Advertisement
Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Guingamp-Marseille (3-3)

Guingamp freine l'OM après un match totalement fou

Auteur d'un début de match canon, l'Olympique de Marseille pensait avoir fait le plus dur en menant 2-0. C'était compter sans Clément Grenier et la boulette de Grégory Sertic. Heureusement pour l'OM, Florian Thauvin est là pour gratter un nul héroïque (3-3).

Modififié

Guingamp 3-3 Marseille

Buts : Grenier (42e et 52e sp) et Briand (70e sp) pour Guingamp // Germain (2e) et Thauvin (14e et 81e) pour Marseille

Tout va très très vite dans le football. Alors que l'OM menait 2-0 au quart d'heure de jeu, Jean-Michel Aulas révisait son discours dans lequel il accuserait la LFP pour le changement d'horaire de la rencontre et son meilleur ennemi président de Guingamp, Bertrand Desplat, qui favorise l'OM. 55 minutes, deux penaltys, une bourde de Sertic et un carton rouge de Steve Mandanda plus tard, Guingamp mène 3-2. La fin du rêve au podium pour l'OM ? Pas vraiment puisque Florian Thauvin va chercher le point du match nul. Et comme tout va décidément trop vite, Antoine Kombouaré en oublie même de faire entrer en jeu Thibaut Giresse pour ce qui aurait dû être sa dernière à domicile avec Guingamp. Le tout sous les yeux du papa.

15 minutes de feu, puis plus rien pour l'OM


Privé de Luiz Gustavo et Adil Rami (suspendus), mais aussi de Kostas Mitroglou, Rolando et Dimitri Payet (blessés), l’Olympique de Marseille ne paraît pas vraiment déboussolé pour autant. Capitaine d’un soir, Florian Thauvin distille une merveille de centre du droit pour Valère Germain qui prend le dessus sur Christophe Kerbrat et ouvre le score d’un joli coup de tête (0-1, 2e). Le fameux « but en clair » , qui pour une fois sourit aux Marseillais. Devant au tableau d’affichage, l’OM continue tout de même d’attaquer et va être récompensé par un nouveau coup de boule, de Florian Thauvin cette fois-ci, qui envoie au fond des filets le caviar de Jordan Amavi (0-2, 14e). Ou comment réussir le début de match parfait.


Mangé durant quinze minutes, Guingamp va petit à petit sortir la tête de l’eau et mettre le boucan dans le camp olympien par l’intermédiaire de Marcus Thuram qui fait vivre un cauchemar au revenant Hiroki Sakai, avant de se prendre un stop par le jeune Boubacar Kamara (18e). Heureusement pour l’OM, Steve Mandanda est vigilant et repousse la frappe de Lucas Deaux (26e). Sans Luiz Gustavo, Marseille sombre légèrement au milieu de terrain et Thuram profite de l’espace pour amorcer un contre, avant de servir Jimmy Briand. L’attaquant français envoie alors une praline sur la barre qui revient dans les pieds de Clément Grenier qui pousse le cuir dans le but vide (1-2, 42e). Deux anciens Lyonnais qui ont décidément envie d’aider leur ancienne maison à se qualifier pour la C1.

La bourde de Sertic et le cœur marseillais


Bien décidés à ne pas reproduire un début de second acte du même acabit que le premier, les Guingampais montrent les crocs dès le coup de sifflet de l’arbitre. Sous pression, l’OM va trembler sur une frappe de Nicolas Benezet (47e) avant de lâcher les armes sur une main dans la surface de Lucas Ocampos. Une offrande que reçoit avec plaisir Clément Grenier qui ne tremble pas pour remettre les deux équipes à égalité (2-2, 50e). Souffrants, les Marseillais tentent de trouver la faille en contre, mais la frappe de Sanson est repoussée par Karl Johnsson (58e), tandis que Flotov préfère la jouer perso et perd la gonfle (61e). Un petit tournant du match, puisque quelques minutes plus tard, Grégory Sertic passe au travers et laisse Jimmy Briand filer seul au but, avant de se faire faucher par Steve Mandanda. Penalty et carton rouge.


Cette fois-ci, Briand se fait justice lui-même et ajuste Yohann Pelé pour devenir le meilleur buteur de l’histoire de Guingamp en Ligue 1 (3-2, 70e). En infériorité numérique, l'OM ne capitule pas pour autant et contre le cours du jeu, Florian Thauvin remet les siens dans la rencontre en reprenant parfaitement un centre de Bouna Sarr (81e). Un but qui va donner des ailes aux Olympiens, qui enchaînent les corners à neuf contre onze (Bouna Sarr étant sorti l'épaule en vrac). En vain. Pire, l'OM est tout proche de perdre la partie sur une frappe de Kerbrat, mais Jordan Amavi est là pour sauver les siens (90e+4). Alors oui, ce match nul condamne quasiment l'Olympique de Marseille dans la course au podium, mais les hommes de Rudi Garcia ont montré du cœur et du talent, deux éléments qui pourraient les aider ce mercredi en finale de Ligue Europa.


Guingamp (4-2-3-1) : Johnsson - Eboa Eboa, Kerbrat, Sorbon, Ikoko - Didot (Diallo, 88e), Deaux (Salibur, 88e) - Benezet (Coco, 79e), Grenier, Thuram - Briand. Entraîneur : Antoine Kombouaré.
Marseille (4-2-3-1) : Mandanda - Sakai, Sertic, Kamara, Amavi - Zambo Anguissa, Lopez (NJie, 63e) - Thauvin, Sanson, Ocampos (Sarr, 73e) - Germain (Pelé, 69e). Entraîneur : Rudi Garcia.


par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:58 Euro Millions : 107 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti 2 il y a 2 heures Les capitaines des équipes de Liga s'opposent à la délocalisation aux USA 47
il y a 6 heures Avant Bielsa, Leeds pensait à Conte et Ranieri 22
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
Hier à 17:42 Une équipe amateur à Caen coachée par ses supporters 22 Hier à 15:43 Ronaldo, Salah et Modrić nommés pour le titre de joueur UEFA de l'année 61 Hier à 12:12 Le maillot sans sponsor de River Plate bat des records 66