Guingamp et les cartons rouges

Modififié
0 3
L'En Avant Guingamp s'est incliné à Montpellier hier soir (2-1) et s'est octroyé le costume peu enviable de lanterne rouge de Ligue 1.

Et dire que la fin de match a été houleuse à La Mosson relève de l'euphémisme. Peu après le but victorieux des Héraultais, Mamadou Samassa, le gardien guingampais, s'en est pris à l'arbitre Philippe Kalt pour manifester son mécontentement. Et le portier a commis l'irréparable en y allant front contre front avec l'arbitre. Sur l'action, par réflexe, Benjamin Angoua a tenté d'empêcher M. Kalt d'asséner un carton rouge à Samassa en s'interposant avec son bras. Une scène qu'on ne voit franchement pas tous les weekends. Résultat : le carton a échappé à l'arbitre qui n'a eu d'autre choix que de le ramasser pour pouvoir exclure le portier guingampais. Si Angoua s'en est tiré indemne sur ce geste pas franchement régulier envers un arbitre, il s'expose toutefois à une sanction de la commission de discipline.

La nouvelle lanterne rouge de Ligue 1 pourrait donc vraiment voir rouge si ses deux joueurs venaient à subir une lourde suspension.

AR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Estebanana Niveau : CFA
Au moins 5 matchs pour les deux, on touche pas les officiels.
Message posté par Estebanana
Au moins 5 matchs pour les deux, on touche pas les officiels.


Ouai mais on touche pas Le graet.
Front contre front avec l'arbitre, c'est peut-être même un mois ou deux. En 1986 Pantelic qui avait un coup de pied dans le dos de l'arbitre avait pris un an, alors évidemment, le geste n'est pas du tout aussi grave, mais je pense que le fait d'avoir été au contact avec l'arbitre jouera dans la sanction.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Samba suspendu deux matchs
0 3