1. // France – Ligue 1 – Présentation – Guingamp

Guingamp, Astérix en Ligue 1

Vice-champion de L2 la saison dernière, l'En Avant a ambiancé l'antichambre de l'élite avec un joli jeu en mouvement concocté par le père Gourvennec. Ses protégés ont dans l'idée de s'en tirer de la même manière cette saison, avec gourmandise et sans aucun complexe. L'opération maintien sera difficile ? Pas grave, les Bretons n'aiment rien tant que jouer les petits poucets/David contre Goliath/Astérix du foot français.

Modififié
627 49
Le bilan de l'été

BA-DA-BOUM ! 9 ans après la dernière relégation, Guingamp redéboule dans l'élite du foot français. Pas de chichis avec l'EAG, l'incruste se fait en bottes crottées. « Les paysans sont de retour » , clame ce club atypique qui revendique désormais parfaitement son côté rural. Au pays d'une Ligue 1 bling-bling dominée par le PSG et peut-être bientôt Monaco, la rusticité passerait même pour une marque de fabrique plutôt bien vu, car synonyme d'authenticité et donc populaire. L'exploit guingampais de cette intersaison, c'est d'ailleurs d'avoir parfaitement réussi sa campagne d'abonnement, au point de créer un exploit pas banal : compter plus d'encartés que d'habitants ! Les dirigeants viennent en effet d'annoncer que la barre symbolique des 7281 abonnés – soit l'équivalent de la population de la « ville » au dernier recensement – est atteinte. Et il est clair que le bouillant 12e homme guingampais aura son rôle à jouer cette saison au Roudourou pour déjouer des pronostics qui annoncent tous que l'équipe costarmoricaine a le profil pour redescendre direct en Ligue 2. C'est d'autant plus logique qu'elle vient de perdre son seul véritable joueur frisson, le milieu prodige Giannelli Imbula, arraché par l'OM et remplacé dans la foulée par Younousse Sankharé. Autres arrivées : Jérémy Sorbon pour apporter de l'expérience à la défense, Claudio Beauvue et Steeven Langil pour apporter de la concurrence aux postes offensifs et Guy-Roland Ndy Assembé pour doubler le poste de gardien. Zéro clinquant, zéro excès. Oui, Guingamp a un tout petit budget, Guingamp s'habille « cheap » en Patrick, Guingamp n'a pas grand-chose à perdre dans la rutilante Ligue 1, mais Guingamp déboule avec une méchante motivation et pas mal de certitudes dans le jeu, grâce à l'excellent travail mené depuis 3 ans par Jocelyn Gourvennec, l'un des jeunes techniciens les plus en vue du moment. Nul doute que son séduisant 4-4-2 qui a permis de terminer juste derrière Monaco la saison dernière a de quoi surprendre pas mal d'équipes de l'élite.

Le coefficient de résistance au PSG

O_° %, ce qui donne à peu près la tête que va faire Ibra quand il va débarquer à Guingamp. Et oui mec, c'est dans ce bourg que ça va se jouer, avec 18 000 spectateurs à bloc, parés à assister à un remake de David contre Goliath. Une des dernières fois que les deux équipes s'étaient affrontées, lors de la saison 2002-2003, ça avait d'ailleurs donné un match complètement fou, avec 2 buts d'avance pour le PSG, dont un splendide signé Ronaldinho, suivis d'un improbable retour des Guingampais, qui avaient finalement raflé la mise 3-2.


Le portrait-robot

50 % Astérix. En avaaaaaaant, par Toutatis !
33 % bière, la potion magique locale. De la pas chère de préférence, à siffler avant match et à roter pendant
10 % Vito Corleone, aka Noël Le Graët, homme d'influence, toujours dans l'ombre
7 % Massey Ferguson, tracteur winner

L'équipe type

Samassa - Martins Pereira, Kerbrat, Sorbon, Lemaître - Sankharé, Mathis, Giresse, Langil - Mandanne, Yatabaré

La banane

Que peut-on attendre de Mustapha Yatabaré ? Difficile de répondre à cette question. Batailleur pas verni en 2011-2012 pour ses débuts à Guingamp, l'international malien n'avait pas marqué un seul pion de toute la saison. Rien, nada, que d'chi. Et paf, la suivante, il se mue en redoutable machine à marquer, devenant le meilleur dans cet exercice en Ligue 2 avec 23 buts. De la tête, du gauche, du droit, en puissance ou en finesse, le « Y a qu'à s'barrer » d'il y a un an est devenu l'arme offensive numéro 1 des Bretons. Une arme dont il est difficile de mesurer l'efficacité sur la durée. Ne vient-il pas d'effectuer la saison de sa vie ? Il a beau être encore entouré de ses plus fidèles pourvoyeurs de ballons, Thibault Giresse en tête, on est en droit de le craindre.



Le type à suivre

En défense, Paris a Thiago Silva, Monaco Éric Abidal, Marseille Nicolas Nkoulou, Guingamp Christophe Kerbrat. So what ? Formé chez le voisin Plabennec, le petit gars Christophe a débarqué à Guingamp incognito en 2011, signant pour l'occasion son premier contrat pro. À 25 ans, il était temps. En deux saisons, le Finistérien est devenu un titulaire en puissance, véritable couteau suisse de son entraîneur Gourvennec, qui l'a trimballé à quasi tous les postes défensifs l'an dernier : à la récupération, où il évoluait jusqu'alors, mais aussi sur le côté droit pour dépanner et dans l'axe de la défense, où il s'est stabilisé. Mieux, il semble s'y épanouir comme jamais. Formant en fin de saison dernière une paire axiale efficace, mais pas banale avec François Bellugou, autre ex-milieu défensif parti depuis à Nancy, Kerbrat va devoir s'accommoder d'un nouveau partenaire, Jérémy Sorbon, débarqué de Caen. À moins que ce ne soit Cerdan. Ou Matheus. Une certitude : la caution locale, adorée des supporters – un blaze et une gueule qui fleurent bon le BZH – démarre la nouvelle saison avec un nouveau statut de cadre de la défense, doté d'une marge de progression dont on peine encore à voir la limite. Rien ne semble lui faire peur, pas même en Ligue 1. Comment on dit « vers l'infini et au-delà » en breton ?

Ce qu'il va se passer cette saison

Un détail peut faire flipper les supporters guingampais : la saison de leurs protégés débute face à l'OM au Roudourou et se terminera donc au Vélodrome au printemps prochain, comme en 2003-2004. Et à l'époque, ça s'était fini par une relégation fêtée dans une joie un peu déplacée par José Anigo, qui y voyait un bon moyen de se venger du méchant Le Graët, jugé responsable de la descente de Marseille en 1994. Entre ces deux confrontations, il y aura 36 autres journées, autant d'occasions de gratter des victoires et des nuls pour atteindre la fameuse barre des 42 points. Favori à la dernière place d'après un récent sondage L'Équipe, Guingamp va certainement en chier jusqu'au bout, mais peut quand même espérer s'en tirer. Et allez, imaginons que si c'est le cas, Joce Gourvennec ne manquera pas d'être sollicité par des « gros » . Et pourquoi pas Marseille, tiens ? Lui qui s'était manqué là-bas étant joueur a une revanche à prendre dans le rôle d'entraîneur. Hein ouais, ce serait marrant, non, José ?

La banderole de supporter

« Alcooliques, chômeurs, consanguins : bienvenue chez nous ! » Le Kop Rouge est pas seulement sympa, il a aussi le sens de l'auto-dérision.

Le derby débile de la saison

Le Manau-à-Mano avec Rennes, Lorient et Nantes, avec pour enjeu la suprématie régionale (historique ou administrative). Panique celtique !

La chanson de la saison

If I Should Fall from Grace with God – The Pogues

Youtube


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cédric (Faure) revient à Reims stp!!!
Quel gachis. Même en joker tu nous ferais du bien. Plus que Fauvergue...
Nostalgie...
Et avec le petit morceau des Pogues à la fin... Coeur avec les doigts
Je les sens pas descendre, nos amis Guingampais. Je les vois même se maintenir sans période critique lors de la saison.
Note : 5
J'aime bien l'EAG. C'est un peu vent de fraîcheur je trouve. Bon, après il y a peut-être un peu de régionalisme chez moi qui me fait apprécier ce club mais bon...une équipe qui s'appelle "En Avant" déjà, c'est délirant je trouve. Et qui a un stade qui s'appelle le Roudourou encore plus. J'étais au stade d'ailleurs le soir du match contre le PSG, c'était dingue, ambiance de finale de coupe à la ferme! Les paysans sont de retours, félicitations à eux!

Dommage que le Stade Brestois se soit cassé la gueule l'an passé, on aurait eu le droit à de belles banderoles aussi.

http://www.letelegramme.fr/sports/footb … 107563.php

Je n'arrive pas à retrouver l'image, mais il y avait eu un fait divers glauque qui avait vu un bébé retrouvé dans un congélateur dans les Côtes-d'Armor et les Brestois avait osé une banderole:

"Nos enfants sont au stade quand les vôtres sont dans un congélateur". Très très sale.
Peut-être le club le plus sympa du foot français!
Le genre petit poucet que personne ne déteste, je leur souhaite le meilleur pour la saison!

En Avant Guingamp!
Une équipe plutot bien foutue, avec des individualités, le maintien devrait passer assez facilement malgré les avis des observateurs!
Guingamp va finir 12 ou 13ème!
Message posté par MetekoO
J'aime bien l'EAG. C'est un peu vent de fraîcheur je trouve. Bon, après il y a peut-être un peu de régionalisme chez moi qui me fait apprécier ce club mais bon...une équipe qui s'appelle "En Avant" déjà, c'est délirant je trouve.

T'as le pendant hollandais : les Go Ahead Eagles, montés en 1ère division cette année également !
Au temps pour moi, ils sont descendus. Mais le nom, les initiales inversées, ça mérite bien un jumelage quand même.
120 euros l'abonnement pour de la L1, merci père Noël!!
Ça va pulser.
Mehmet Scholl Niveau : CFA
Message posté par loupvert13
Peut-être le club le plus sympa du foot français!
Le genre petit poucet que personne ne déteste, je leur souhaite le meilleur pour la saison!



Ah bah moi j'peux pas les sentir... Le FC Noel Le Graet me sort pas les trous d'nez, je leur souhaite une descente à l'échelon inférieur

A la limite l'EAG je m'en cogne, mais c'est plus pour que ca fasse la bite à NLG
Guimgamp va reprendre le "rôle" de l'ESTAC l'an dernier. A savoir le petit club promu qui joue bien.

A voir si avec un yatabaré en confiance ils n'auront pas le réalisme qui a manqué au troyens.

Ca fait plaisir de les retrouver en L1. Pour ma part c'était le podium parfait l'an dernier avec Monaco et Nantes.

Malgré quelques victoires suspectes l'an dernier de l'EAG qui semblait bénéficier d'un coup de pouce providentiel du destin (LE GRAET)
Le keltois Niveau : CFA2
L'équipe de Guiguamp de 2002-2003 avait une sacré tronche quand même. Et Ronaldinho ce but de fou, ça restera l'un des meilleurs joueurs qui a évolué en Ligue 1(et pourtant je supporte l'Om).
Sinon marrant de revoir de vieux match comme ça, ou Drogba pouvait enlever son maillot après chaque but marqué sans se prendre de carton.

En tout cas j'espère une bonne saison pour cette équipe, même si cela risque d'être quand même compliqué.
Ils vont se maintenir à la différence de buts, avec un 7-0 à l'avant dernière journée contre le TFC déjà maintenu...
allez Trincamp!! Alllez Trincamp !!
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
ok a guingamp, ils n'ont pas la mer mais il leur suffit de faire un tour a brest pour voir qu'ils n'ont rien manqué.
sinon je comprends pourquoi le graet a réussi la bas. pour se faire elire il vaut mieux aller la où il n'y a personne.
ou faire comme tiberi, au choix.
vivement que le championnat commence!on meurt d envie de parier sur ces équipes et gagner.et je te donne le meilleur site de paris sportifs du moment.clic sur REGISTER pour t inscrire.trop cool comme site http://www.planetofbets.com/?ref_id=253029
Du côté de Guingamp c'est plutot John Deer que Massey Freguson.
Un puriste.
le premier "bien vu" avec faute, je me suis dit pourquoi pas.
Sauf que la faute se répète avec "vue" plus tard qui devrait être au pluriel ou pas au féminin, je ne me souviens plus très bien.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
Message posté par demeryel7
vivement que le championnat commence!on meurt d envie de parier sur ces équipes et gagner.et je te donne le meilleur site de paris sportifs du moment.clic sur REGISTER pour t inscrire.trop cool comme site http://www.planetofbets.com/?ref_id=253029


webmaster ce message est pour toi!
Certes Le Graet n'est pas la personne la plus intègre du football français, mais perso, je le préfère à Simonet (version fin de mandat), Escalettes ou Duchaussoy.
Le mec a oeuvré pour la ville, le club, comme un Aulas ou Nicollin. Perso, je le remercie pour la Coupe de France gagnée (un exploit), et d'avoir déniché Gourvenec, qui venait de quasiment nulle part.
Je suis tellement content qu'ils remontent, 9 ans que j'attends ça, et de la plus belle des manières. 2ème derrière un Monaco boosté aux Millions russes.
Alors surement le club ne restera qu'un an en L1, mais arrêtez de dire qu'une ombre plane. Dans ce cas, elle plane sur beaucoup^trop de clubs...
Allez les costarmoricains
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Lacazette a tout tenté
627 49