Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // 1/4 de finale
  4. // Concarneau/Guingamp (1-2)

Guingamp braque le derby breton (et les demies)

Un coup franc de Claudio Beauvue en toute fin de match et voilà l'En Avant Guingamp qui arrache sa qualification pour les demi-finales de la Coupe de France des mains du Petit Poucet Concarneau (2-1).

Modififié

Concarneau - Guingamp
(1-2)

C. Gourmelon (22') pour Concarneau , C. Mandanne (4'), C. Beauvue (93') pour Guingamp.


Le Petit Poucet Concarneau, avec son équipe de joueurs amateurs (vous savez l'agent immobilier, le maçon, le commercial qui vend des fenêtres, etc) qui se qualifie pour les demi-finales de Coupe de France, qui plus est dans un derby breton. L'histoire aurait à coup sûr fait la une de toutes les gazettes. Oui mais voilà, l'esprit de la Coupe de France, les Guingampais n'en ont que faire. Sans pitié, les hommes de Jocelyn Gourvennec ont mis fin à l'aventure des amateurs. Pire encore, ils ont laissé les Concarnois y croire pendant longtemps. 91 minutes pour être précis. Jusqu'à ce que, alors que le temps additionnel s'écoulait lentement et que l'on se dirigeait vers une prolongation, Claudio Beauvue envoie un fabuleux coup franc excentré en pleine lucarne. Malmené puis maladroit, le tenant du titre s'en sort in extremis.

3 minutes et plus rien pour l'EAG


L'En Avant n'est pas du genre à traîner. 3 minutes de jeu, et Christophe Mandanne claque déjà une praline à bout portant dans la lucarne des amateurs. Il a fallu s'y reprendre à trois fois. Un premier ciseau acrobatique de Mandanne qui rebondit sur Sankharé. Puis la reprise du milieu est repoussée sur sa ligne par un défenseur, mais Mandanne est encore à l'affût et ouvre le score (0-1, 3e). Le tout au cœur d'une défense de Concarneau pas encore dans son match. On pense la rencontre déjà pliée. Pas du tout. Les hommes de Jocelyn Gourvennec s'arrêtent là, ils ne montreront plus rien. Désormais, les Concarnois asphyxient leurs homologues bretons et donnent du taf au gardien de l'En Avant, Mamadou Samassa. Un face-à-face manqué du dénommé Grégousse, une tête de Drouglazet qui frôle le poteau et une frappe de Maxime Toupin qui oblige le portier à se coucher. Dans un stade du Moustoir bien rempli et acquis à la faveur des amateurs, Concarneau domine son sujet et égalise logiquement. Suite à une nouvelle succession d'erreurs et de mauvais choix dans la défense guingampaise, le chanceux Christophe Gourmelon hérite d'un ballon dans la surface. Sa reprise complètement manquée se transforme en balle piquée pas du tout volontaire qui lobe Samassa (1-1, 21e). On n'est plus sûr de qui est amateur et qui est professionnel. Ça doit être ça la magie de la Coupe de France.

La quatrième est la bonne pour Beauvue


Au retour des vestiaires, on devine le coup de gueule de Jocelyn Gourvennec à la pause. L'En Avant Guingamp prend enfin le match en main et le jeu à son compte. Tout cela grâce notamment à celui que l'on surnomme Kirilou. Ladislas Douniama, sa petite crête et son mètre 63 sont de toutes les offensives guingampaises. Un coup de tête qui fuit le cadre d'abord, puis un grand pont sur Ivan Seznec, le gardien de Concarneau, qu'il ne parvient pas à récupérer. L'entrée en jeu du meilleur buteur du club Claudio Beauvue n'inverse pas la donne. Le Guadeloupéen envoie ses deux premières frappes dans le ciel du Moustoir. La troisième passe juste à côté. Guingamp manque de rythme et surtout de précision. D'autant que Concarneau, après 45 minutes intenses, n'existe plus du tout. Les joueurs grimacent, les passes sont moins précises, les sprints beaucoup moins tranchants. En grosse difficulté, la défense des amateurs résiste et renvoie tout ce qui vient d'un grand coup de patte devant. Jusqu'à cette faute à la 91e minute et un autre coup de patte, celui de Claudio Beauvue, bien cadré cette fois-ci. Comme l'an dernier Guingamp a galéré, mais comme l'an dernier, Guingamp stoppe l'épopée concarnoise en Coupe de France.

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 8 heures 470€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde 2018
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses