste d'une longue trêve hivernale qui a déjà commencé.

Modififié
39 20
Allez, il faut le dire, il y a eu pas mal de déception côté guingampais lorsque l'adversaire des 16es de C3 est tombé. Ce ne sera pas un représentant d'un des grands championnats continentaux (Everton, Mönchengladbach, Bilbao…), ni un voisin propice à un déplacement massif des supporters (Bruges…), mais bien le Dynamo Kiev, actuel leader du championnat ukrainien. Équipe en forme, club très expérimenté, déplacement de 2700 km au match retour dans le froid de l'hiver continental… Autant d'arguments qui incitent plutôt au désappointement et au pessimisme. Reste que la bande à Gourvennec a montré ces derniers jours qu'elle savait voyager en Europe et qu'elle pouvait rivaliser sur un match avec n'importe quelle équipe. Il faudra garder l'esprit coupe qui l'anime pour dompter cet adversaire que les Bretons vont apprendre à découvrir.

Le parcours de l'adversaire

Qualifié directement pour la phase de poules de cette Ligue Europa grâce à sa victoire 2-1 en mai dernier lors de la finale de la Coupe d'Ukraine face au Shakhtar, le Dynamo Kiev s'est trouvé dans le groupe J en compagnie d'Aalborg, du Steaua Bucarest et de Rio Ave. Le bilan est largement positif, avec 5 victoires pour 1 défaite, un vilain 0-3 concédé le 23 octobre au Danemark face à Aalborg, l'autre qualifié du groupe. Lors des cinq autres matchs, les Ukrainiens se sont montrés très solides défensivement en n'encaissant qu'un seul autre but pour douze marqués. Andriy Yarmolenko s'est montré le plus décisif offensivement, avec trois réalisations à son actif.

La forme du moment

En championnat comme sur la scène continentale, le Dynamo Kiev réalise pour l'instant une très bonne saison, incontestablement l'une des meilleures depuis quelques années. Il a terminé 2014 sur une solide victoire 3-0 contre le Metalurg Donetsk, confortant son titre honorifique de champion d'automne, avec 5 points d'avance sur le Shakhtar Donetsk et 8 sur Dniepropetrovsk, les deux autres prétendants à la victoire finale. Mieux, l'équipe entraînée par l'ancien joueur de la maison et de la sélection Sergueï Rebrov a terminé la première moitié de saison invaincue : 11 victoires, 3 nuls, 0 défaite, meilleure attaque du championnat avec 33 buts pour, meilleure défense avec 7 buts contre. Elle a parfaitement négocié ses deux premiers gros rendez-vous de la saison en dominant 1-0 le Shakhtar le 5 octobre et en infligeant une leçon 3-0 sur la pelouse de Dniepropetrovsk le 2 décembre. Le Dniepropetrovsk, bourreau des Verts de Saint-Étienne. Quant au Shakhtar, quintuple champion en titre, il a une excuse à sa relative méforme cette saison, le club ayant été contraint de déménager provisoirement (?) à Lviv, à l'Ouest du pays, pour échapper aux conflits qui déchire la ville de Donetsk. Le Dynamo Kiev a le mérite d'en profiter. À noter que la trêve hivernale a donc déjà débuté en Ukraine et que le championnat ne reprendra que le week-end du 28 février, soit juste après ce 16e de finale de Ligue Europa. En matière de rythme, ça peut évidemment avoir son importance.

L'expérience européenne

Le CV de l'adversaire des Guingampais a de quoi impressionner, avec deux victoires dans la défunte Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe, la fameuse C2. C'était en 1975 (3-0 en finale contre les Hongrois de Ferencváros) et en 1986 (3-0 contre l'Atlético Madrid). Il faut y ajouter une Supercoupe d'Europe (3-0 en deux matchs contre le Bayern Munich en 1975) et surtout trois demi-finales de Ligue des champions. Tous ces exploits européens sont l'œuvre du génial entraîneur Valeriy Lobanovskyi, qui a eu sous ses ordres des génies de la balle, dont les trois lauréats du Ballon d'or Oleg Blokhin, Igor Belanov et Andriy Chevtchenko. À noter que le Dynamo Kiev a disputé une compétition continentale chaque saison depuis 1990 et en a été absent seulement deux saisons depuis 1973 ! Clair qu'à côté, le CV européen des Guingampais avant l'actuelle saison, avec les campagnes d'Intertoto, le but de Wreh à San Siro contre l'Inter et le carton pris contre Hambourg en 2009, tire un peu la tronche…

Les joueurs à surveiller

Contrairement au Shakhtar, le Dynamo Kiev ne s'appuie que très peu sur la filière sud-américaine pour recruter, préférant miser sur un bon réseau en Europe de l'Ouest. Cette stratégie lui a permis de réaliser quelques jolis coups récemment. Les quatre joueurs les plus connus de l'effectif actuel sont Younès Belhanda bien sûr, transfuge de Montpellier, l'international néerlandais Jeremain Lens, le Portugais Miguel Veloso et l'ancienne terreur du championnat belge Dieumerci Mbokani. Dans la délégation étrangère, il faut y ajouter aussi l'excellent défenseur autrichien Aleksandar Dragović, le Croate Domagoj Vida et le Polonais Lukasz Teodorczyk, tous trois internationaux. Et puis forcément chez les « locaux » , il y a la star Andriy Yarmolenko, qui compte déjà 45 capes avec l'équipe d'Ukraine à 25 ans. D'autres cadres de la sélection jouent aussi au Dynamo : le défenseur Khacheridi et les milieux Husyev et Bezus notamment. Mathis, Kerbrat, Beauvue, Giresse et toute la bande sont face à un immense défi. Un de plus.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Voilà une affiche diablement alléchante. A mille lieues d'un a priori sinistre PSG / Chelsea.
Au fait, Belhanda s'en sort dans son bourbier ?
donmateus76 Niveau : Loisir
perso les affiches de l'EL m'excitent plus que la CL
RomsteakGary Niveau : DHR
Non mais regardez un peu cette équipe de l'EAG... Personne ne pourra les stopper, ils sont capables de gagner la C3 sur le plus gros malentendu de l'histoire du foot, et en même temps descendre en L2.

Prends garde, Dynamo ! Ces mecs, c'est plus que des français, c'est des bretons !
Message posté par tamanoir
Voilà une affiche diablement alléchante. A mille lieues d'un a priori sinistre PSG / Chelsea.


humm je flaire la posture démago... Donc on est bien d'accord: tu regarderas avec ferveur W9, analyse d'après match pas Denis Balbir incluse, et tu boycotteras intégralement les deux PSG-CHE?
Message posté par blajc
Au fait, Belhanda s'en sort dans son bourbier ?


Pas du tout. Il m'énerve à chaque fois que je regarde Kiev. Oh, il sort parfois de bons matchs mais globalement c'est un mauvais recrutement. Pas un bide non plus, mais un mauvais coup.
Message posté par Zangli


humm je flaire la posture démago... Donc on est bien d'accord: tu regarderas avec ferveur W9, analyse d'après match pas Denis Balbir incluse, et tu boycotteras intégralement les deux PSG-CHE?


Non, mais c est du neuf alors que PSG Chelsea et la sinistrose qui entoure Blanc- qui est quand meme 2eme du champ sans qu on ait envie de lui accorder quelques talents- c'est tout gris. J ai du mal a croire qu on passera cette année alors que l année dernière on jouait mieux tandis que Chelsea a fait la trajectoire exactement inverse. Peut etre que D Luis va etre on fire contre son ancienne equipe, que les poteaux carrés seront triangles et que ma tante aura des couilles-ou Blanc c pareille- mais ce tirage me laisse maussade. Tandis que Guigamp, meme contre Betrowyzezdjky y a un cote sympa, voila.Puis bon c est leur premier grand match d europe et le seul avant 10 ans donc bon, enflammons nous ;-)

C est pas a moi que tu parlais mais bisous quand meme
Message posté par Zangli


humm je flaire la posture démago... Donc on est bien d'accord: tu regarderas avec ferveur W9, analyse d'après match pas Denis Balbir incluse, et tu boycotteras intégralement les deux PSG-CHE?


Ha, pardon, face à cet imparable et original argument qu'est la "démagogie", je dois m'incliner. Je regarderai donc Paris / Chelsea. Ou, tiens, tant qu'à faire dans le vraiment sordide, je l'écouterai sur RMC.
letitbe53 Niveau : DHR


Donc on remarquera que :

- les Rennais ont joué davantage de matches européens que les Guingampais,

- que les Rennais, eux, contrairement à d'autres clubs français piteusement éliminés à ce stade de la compétition, ont franchi à trois reprises le tour préliminaire d'Europa League (dont une fois contre Pampelune),

- que la dernière campagne des Rennais en phase de poules d'Europa League s'est soldée par une élimination dans une poule où il y avait l'Atletico Madrid, futur vainqueur, l'Udinese et le Celtic Glasgow (ce qui n'est pas honteux),

- que par comparaison à d'autres clubs français ces dernières années, le parcours des Rennais en Europa League, sans être mirobolant, n'a rien de honteux.

Bien à vous.
Message posté par letitbe53


Donc on remarquera que :

- les Rennais ont joué davantage de matches européens que les Guingampais,

- que les Rennais, eux, contrairement à d'autres clubs français piteusement éliminés à ce stade de la compétition, ont franchi à trois reprises le tour préliminaire d'Europa League (dont une fois contre Pampelune),

- que la dernière campagne des Rennais en phase de poules d'Europa League s'est soldée par une élimination dans une poule où il y avait l'Atletico Madrid, futur vainqueur, l'Udinese et le Celtic Glasgow (ce qui n'est pas honteux),

- que par comparaison à d'autres clubs français ces dernières années, le parcours des Rennais en Europa League, sans être mirobolant, n'a rien de honteux.

Bien à vous.



Merci pour ce chouette moment de rigolade.
Message posté par tamanoir


Ha, pardon, face à cet imparable et original argument qu'est la "démagogie", je dois m'incliner. Je regarderai donc Paris / Chelsea. Ou, tiens, tant qu'à faire dans le vraiment sordide, je l'écouterai sur RMC.


Donc tu as décidé de prendre ça au premier degré, en mode politicard "moi démago, mais comment osez vous???". OK, donc au premier degré, tu fais ce que tu veux de ta vie et je respecte beaucoup l'excellent parcours de l'EAG. Et le PSG est en effet décevant.

Mon message était un clin d'œil ironique à tous ceux parmi mes potes qui prennent la même posture mais qu'on retrouve systématiquement à regarder des PSG-CHE tant méprisés "par curiosité"/"en espérant une tôle"... et qui, malencontreusement, ont piscine ou Nouvelle star les soirs de EAG-dynamo tant anticipés!
Quand j'ai vu le tirage je me suis dit "dur pour l'eag" puis j'ai vu les autres équipes du chapeau et au final je me suis dit "pas si mal!"
Car même le légia ou le red bull c'est au dessus du dynamo!
Franchement il y avait pas d'équipe en bois, peut être bruges était la plus faible mais c'est quand même pas un cadeau. et d'un côté dans l'autre chapeau il n'y a pas d'équipe bidon non plus. Peut être berne, dnipro ou aalborg sont un peu en dessous.

Une europa league alléchante, sans grand favori mais avec une bonen dizaine de club de très bon niveau.
Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
Déso de te le dire mais vu la forme actuelle du FC Bruges, ils auraient fessé l'EAG :/
Message posté par ruicosta10
Quand j'ai vu le tirage je me suis dit "dur pour l'eag" puis j'ai vu les autres équipes du chapeau et au final je me suis dit "pas si mal!"
Car même le légia ou le red bull c'est au dessus du dynamo!
Franchement il y avait pas d'équipe en bois, peut être bruges était la plus faible mais c'est quand même pas un cadeau. et d'un côté dans l'autre chapeau il n'y a pas d'équipe bidon non plus. Peut être berne, dnipro ou aalborg sont un peu en dessous.

Une europa league alléchante, sans grand favori mais avec une bonen dizaine de club de très bon niveau.


Bruges la plus faible? Tu t'avances un peu là...
Legia était clairement le plus faible des tetes de série pour moi, mais Kiev peut etre prenable si l'EAG joue contre eux avec la meme hargne qu'en poule.
Sinon je suis d'accord, certaines affiches (Tottenham/Fio ou Celtic/Inter sont plus alléchantes que d'autres de LDC (mention spéciale à Bâle/Porto...)
Testeur de toboggan Niveau : District


D"une je te remercie et deuxièmement...

BORDEL QUAND ON VOUS DIS QUE C"EST UNE EQUIPE DE LOOSER!!!

Et n"osez plus dire le contraire! Bon sang de bonsoir!
Une région avec un terreau footballistique dingue, toujours eu des joueurs de ouf, des entraîneurs pas mauvais voire même bon, un actionnaire (ultra méga riche) qui maintient le club à flot et distille son argent intelligemment etc... Bref supporter du stade rennais je vous plains et compatis en même temps. Soyez fort les gars...
Testeur de toboggan Niveau : District
Message posté par letitbe53


Donc on remarquera que :
bla bla ya pas que des conneries dans tout ce que tu dis mais faut pas déconner non plus
bla bla
Bien à vous.



Donc on remarquera que:

- Rennes a perdu contre: FC Synot, Austria Lustenau, Segesta Sisak , Rapid Bucarest, Tavria Simferopol , Stabæk Fotball...etc (Sans déconner quelqu"un connait un de ses clubs?)
- Rennes à éviter l"humiliation en égalisant à la dernière minute contre Örgryte IS à domicile...
- Rennes a passé le 3éme tour préliminaire en éliminant le terrible et puissant Pampelune (grand parmi les grands en Espagne pov ignares!)
- Rennes s"est pris une tôle 5-1 au PAOK Salonique
- l"ami faut arrêter de se voiler la face, faire une lecture objective de ce que tu lis et que des fois faut réaliser la triste réalité
- que des fois vaut mieux se taire

Bien à toi.
LePetitGregory Niveau : District
Message posté par Testeur de toboggan


D"une je te remercie et deuxièmement...

BORDEL QUAND ON VOUS DIS QUE C"EST UNE EQUIPE DE LOOSER!!!

Et n"osez plus dire le contraire! Bon sang de bonsoir!
Une région avec un terreau footballistique dingue, toujours eu des joueurs de ouf, des entraîneurs pas mauvais voire même bon, un actionnaire (ultra méga riche) qui maintient le club à flot et distille son argent intelligemment etc... Bref supporter du stade rennais je vous plains et compatis en même temps. Soyez fort les gars...


N'exagérons pas. Il reste le club qui est resté le plus longtemps dans l'élite national avec une stabilité financière pérenne (Ok elle est bien assuré par Pinault mais la balance a rarement été négative ces dernières années). Mais c'est justement son plus gros défaut. C'est un club qui vit beaucoup trop dans son confort financier et logistique qui ne bénéficie pas de la même ferveur médiatique et populaire que ces adversaires.

Au delà de ça, tout le monde ne travaille pas dans le même sens dans ce club, et son ambition en pâti. Son échec, c'est le lien entre son école de football et l'équipe pro. De grosses erreurs de recrutement sur des postes avec des jeunes prometteurs et des joueurs formés au club, incapables de s'épanouir en équipe pro. Trop confortable pour ressentir de la pression j'imagine.

Mais pour rebondir d'avantage sur l'article. Ca reste un bonheur de voir Guingamp en arriver là. Les mecs ne calculent rien. Si j'ai un peu de mal à voir Guingamp passé, je suis sûr qu'ils sauront nous rendre fier. Après, imaginer l'EAG dernier représentant français en coupe d'Europe.. ce serait dingue !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
39 20