Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Guingamp-Nancy (1-0)

Guingamp enfonce Nancy

Sans briller, ni forcément forcer, Guingamp est logiquement venu à bout d’une bien triste équipe de Nancy qui, pour ne rien arranger, a joué plus d’une heure en infériorité numérique. Du côté de la Lorraine, la situation se complique. Dangereusement.

Modififié

Guingamp 1-0 Nancy

But : Privat (59e)

Les yeux dans le vide, Pablo Correa semble ailleurs. Difficile de savoir quelle émotion, entre la tristesse et la colère, est la plus visible sur son visage. Sur la pelouse, en tout cas, ce qui est criant, c’est que son équipe est aux fraises. On joue les derniers instants de cette rencontre entre Guingamp et Nancy et le tableau d’affichage est à l’avantage des Bretons. Le jeu aussi. De toute façon, l’entraîneur nancéien le sait, son équipe ne mérite pas mieux. Sauf que les conséquences sont lourdes. Très lourdes, même, puisque Nancy n’en finit plus de s’enfoncer au classement. Ne reste plus qu’à savoir jusqu’où.

Diagne voit rouge


Quoi de mieux qu’un bon vieux Guingamp-Nancy à 19 h, sous la pluie, pour bien commencer son week-end ? Pas grand-chose, sûrement. C’est en tout cas ce qu’ont dû se dire la dizaine de milliers de supporters présents ce vendredi au Roudourou. Peu importent l’horaire et la météo, donc. Des gens courageux, quoi. Et du courage, justement, il en faut une bonne dose pour assister à ce début de rencontre entre les deux équipes. Si la pelouse est tout simplement splendide, difficile d’en dire autant du jeu proposé. Timides, les deux formations se livrent un duel sans saveur, très terne. Il faut attendre la treizième minute pour voir la première et seule frappe cadrée de cette première période. Signée Maouassa, cette tentative se révèle toutefois très inoffensive, pas vraiment de quoi faire frissonner Johnsson. Inoffensive, l’intervention de Diagne sur Briand peu avant la demi-heure de jeu l’est en revanche beaucoup moins. Tellement qu’après une longue réflexion, M. Miguelgorry décide de renvoyer le jeune défenseur aux vestiaires. Pour le spectacle, il faudra repasser.

Privat libère le Roudourou


Après avoir dominé stérilement le premier acte, l’EAG a bien l’intention de passer aux choses sérieuses dans cette partie. Plus entreprenants, les locaux ne tardent d’ailleurs pas à créer le danger, à l’image de cette tête de Salibur qui fuit le cadre pour quelques centimètres (58e). Ce n’est que partie remise. Dans la foulée, Salibur, encore lui, lance parfaitement Privat dans la surface qui parvient à tromper Ndy Assembé d’une frappe entre les jambes. 1-0, Guingamp vire logiquement en tête. Sur son banc, Correa est abattu. Il le sait, son équipe n’a pas les forces pour renverser la situation. La vérité est que la tendance est même très clairement à un break breton. Briand tente d’ailleurs de le trouver par le biais d'une reprise acrobatique. En vain. Mendy est, lui, encore plus proche, mais sa frappe trouve le poteau de Ndy Assembé. Pas de break, finalement. Tant pis, l’EAG se contente de cette courte victoire pour continuer à coller aux basques des places européennes. Pour Nancy, en revanche, l’heure est grave.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Gaspard Manet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
    il y a 10 heures Rooney, héros de la 95e minute 17 il y a 11 heures Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 26 Hier à 16:40 La célébration musclée de Jürgen Klopp 8 Hier à 12:45 La plaque de Courtois saccagée au stade de l'Atlético 63 Hier à 11:00 Le boulet de canon de Peterson qui assomme l'Ajax 1